Courtney Crumrin HS 1
Titre tome: Portrait du sorcier en jeune homme
Genre: Fantastique , Humour , Comics
Année: 2006
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Akileos
Collection: Regard Noir et Blanc
Scénario:
Ted Naifeh
Dessin:
Ted Naifeh
 

Dans cette histoire, le jeune Aloysius Crumrin n'est qu'un petit employé d'un cabinet juridique. Du moins en apparence. Pour son bonheur, il travaille aux côtés d'Alice Crisp, la fille d'un éminent avocat, avec laquelle il développe une certaine complicité.

L'aventure le rattrape le jour où il découvre que le père d'Alice est aussi à la tête d'une société secrète dont l'objectif est l'éradication de tout ce qui touche au surnaturel, lui compris. De son côté, la jeune femme, qui comptait bien suivre les traces de son père, se retrouve dans l'embarras quand elle apprend les secrets d'Aloysius...

 

 

Sorti en 2006, entre les tomes 3 et 4 de Courtney Crumrin, ce hors-série, inhabituellement court (52 pages, soit environ trois fois moins qu'une aventure de Courntey Crumrin) se place à part dans l'histoire de la fillette elle-même tout en y étant bien évidemment rattaché en ce qui concerne son univers et cette atmosphère envoûtante caractéristique.

Maintenant, même si cet album peut se lire à part étant donné qu'il se déroule plusieurs décennies avant la naissance de la gamine et se focalise sur les jeunes années de son oncle Aloysius, je ne saurais trop recommander de lire au moins un tome de Courtney auparavant.

Le nombre restreint de pages ne permet en effet pas à Ted Naifeh de développer une histoire (des histoires même) aussi riche (s) que la série-mère. Ce n'est pas un véritable handicap en soi si on est habitué aux quarante-cinq/cinquante planches, mais il serait tout de même dommage d'aborder l'univers de Courtney par la petite porte.

D'autant que, même si sa lecture s'avère agréable, elle ne paraît pas devoir s'imposer comme une nécessité, n'apportant aucun éclaircissement particulier ni dans la vie d'Aloysius ni dans la société des sorciers autour de laquelle il gravite capricieusement, tel un électron libre. On pourrait d'ailleurs en dire autant de cet album.

 

Quoi qu'il en soit, l'habitué éprouve un plaisir certain à retrouver le sorcier en jeune homme (comme le titre ne l'indique pas !) dans le contexte des années 30 et possédant déjà à la fois le charisme, l'élégance et la maîtrise de son art.

Mais aussi une ironie, parfois proche de la goguenardise, auquel le vieil homme ne nous avait pas habitué. Celle-ci a, il est vrai, l'occasion de s'exprimer dans la relation ambigüe qu'il entretient avec la fille de son patron, Alice, une jeune femme par ailleurs tout aussi piquante, mais que la découverte de la véritable nature du sois-disant employé effacé de son père va pour le moins déstabiliser. Ces deux-là forme une sorte de "couple" comme on en a beaucoup vu dans les anciennes comédies américaines, pratiquant l'alternance entre respect et taquinerie.

Le personnage le plus marquant et amusant (à ses dépens) reste cependant Godfrey "Goose" Daniels, archétype de l'aventurier tout en muscles, aussi prosaïque que macho, adepte de la méthode du grappin et du défoncement de portes. Confronté à une mission commanditée par la société des antisorciers qu'il croit être pleinement dans ses cordes, il ne va pas tarder à être dépassé par une histoire qui requiert un peu plus de doigté...

En effet, celle-ci se résume principalement à mettre fin aux agissements d'un sorcier pratiquement la magie noire ayant plusieurs victimes à son actif et réfugié dans une propriété bardée de sorts de protection censées empêché toute intrusion. Nous suivons donc les efforts parallèles et diamétralement opposés entre, d'un côté, notre duo Aloysius-Alice s'infiltrant à pattes de velours et de l'autre notre action-man se frayant péniblement un passage comme s'il se trouvait en plein coeur du Mato-Grosso. Ces scènes ne manquent pas d'amuser.

En somme, un tome pas franchement indispensable, qui ne vous apprendra rien des arcanes de l'existence du sorcier, mais qui constitue malgré toute une lecture bien sympathique pour les amateurs et surtout les aficionados de la série, dont je fais partie.

A noter qu'un second tome est paru en 2011, "La ligue des gentlemen ordinaires", qui laisse peut-être augurer d'une véritable série (et peut-être davantage d'éclaircissements sur les personnages) et non, comme je le croyais au départ, d'un simple one-shot un peu anecdotique.

Un tome 2 que j'aurai probablement le plaisir de chroniquer prochainement...

 

Note : 7/10

 

Vorpalin

 

A propos de ce livre :

 

- Site de Ted Naifeh : http://tednaifeh.com/

- Site de l'éditeur : http://www.akileos.com/

Vote:
 
7.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2191
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Méta-baron 2 Méta-baron 2
Tétanus œuvre sans relâche pour trouver un moyen de terrasser le Méta-baron et permettre à son maître Wilhem-100 de gagner encore plus de pouvoir et d'i...
Letter 44 3 Letter 44 3
Cela fait maintenant neuf mois que le Président des Etats-Unis a révélé la menace extraterrestre, ce traumatisme planétaire a été le déclencheur de la...
Bonne nuit Punpun 1 Bonne nuit Punpun 1
  Bonne nuit Punpun nous raconte les aventures du quotidien d'un jeune garçon de cm1 nommé Punpun. La fille qu'il aime vient de quitter son école mais fort...

Autres films Au hasard...