Là où vivent les morts 1
Titre tome: La Cité du sang
Genre: Fantastique , BD européennes
Année: 2011
Pays d'origine: France
Editeur: 12 bis
Scénario:
Jean-Pierre Pécau
Dessin:
Jovan Ukropina
Couleurs:
Elise
 

Raven a "survécu" à la grande guerre mais aujourd'hui il n'est plus vraiment le même homme, après avoir été enterré vivant dans une fosse près de Douomont et secouru par ses camarades de combat mort, il a développé un pouvoir bien mystérieux, celui de communiquer avec les morts, de naviguer dans les limbes, à la frontières des mondes...
Ce "don" va très vite lui permettre de se faire une petite réputation, certains le prenant pour un charlatan, d'autres pour un vrai médium, toujours est-il que Raven gagne sa vie grâce à ça, alternant réconfort pour veuves épeurées et dernières confessions pour soldats sur leurs lits de morts...
Sa petite routine va changer le jour où il va se trouver mêler à un complot impliquant la Sodalitium Pianum (les services secrets du Vatican) et visant à empêcher l'arrêt de la guerre...

Le très prolifique Jean-Pierre Pécau ("Empire", "Nash", "Arcanes", "L'histoire secrète"...) présente ici une nouvelle série chez 12 bis présenté par l'éditeur comme un mélange entre "Médium" et "Le Sixième sens", on suit donc les premières aventures de Raven, enquêteur de l'au-delà, dans "La Cité du sang" titre faisant référence aux abattoirs de la Villette.
L'auteur démarre en beauté sa nouvelle série, le scénario est vraiment dense, complexe, bien ancré dans sa période historique avec beaucoup de références, on avance dans l'intrigue au coté de cet anti-héros tout en découvrant, parfois très succinctement, des personnages ou des trames annexes, le lecteur doit fournir parfois une lecture attentive mais l'intérêt est à la hauteur de l'effort.
En ce qui concerne les dessins on les doit à Jovan Ukropina, un illustrateur serbe encore peu connu en France, son travail sur "Là où vivent les morts" changera peut être cela. Il s'en sort plutôt bien, ses dessins étant bien dans l'esprit du scénario en mettant surtout en avant ce qui se passe au premier plan, des planches simplement efficaces, pas plus pas moins.
Assurément l'une des plus intéressantes sorties en ce début 2011, espérons que la suite soit à la hauteur et que 12 bis nous réserve d'autres bonnes surprises pour cette année.

 

Note : 8,5/10

 

gregore

 

A propos de cette BD :

 

- Site de l'éditeur : http://www.12bis.com/

Vote:
 
8.38/10 ( 8 Votes )
Clics: 3219
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Prométhéens 1, Les Prométhéens 1, Les
Les dieux de l'Olympe ont du renoncer à leurs pouvoirs et à leurs privilèges, désormais ils vivent au sein de l'humanité et essaye de se fondre dans la p...
Castaka Castaka
Castaka est une BD qui marque avant tout le retour de Alejandro Jodorowsky à l'univers de "L'incal" et plus particulièrement à son plus célèbre spin-off ...
Sherlock Fox 1 Sherlock Fox 1
Après de longs sacrifices et quelques années d'évolution, les animaliens ont réussi à créer une société nouvelle où les plus bas instincts ont été ...

Autres films Au hasard...