Examen final (Final Exam) - 1981

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Horreur / Gore / Trash
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Throma
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 3489
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Ven Mai 05, 2006 6:31 pm    Sujet du message: Examen final (Final Exam) - 1981 Répondre en citant



Titre original : Final Exam
Origine : USA
Genre : Slasher
Un film de Jimmy Huston
Avec Cecile Bagdadi, Ralph Brown, Joel S. Rice, DeAnna Robbins...


Le temps d'une nuit effroyable, une poignée d'étudiants bûchant du fond de leur foyer leurs révisions pour des examens importants vont tomber comme des mouches à merde dans le potage aux poireaux d'un détraqué qui a investi les lieux...
Slasher anecdotique, difficilement mémorable mais néanmoins acceptable. Les similitudes avec Halloween y sont flagrantes, en atteste le tueur de service, échappé comme Michael Myers d'un institut psychiatrique et visiblement pourvu d'un passé de mime spécialisé dans les tueurs célèbres du cinéma, le sacripan ne se gênant pas pour emprunter les mêmes mimiques que Myers (démarche lente, évaporation dans l'air comme dans le film de Carpenter...) Rayon meurtres, on en dénombre environ une dizaine, tous terriblement insipides (coup de couteau et étranglement principalement), il faut bien par dessus le marché patienter une bonne heure avant que la première mort ne survienne, excepté la séquence d'introduction. Le plus gros point noir, puisqu'il y a pire que les exemples pré-cités : pas une seule seconde, les motivations du tueur (visage révélé dès ses premières apparitions) ne seront dévoilées. Pourquoi ces jeunes en particulier ? pourquoi pendant un examen important ? C'est quoi son petit nom au fait ? Nada pour le fada.
Alors vous allez me dire ? A quel niveau se situe l'interet a part ça et je vous répondrais au niveau du rez-de chaussée, c'est à dire ni dans les hautes sphères du genre ni dans le fond du panier puisqu' à l'arrivée, on a déjà vu franchement pire ailleurs et que celui là contentera néanmoins le mordu de slasher.
_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16049
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Ven Oct 12, 2018 4:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

Dans la série des brushing slashers, celui-ci est, comme tu le dis, particulièrement inodore. Entièrement d'accord avec ton avis, Throma.
J'aurais presque envie de trancher en disant que c'est quand même fin chiant durant une bonne heure, après un début prometteur et son double-meurtre du jeune couple de tourtereaux en train de bécoter dans la décapotable, décapotée du coup.
Un ambiance (encore que le mot ambiance soit un peu too much car le bidule en manque énormément) et un tueur similaire à Myers, même la musique signée un certain Gary S. Scott ("Freddy, le cauchemar de vos nuits", la série quoi) lorgne sur celle de Carpenter.


Quelques captures histoire d'immortaliser ce chef-d'oeuvre fortement oubliable (jusqu'au prochain giclage massif d'images par l'hébergeur) :


L'entrée en matière nocturne (bien) :




L'un des rares moustachus du film (chose rare !) :



(encore qu'un des jeunes, doté d'un duvet, semble se rêver en Chuck Norris)




Des farces àlacon, vraiment àlacon :



(C'est pour de faux, lol. Ça comme un cheveux dans la soupe et surtout complètement à plat)


Des jeunes branleurs dont les shampoings sont de qualité :







Des conversations interminables de minettes avec des coupes de poney (et punaise, elles prennent tellement de place dans ce bidule que c'est à se demander si ce n'est pas la principale cause de ce ratage en bonne et due forme) :





Encore que là, bon, ça passe... :




Une époque décidément formidable. Tu te dis que décidément tout était moche. Même les Rayban de 50cm de circonférence.
Le shérif local est particulièrement gratiné :




L'incontournable bizutage pour débiles mentaux (le type sera laissé là toute la nuit durant, enfin presque...) :




Deux ou trois meurtres sympas mais pas trop (y en a une poignée dedans, pas plus, et c'est un peu regrettable) :



Celui-ci semble répondre à Shinning :




Et puis ce tueur qu'on sait qui sait mais qu'on comprend pas, qu'on voit mais qu'on filme toujours à contre-jour, comme si on le cachait sans le cacher vraiment (?!) :






Le blu-ray pour les très très complétistes ou les adeptes du SM :




* Le tueur vraiment dévoilé
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Horreur / Gore / Trash Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Charcoal2 Theme © Zarron Media