Goon 1, The
Titre tome: Rien que de la misère
Genre: Fantastique , Humour , Gore , Zombies , Comics
Année: 2003
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Delcourt
Collection: Contrebande
Titre VO: The Goon
Scénario:
Eric Powell
Dessin:
Eric Powell
Traduction:
Nick Meylaender
 

Rien ne va plus sur Lonely Street depuis que le prêtre zombie et sa horde de morts-vivants l'a envahie. Heureusement, il reste un dernier rempart pour empêcher le chaos de se répandre et il se nomme The Goon. Il s'agit de l'homme de main numéro un de Labrazio, un redoutable chef de la mafia locale. La guerre entre ses deux clans est particulièrement rude.


Vous pensez que The Goon est un nouveau super-héro ? Vous vous trompez. Ce n'est qu'un criminel qui se débarrasse des zombies et autres créatures qui le dérangent afin de pouvoir continuer ses affaires tranquillement. Il n'est pas vraiment du genre à secourir la veuve et l'orphelin s'il n'y a pas une récompense à la clé. De plus, son visage sérieusement balafré ainsi que son apparence monolithique n'aspirent pas forcément la sympathie !

Il n'est pourtant pas seul dans sa lutte contre ces forces du mal puisqu'il est aidé par Franky, son fidèle acolyte. Ce drôle de bonhomme imprévisible et violent n'est pas sans rappeler les personnages de psychopathe que Joe Pesci a pu incarner dans des films comme Les affranchis ou Casino, mais probablement en plus dangereux.

Si The goon peut paraître comme une série sérieuse, il n'en est strictement rien et les mésaventures de ces deux individus sont franchement hilarantes. Il faut dire qu'entre la tronçonneuse qui parle et même un chimpanzé zombie géant, nos héros auront beaucoup à faire ! Surtout qu'ils n'hésitent pas à aller visiter les maisons hantées quand il y a la possibilité d'un butin au bout de la quête.

Mais il y a également des passages un peu plus émouvants dans cette série, on notera notamment l'enfance de notre héros élevé par une tante catcheuse dans un cirque ambulant ou même l'histoire de Busard, un shérif qui va assister à la transformation des habitants de sa ville en zombies à cause du prêtre. Ces deux histoires sont sincèrement différentes et apportent une touche assez sombre à cet univers spécialement déjanté.

Bref, The goon est un excellent divertissement servi par un graphisme qui rappelle souvent celui de Mike Mignola sur Hellboy mais dans des couleurs plus claires. L'apparence musclée et le comportement taciturne du Goon n'est d'ailleurs pas sans évoquer le célèbre démon rouge qu'il croisera dans une future aventure. Si vous avez envie de voir des zombies, des vampires et d'autres créatures s'en prendre plein la gueule dans une ambiance de série B (voire même Z), The goon risque bien de vous séduire !


Note : 8,5/10

 

Stegg

 

A propos de ce comics :

 

- Site de la série : http://www.thegoon.com/index.php

- Site de l'éditeur : http://www.editions-delcourt.fr/

Vote:
 
8.00/10 ( 3 Votes )
Clics: 2948
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
FreakAngels 6 FreakAngels 6
Il y a six ans, ce fut la fin du monde.Aujourd'hui onze jeunes gens tentent de reconstruire et de protéger Whitechapel, le dernier quartier viable de Londres.S...
Re:Birth The Lunatic Taker 1 Re:Birth The Lunatic Taker 1
Des suicides inexpliqués surviennent de plus en plus fréquemment au Japon, certains prétendent que ces morts sont liés à une sombre légende urbaine : des ...
Aftermath Aftermath
Alors qu'ils étaient âgés d'à peine une dizaine d'années, Arès et quelques autres enfants étaient des Trigs, des combattants doués de pouvoirs psychiq...

Autres films Au hasard...