La Queue du scorpion (critique à refaire)
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Giallo / Thriller / Krimi
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 13630
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Jeu Oct 26, 2006 12:44 pm    Sujet du message: La Queue du scorpion (critique à refaire) Répondre en citant



Titre :
La queue du scorpion (La coda dello scorpione)
Année : 1971
Pays : Italie
Genre : Giallo
Réalisateur : Sergio Martino
Acteurs : George Hilton, Anita Strindberg, Alberto de Mendoza...



Tandis que Lisa trompe son mari, celui-ci meurt dans une explosion d'avion ; Lisa ne se montre pas particulièrement perturbée, d'autant qu'elle héritera d'un million de dollars pour un homme qu'elle n'aimait plus. De ce fait, la compagnie d'assurance trouve son comportement étrange, d'autant plus qu'elle préfère toucher l'argent en cash dans une mallette ; la compagnie d'assurance décide d'envoyer un enquêteur sur place afin de tenter d'éclaircir cet étrange comportement.
Les choses prennent un tournant inattendu ; alors que celle-ci part en Grèce afin de changer son argent en liquide, peu après son arrivée, elle se fait sauvagement assassiner ; égorgée et volée par un tueur mystérieux tout vêtu de noir (qui a dit giallo ?!).
Une enquête policière commence alors tandis que l'agent d'assurance se joint à eux pour élucider le meurtre.

Voici donc "La coda dello scorpione", vraie bonne surprise du sieur Sergio Martino ("Mannaja", "Alligator", "La montagne du dieu cannibale", " 2019, après la chute de New York", bref que du bon, qui feront de lui, à mon sens, une sorte de chef de file du bis dans le bis !), et surtout, sans atteindre des sommets gigantesques, il s'agit là de son meilleur film et l'on se prend du reste à regretter qu'il n'ait pas persisté dans l'inventivité technique qui habille ce giallo distrayant, même si elle reste souvent vaine, mais a le mérite de tenter...
Cette "Queue du scorpion" est vraiment bien filmée et c'est ce qui étonne le plus en premier lieu ; en effet la caméra est sans cesse mobile et inventive, la photographie est bien travaillée et donne une vraie vivacité de couleur qui sied si bien au genre transalpin, et je dois dire que je n'attendais pas tant de maîtrise de la part d'un metteur en scène qui donnera la plupart du temps dans la franche rigolade involontaire et la fainéantise dépassée au niveau mise en scène.
Les scènes de meurtres, quant à elles, sont filmées caméra à l'épaule, et nous assistons d'ailleurs à quelques beaux meurtres qui, s'ils n'atteignent pas tout à fait les moments d'anthologie bavesques ou argentesques, viennent se placer pas très loin derrière.
Dommage alors que certaines scènes ou mouvements de caméra donnent quelques scènes assez hilarantes ; ainsi ce plan avec le portrait du millionnaire sur la table de nuit de sa maîtresse est un grand moment comique, tout comme l'excès de maniérisme dont fait preuve Martino lors d'un étrange plan séquence filmé en plongée complète, où l'on se surprend à pencher la tête de gauche à droite avec un torticolis à la prime comme si on regardait un match de tennis à l’envers.
Alors bon, je ne vais pas critiquer cet honnête giallo pour ses outrances techniques parfois vaines, car comme je l'ai dis auparavant, Sergio Martino a au moins le mérite de tenter le coup, disons qu'ici, un coup ça marche, un coup ça foire.
Un autre défaut du film est son scénario, on suit l'histoire sans difficulté mais tout ceci semble un peu pauvre malgré tout et on ne sort jamais des conventions ; tout est estampillé "giallo" des fois qu'on ne saurait pas ce qu'on est venu voir, et le schéma du film n'oublie aucune figure obligée : tueur tout en cuir noir et gants de circonstance, femmes lacérées au couteau au préalable coupables de pêchés véniels, et le retournement final "invraisemblablissime" démasque le tueur que l'on connaît comme nos chaussettes (j'ai mis une petite demi-heure à trouver le coupable et si l'on est un tant soit peu initié au genre, on doit même pouvoir faire mieux).
Ceci dit, une fois de plus, je ne jetterai pas une grosse pierre sur le film par rapport à ce défaut, vu que cela finit par concourir au charme de cette "Queue du scorpion", et que ces retournements de situations un peu pourraves sont manifestement inhérents au genre.
L'une des grandes réussites du film, outre sa photographie, ses tentatives parfois vaines, parfois pertinentes de maniérisme graphique et qui contribuent à donner à l'ensemble sa cohésion au final, c'est la musique de Bruno Nicolaï, qui à la fois colle parfaitement au film avec toutes ses chutes de tons, et fait également forte impression seule en elle-même ; elle contribue fortement à rehausser d'un bon cran le film.
Quant aux acteurs, ils sont moyennement dirigés, de George Hilton à Anita Strindberg, les limites de leur jeu sont également celles de l'histoire, ni plus ni moins, et donc on les trouvera finalement assez convaincants pour ce qu'ils défendent.
Bref, sans atteindre les cimes d'un genre dont chacun connaît les maîtres, "La queue du scorpion" est un divertissement agréable, doublé du meilleur film que j'ai pu voir de Sergio Martino, et s'il me déçoit un tant soit peu, c'est peut-être aussi qu'hormis Bava et Argento, nous avons eu peu accès aux autres artisans giallesques, d'où peut-être une certaine impatience déçue, mais néanmoins une bonne surprise pour un cinéaste au demeurant faiblard et qui se montre là beaucoup plus hardi et maître de son art qu’à l’accoutumée.


Note : 5,5/10
Accroche : Une érection un peu molle.




Note : Le DVD est sorti chez Neo Publishing avec d'autres titres du genre.
Caractéristiques :PAL / Packaging : digipack / Zone 2/ 91 minutes / Langues : français Dolby Digital 2.0 - italien Dolby Digital 2.0 / Sous-titres : français / Format vidéo : 16/9 / Format d'image : 2.35:1 / Bonus : commentaire audio du scénariste Ernesto Gastaldi (91') + portrait du réalisateur Sergio Martino (19') + galerie photo.




_________________


Dernière édition par mallox le Mer Fév 18, 2009 3:49 pm; édité 4 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Throma
Stade de décomposition
Stade de décomposition


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 2888
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Jeu Oct 26, 2006 1:13 pm    Sujet du message: Re: [Critique] La Queue du Scorpion Répondre en citant

mallox a écrit:
("Manaja", "Alligator", "la montagne du dieu Cannibale"," 2019, après la chute de New-York, bref que du bon, qui feront de lui à mon sens, une sorte de chef de file du bis dans le bis!)


Chef de file du bis ok mais j'aurais pas mis ces 4 exemples. Surement pas ce qu'il a fait de mieux, je dirais même que c'est ce qu'il y a de plus faible dans sa filmo (hormis Mannaja, je ne peux pas juger, je l'ai pas encore vu).
Et niveau giallo, tu cites Argento et Bava comme ses maitres et tu sembles le releguer au rang de simple élève un peu trop scolaire dans sa contribution au genre. Pourtant, pour ma part, Martino fait parti de ceux qui ont donné leur lettre de noblesse au genre. Ses gialli font sans conteste parti du haut du panier du genre, sauf peut-être cette "Queue du scorpion" qui, à mon humble avis, est finalement son giallo le plus faible, comparé à ceux qu'il a pu tourné avec le tandem Hilton-Fenech ou "Torso".
Donc, tu l'auras compris, je suis pas trop d'accord avec toi pour le coup.
_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 13630
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Jeu Oct 26, 2006 1:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ben en fait un peu, un disciple peu inspiré mais assez déchaîné ici qui cherche l'originalité et sa différenciation dans le tarabiscotage.
Ceci dit, j'aurai sans doute pu préciser que je n'avais pas vu tous ses films et tous ses giallos et donc que mon jugement est forcemment relatif.
Je précisais également qu'il "donnera la plupart du temps dans la franche rigolade involontaire et la fainéantise dépassée au niveau mise scène" , ce qui évoque pour moi ses films plutôt à venir justement.
de toute façon, je me doutais que peu seraient daccord avec moi... ico_mrgreen
mets ta p'tite note, ça réélevera sa moyenne , si comme tu le dis Martino vaut mieux que ce que j'en dis , il le mériterait donc, non ? icon_wink
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Throma
Stade de décomposition
Stade de décomposition


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 2888
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Jeu Oct 26, 2006 2:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je mets jamais de note, j'aime pas trop le procédé (traumatisme scolaire peut etre aussi ).
Tout ce que je peux te donner comme conseil pas franchement original, c'est de découvrir plus de ses oeuvres de la première moitié des années 70. Toutes ses réussites y sont regroupées : "Torso", "L'alliance invisible", "Polices parallèles en action", et même pourquoi pas "L'initiatrice", la meilleure sexy comédie de l'époque me concernant.
Quand tu évoques des oeuvres de franche rigolade, en désignant des films plus récents chronologiquement parlant, je t'apprendrais rien en te disant que tous les meilleurs faiseurs de bis implantés depuis les années 60, 70 ont commencé a y aller de leurs merdes à l'orée des années 80, avec des films beaucoup plus légers, et même carrément affligeants.
Je dis pas que 2019 ou La montagne du dieu cannibale sont consternants ou médiocres, c'est juste qu'ils sont moins sérieux et font douter du véritable talent de leurs créateurs, autrefois plus convaincants.
Et, pour en revenir à la Queue du scorpion, je comprends qu'on puisse lui reprocher un certain académisme, c'est son giallo le plus routinier mais il faut absolument voir "Torso" et "L'alliance invisible". Tu changeras d'avis. Le premier préfigure carrément le slasher à l'instar de "La baie sanglante" tandis que le second se paye le grand luxe de mélanger giallo à l'italienne et exploitation satanique à la anglo-saxonne (on pense aux "Vierges de Satan" ou au "Naked witch/Sorcière vierge" de Ray Austin).
Ce n'est pas un hasard d'ailleurs si l'action se situe à Londres.
_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 13630
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Jeu Oct 26, 2006 3:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

pas de problème, je suis prêt à tout découvrir, je ne demande même que ça !
Merci donc pour les références des films à voir, mais il est vrai que l'on a pas eu tant que cela accès aux Giallos autres que Bava/Argento/fulci , du coup, je l'avoue je rattrappe mon retard... merci Neo !
"Torso" m'interresse fortement d'ailleurs, je vais chercher cela en prems.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 13630
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Mer Nov 01, 2006 11:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

Throma a écrit:
giallo


Je file ce lien sympathique au cas où tu aimerais écouter cette émission sur le giallo consacrée à neopublishing et ses 4 sorties du genre ...
Enfin, c'est un lien pour tous les intéréssés evidemment.

http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/mauvais_genres/
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Throma
Stade de décomposition
Stade de décomposition


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 2888
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Mer Nov 01, 2006 2:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est l'emission ou Christophe Bier officie ?
de toute façon, merci, je vais ecouter ça.
_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
xawa
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 28 Fév 2005
Messages: 1564

MessagePosté le: Jeu Déc 07, 2006 3:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est un bon film , LA QUEUE DU SCORPION , moi j'aime bien ... Meme si la fin est peut etre un peu baclée .


Justement Martino force bien le trait "giallesque" et c'est ca qui est bon , le film devenant meme une reference du genre , puisque quasiment tout y est . Il possede un certain classicisme qui , je trouve , fait son charme .

et j'ai pas vu les autres Martino , inedits en France new_mur
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 13630
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Jeu Déc 07, 2006 4:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

xawa a écrit:
C'est un bon film , LA QUEUE DU SCORPION , moi j'aime bien ... Meme si la fin est peut etre un peu baclée .
Justement Martino force bien le trait "giallesque" et c'est ca qui est bon , le film devenant meme une reference du genre , puisque quasiment tout y est . Il possede un certain classicisme qui , je trouve , fait son charme .
et j'ai pas vu les autres Martino , inedits en France new_mur


Je suis dessus (pas sur Martino!) mais sur son alliance invisible conseillée par Throma, et "the strange vice of miss ward" et sa sorte de suite ...
pareil pour les Lucio Ercoli, Lado et autre tarentules au ventre noires ...
Le lado "qui l'a tué était pas mal du reste.

Pour ce Martino, peut-être je manquais un peu de référence au moment où j'ai chroniqué la chose, mais bon, je l'ai trouvé pas si mal quand même, je pense pas trop l'avoir cassé du reste ... et puis que je voie le Venin de la Peur à côté, je trouve que ça tient pas la route, tout est trop respecté (les codes) selon moi en tout cas...
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
xawa
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 28 Fév 2005
Messages: 1564

MessagePosté le: Jeu Déc 07, 2006 4:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

mallox a écrit:


Je suis dessus (pas sur Martino!) mais sur son alliance invisible conseillée par Throma, et "the strange vice of miss ward" et sa sorte de suite ...
pareil pour les Lucio Ercoli, Lado et autre tarentules au ventre noires ...
Le lado "qui l'a tué était pas mal du reste.

...




Mmmm ... Toi tu sors d'un gros buzz avec le rototox icon_wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 13630
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Jeu Déc 07, 2006 4:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

xawa a écrit:
mallox a écrit:
Je suis dessus (pas sur Martino!) mais sur son alliance invisible conseillée par Throma, et "the strange vice of miss ward" et sa sorte de suite ...
pareil pour les Luciano Ercoli, Lado et autre tarentules au ventre noires ...
Le lado "qui l'a tué était pas mal du reste....


Mmmm ... Toi tu sors d'un gros buzz avec le rototox icon_wink


surtout rototox en fait, la détente post-sortie de maternelle ... icon_cool


sinon, as-tu réussi à lire "Sorcerer"? auquel cas, je peux t'envoyer un new dvd avec 6 beaux giallos mais sous-titrés en Anglais... pareil pour Throma du reste.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 13630
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Jeu Déc 07, 2006 4:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

j'en veux à Lado, et désolé pour l'erreur, il s'agit de "qui l'a vue mourrir" et non "qui l'a tué" ; l'erreur vient du fait que sur mon programme téloche il était (je ne sais pourquoi) nommé comme ça ....

pareil, c'est Luciano, et non Lucio Ercoli ....
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sigtuna
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 08 Jan 2010
Messages: 3149

MessagePosté le: Jeu Juin 03, 2010 10:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

En prévision de la disparition du thread surnuméraire, je reposte ici mon avis, ô combien indispensable. icon_wink

Scenario solide, interprétation correcte illuminé par le regard d'azur d'Anita Strindberg, belles images, "meurtres graphiques" très réussis pour la plupart.
7,5/10
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sigtuna
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 08 Jan 2010
Messages: 3149

MessagePosté le: Mar Fév 21, 2012 9:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens je remonte ce cadavre dans le placard de Mallox, pour constater que la critique n'a toujours pas été (re)faite de ce giallo qui est quand même un des plus connus. Si cela pouvait donner des idées à un "petit jeune qui n'en veux" parmi nos nouveaux inscrit. icon_cool
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
flint
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 7347
Localisation: cusset-plage

MessagePosté le: Mar Fév 21, 2012 10:43 am    Sujet du message: Répondre en citant

On ne citera personne, mais Pierre, par exemple !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Giallo / Thriller / Krimi Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Charcoal2 Theme © Zarron Media