Souvenirs de l'empire de l'atome
Genre: Thriller-Polar , BD européennes , Science-fiction , Space-Opéra
Pays d'origine: France
Editeur: Dargaud
Scénario:
Thierry Smolderen
Dessin:
Alexandre Clérisse
Couleurs:
Alexandre Clérisse
 

Dans les années 50, un psychiatre a publié un article concernant un certain Kirk Allen, un agent de la CIA et un de ses patients qui pour masquer ses souvenirs et ses angoisses se serait créé tout un monde futuriste, basé sur la SF de l'époque, dans lequel il se projetait pour fuir le monde réel. Ce Kirk Allen ne serait en fait que Cordwainer Smith, l'auteur des Seigneurs de l'instrumentalité, bien que ça n'ai jamais été prouvé.

Prenant pour point de départ cet étrange anecdote, "Souvenirs de l'empire de l'atome" va raconter l'histoire de cet homme en contact direct avec le futur et plus particulièrement avec un certain Zarth Arn à cause d'une baby-sitter trop délurée pour un garçon de 12 ans. Simple fuite ou véritable connexion, l'homme va être pourchassé par un étrange individu mégalomane qui semble vouloir s'emparer de la technologie à venir.
A noter que ce méchant est basé sur Zorglub, le super méchant ennemi de Spirou et Fantasio, dont on retrouve la mégalomanie et la société secrète, une société secrète dont tous les membres semblent tout de même incompétent ! Ce personnage essaye donc d'enlever des scientifiques de prestige qu'il droguera afin de mettre leur intelligence à son service, se faisant même passer pour un héros aux yeux de ses victimes.
Enfin, il y a le fameux Zarth Arn, un héros du futur qui a d'abord travailler au côté du Dépeupleur, un dictateur du futur, puis à changer de camp, offrant à ce dernier de nombreuses victoires. Zarth Arn essaye en compagnie de notre héros de combler l'histoire de l'humanité, de notre période jusqu'à ce fameux empire de l'atome. Bien entendu, ça ne va pas vraiment tourner comme prévu pour lui.
Cette BD s'amuse donc à mélanger science-fiction, espionnage et biographie, mais les genres se croisent sans jamais vraiment se toucher, si ce n'est à deux reprises pour faire un peu rebondir l'histoire. Car si le projet est globalement intéressant, le résultat l'est moins : pas vraiment intrigant, pas vraiment loufoque, pas vraiment drôle. Comme quoi l'originalité d'un pitch ne fait pas forcément une bonne histoire.
Le point le plus fort de cette BD est son graphisme : Une telle histoire ne pouvait avoir qu'un look rétro-futuriste et l'illustrateur s'en donne à coeur joie. Que ce soit dans les Fifties qui ressemblent parfois à un futur des années 50 et le look du futur semble issue des couvertures de pulp, tout est fait pour créer un look cohérent, volontairement désuet et particulièrement réussi, donnant tous son cachet à cette album.

Un autre point favorable à cette album est son contenant. Loin de se limiter à 48 pages, Souvenirs de l'empire de l'atome est un one-shot d'un peu moins de 150 pages et possède une couverture cartonnée du meilleur effet. Mais le contenant ne fait pas tout et le contenu et s'il l'est par moment un bel hommage à la science-fiction, "Souvenirs" ne propose au final qu'un thriller un peu mou et un fourre-tout peinant à convaincre, faute de proposer son propre univers.

Note : 6/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de la BD : http://empiredelatome.wordpress.com/

- Site de l'éditeur : http://www.dargaud.com/

Vote:
 
6.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 1748
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Lazarus 2 Lazarus 2
Alors qu'elle se remet à peine de la trahison de Jonah, son propre frère, Forever se retrouve avec de nouveaux problèmes à gérer, la famille Carlyle orga...
Que sa volonté soit faite 1 Que sa volonté soit faite 1
  Keima adore les jeux vidéo de drague et est plutôt doué... virtuellement. Car, dans la réalité, qu'il considère comme un "jeu foireux", il n'a jamais ...
Locke and Key 3 Locke and Key 3
Alors que leur ennemi s'est insidieusement installé dans leur quotidien en usant de ses amitiés et des clés trouvées, le deuil et les secrets n'en arrêtent...

Autres films Au hasard...