[M] [Critique] Le Carnage

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Horreur / Gore / Trash
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Walter Paisley
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 27 Nov 2004
Messages: 1399
Localisation: Place du Colonel Fabien

MessagePosté le: Mar Oct 03, 2006 7:49 am    Sujet du message: [M] [Critique] Le Carnage Répondre en citant



The Forest. 1983.
Origine : Etats-Unis
Genre : Slasher
Réalisation : Donald M. Jones
Avec : Dean Russell, Michael Brody, Elaine Warner, John Batis...

Aaaah, la fabuleuse mode du slasher, genre qui permet à n'importe qui de faire un film sans scénario, d'autant plus quand comme dans ce Carnage le réalisateur choisit de ne pas faire de whodunit et de livrer directement l'identité de son tueur. Ici un pauvre bougre, qui dessouda naguère sa femme qui d'une part l'avait fait cocu et d'autre part passait son temps à maltraiter ses gosses. Ce pauvre homme a depuis trouvé refuge dans les collines verdoyantes, où il s'adonne au cannibalisme sur des campeurs aussi sots que ceux qui vont débarquer dans le film. Deux couples, les hommes et les femmes séparés pour que mesdames puissent montrer qu'elles peuvent camper toutes seules. Et c'est parti pour le carnage ? Non. Parce que bon, c'est bien beau de pomper Vendredi 13 et ses visions subjectives, mais la pauvreté numérique du casting fait que y'a pas beaucoup de chair fraiche à bouffer. Alors que faire ? Loucher sur le Délivrance de John Boorman ? Chiche ! C'est ainsi que ceux qui ne meurent pas seront assez bêtes pour se mettre aux-mêmes dans le pétrin et crapahuter dans les bois, se perdre, se casser une jambe etc... L'un de nos protagonistes ira même de sa grosse crise de larmes vers la fin du film. Mais, puisque les idées continuent à manquer, il faut encore trouver autre chose. Pas si facile, finalement, d'être scénariste pour slasher. Alors y'a qu'à dire que les fantômes de la famille du tueur reviennent aussi. La mère recherche ses gosses, qui eux-mêmes, trépannés pour une raison futile depuis leur migration paternelle dans les bois, cherchent à aider nos pauvres survivants. Oh, certes, ce n'est pas bien interessant, mais enfin, ça meuble et ça amène du fantastique pour pas un rond. Mince consolation pour les spectateurs qui n'auront pas une goutte de sang à se mettre sous les yeux. Ne négligeons cependant pas l'aspect profondément auditif de la chose, avec un doublage français incroyable de je-m'en-foutisme, qui ne colle pas au mouvement des lèvres, et qui se met au diapason du manque de talent des acteurs (mention spéciale aux gamins, dont le statut de fantômes justifie censément les voix désincarnées aux résonnances d'outre-tombe). Et puis les dialogues, eux-mêmes médiocres au-delà du raisonnable. "Tu l'as dit, bouffi !" réplique ainsi l'une des deux héroïnes, fine rhétoricienne, à son copain chambreur au moment de préparer l'excursion. Ou encore, dans une scène où nos deux héros mâles commencent à s'engueuler : "D'accord ! D'accord !", concède l'un. "D'accord toi-même !", s'emporte l'autre. Mais la palme revient sans doute à ce "Comment appelles-tu ça ?" demandé par l'un de nos deux lascars ramassant quelque chose sur le sol, et qui se verra humilié par la réponse de son ami : "De la terre, ou de la boue."
Laissons la conclusion de cette critique au commercial de la boîte d'édition Initial, probablement honteux, ayant pondu l'accroche de la VHS française de ce Carnage : "Par pitié, sauvez-vous". Alors ne faites pas comme tous ces personnages stupides de slasher qui n'écoutent pas les vieux fous les mettant en garde contre la menace qui pèse sur eux (un poncif d'ailleurs vaguement présent dans le film avec un garde forestier à l'accent provençal). Obeissez, et sauvez-vous devant ce Carnage foireux.

3/10

Accroche : Par pitié, sauvez-vous !





Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Throma
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 3520
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Mar Oct 03, 2006 3:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Jamais vu celui-là. Pas trop envie a vrai dire, surtout que les editions vhs francaises de ce film sont ingrates au possible.
Par contre, l'histoire fait foutrement penser au "Tueur de la foret", chef d'oeuvre du genre (si si !)
_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
VR46
3 % irradié
3 % irradié


Inscrit le: 19 Oct 2016
Messages: 14

MessagePosté le: Dim Mar 12, 2017 11:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Des captures améliorées de celles de Walter Paisley tirées du BR Code Red pour une éventuelle mise à jour :












Concernant le film, je peux tout à fait comprendre l'avis de Walter Paisley et pourtant c'est l'un des slashers forestiers que j'ai le plus de plaisir à revoir.
La musique (mélange de New Wave et de synthés "à la Carpenter") passe plutôt bien et même beaucoup mieux que d'autres choses (Ennio Morricone au synthé ?).
Le scénario est foutraque à souhait et permet d'aborder des thèmes "politiquement incorrects" : Le cannibale qui fait manger à l'un des campeurs sa petite amie à son insu, la mère qui a ses ébats avec son amant pendant que les enfants son séquestrés dans le placard de sa chambre, les enfants qui se sont suicidés parce qu'ils s'ennuyaient d'être seuls avec leur père au fond de la cambrousse.
Le film se veut être un film d'horreur mais on est plus dans le divertissement : (est-ce volontaire ?)
Le tueur révélé rapidement met tout de suite fin à "l'effet Val Lewton", le tueur qui plus est incarné par Gary Kent qui n'a vraiment pas une tête à faire peur à qui que ce soit avec son regard presque aussi triste qu'un Droopy et sans parler de cette scène qui pourrait sortir d'un Benny Hill ou l'amant poursuivi par le tueur cocu se retrouve nez à nez avec lui où qu'il aille, une première fois devant ce dernier qui est armé d'un couteau, une deuxième fois armé d'une scie, une troisième fois armé d'une fourche et enfin armé d'une scie circulaire sur table (!) avec laquelle il dézingue le maudit amant.
Don Jones n'a jamais été selon moi un réalisateur très talentueux, son film d'horreur le moins maladroit est sans aucun doute The Love Butcher mais il souffre, à mon sens, de nombreux défauts aussi, pourtant on ressent une certaine passion dans son travail, quelque chose qui vient du cœur, ce qui est confirmé par le fait qu'il a même été jusqu'à hypothéquer sa maison pour pouvoir produire The Forest !
A mon avis, il aurait juste manqué à The Forest un bodycount plus élevé et de la vrai tripaille pour qu'il puisse passer de la catégorie "mauvais slasher à voir pour les complétistes du genre" à la catégorie "cult classic".

PS : J'espère que les captures ne sont pas trop grandes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
flint
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 8815
Localisation: cusset-plage

MessagePosté le: Dim Mar 12, 2017 12:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour les captures (et la taille est parfaite) !


EDIT : c'est actualisé sur le site:

http://www.psychovision.net/films/critiques/fiche/106-carnage-le
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Throma
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 3520
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Dim Mar 12, 2017 2:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour les captures.
J'aime bien ce que fait Don Jones en général. Très bon souvenir de "Schoolgirls in chains" toujours avec Gary Kent, pour le coup bien plus inquiétant.

Il est souvent confondu avec son presque-homonyme Donald M. (pour Marcus) Jones qui, lui, a pondu de belles petites merdes direct-to-vhs.
_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Horreur / Gore / Trash Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Charcoal2 Theme © Zarron Media