Auteur Commentaire
bigbonn Un peu déçu pour ma part. J'ai trouvé le rythme parfois languissant et que ça trainait souvent en longueur. Et, pour tout dire, autant Shintaro Katsu s'impose en Zatoïchi, autant là j'ai mis du temps à croire à ce Blind Man... auquel je n'ai d'ailleurs finalement jamais tout à fait cru. Mais j'ai bien aimé certains passages, notamment la fin. Et le général mexicain rigolard est mucho sympathico.
Commentaire : sam. 03-09-11
Mallox Je viens de voir ce film et c'est extrêmement sympathique. On y trouve tous les arguments développés par Walter et le spectacle est efficace, incongru et malicieux. Il y a énormément d'humour et même à des niveaux différents. Le personnage de Tony Anthony fonctionne si bien (il avance parfois en tirant la queue de son cheval), qu'on passe sur toutes les invraisemblances. De toute façon on est là pour s'amuser et bien, on s'amuse bien. Le temps d'un plan assez long, Fernando Baldi nargue "Il était une fois dans l'ouest" en reprenant son prélude avec le puits et le grincement de l'éolienne, ensuite sur 101 minutes, le rythme ne baisse jamais, et l'on se retrouve dans un Women in cage façon spaghetti avec quelques bonnes petites scène érotiques et des gros plans de fefesses. Mention spéciale à la scène où Blindman se bat dans une grange avec une femme qu'il tente de maîtriser en lui coinçant la tête entre les jambes, celle-ci lui mord les couilles pour se défendre, il finit par lui casser le cou ! Des éclairs de sadisme également dont ces yeux crevés au cigare par le mexicain toujours hilare "You've helped me, I help you ah ah ah !", et de bons mitraillages dont un en particulier à mi-parcours qui paraît interminable! un très bon et très sympathique spectacle.
Commentaire : jeu. 02-04-09