Bad Ronald - 1974

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Giallo / Thriller / Krimi
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Throma
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 3421
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Mer Mar 07, 2007 7:54 pm    Sujet du message: Bad Ronald - 1974 Répondre en citant

BAD RONALD - 1974

Origine : USA
Genre : Thriller
De Buzz Kulik
Avec Scott Jacoby, Pippa Scott, John Larch, Kim Hunter, Dabney Coleman...






Quand la famille Wood investit la nouvelle propriété qu'ils viennent d'acquérir dans un quartier residentiel des plus paisibles, ils sont loin de connaitre les terribles secrets que renferment les murs de la demeure. Mais ils ne tarderont pas à découvrir l'horrible vérité, au gré des phénomènes étranges s'y déroulant. Bruits sourds inquiétants, objets et nourriture disparaissant sans explication, à croire qu'une présence hostile occupe aussi les lieux. Et c'est précisément le cas : ils ne sont pas seuls. Quelqu'un ou quelque chose vit derrière les murs, épie leurs moindres faits et gestes à travers les cloisons. Et ce quelqu'un ou cette quelque chose, c'est Ronald, fantome fait de chair et d'os.
L'opus le plus important de Buzz Kulik, c'est sans nul doute "Le chasseur" en 80, alias le dernier baroud de Steve McQueen. Auparavant, Kulik a signé une quantité pas négligeable de téléfilms, à suspense pour la plupart, dont ce "Bad Ronald", petite pépite de tension concentrée et variation originale sur le thème de la maison hantée, adapté d'après un roman de Jack Vance. Pas de spectre traversant les portes ni d'orbe luminescent flottant dans l'air, encore moins de poltergeist déplaçant les meubles, ici l'entité a figure humaine. Mais qui est précisément ce Ronald, à part la mascotte bouffonne vaguement pédophile en salopette jaune qui chausse du 65 d'une chaine de fast-foutre ? Pour le savoir, il faut remonter dans le temps, de quelques semaines en fait avant l'emménagement des Wood. Ronald est un ado complexe (et complexé) et fantaisiste, vivant avec sa vieille mère couveuse dans cette même demeure. Sans ami, fui par les filles, aidé en rien par son physique ingrat de binoclard chétif, il préfère se déconnecter fréquemment de la réalité pour se réfugier dans un univers d'héroic-fantasy où il s'auto-érige en héros et tombe les princesses d'un simple claquement de doigts (le "madnaute" lambda, en somme). Un sale jour, sa chiarde de voisine se paie sa gueule au détour d'une ruelle déserte. Ronald, excédé, la brutalise et d'un geste la pousse violemment au sol. La fillette se brise la nuque sur une pierre. Désemparé, il ne prend même pas la peine de planquer convenablement le corps et part plutôt pleurer dans les jupons de sa mère en lui avouant le drame. Dotée d'une fibre ultra-protectrice extrême, elle va imaginer alors un plan surprenant pour protéger son fils. Elle va le cacher dans une pièce secrète de la maison, accessible seulement par une trappe étroite aménagée sous les étagères d'un débarras, le temps que l'enquête se tasse. Si, les premiers jours, Ronald et sa mère s'habituent rapidement à ces conditions de vie particulières, un évènement décisif complique grandement la situation : délaissant Ronald le temps d'un week-end pour aller passer des examens de santé, la vieille femme est emportée par une sale maladie qui la rongeait depuis déjà longtemps. Désormais livré à lui-même, Ronald va sérieusement pêter un boulard au sein de sa cachette, que l'arrivée de nouveaux pensionnaires ne va pas vraiment arranger. Je ne déflorerais pas davantage l'intrigue de ses rebondissements, par souci de conservation des nombreuses scènes mémorables présentes dans le film et puis c'est une bonne excuse pour ne pas trop me fouler. Alors, si vous souhaitez savoir comment les aventures du Ronald s'achèvent, à vous d'jouer (et hop, j't'embrouille ico_mrgreen ). Et, au passage, mettez la main sur d'autres représentants de l'Age d'or du téléfilm d'angoisse américain comme "Les créatures de l'ombre" (un peu semblable dans la forme), "Les fleurs de sang" et autres "La malédiction de la veuve noire" de Dan Curtis.


_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Throma
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 3421
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Mer Mar 07, 2007 8:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Accroche : c'est un film super est bien ce film (BOFIME)
_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 15559
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Jeu Mar 08, 2007 5:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Etrange metteur en scène que ce Buzz Kulik qui a commencé sa carrière en tournant des épisodes de "la quatrième dimension", puis tourna un "Pancho Villa" moyen, pas mal de truc pour la télévision puis surtout son plus connu "Le Chasseur" (honnête mais pas plus) en 1980 avec Mac Queen.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
The Omega Man
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 25 Juil 2006
Messages: 1041
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Jeu Mar 08, 2007 5:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

frank_PDT_16 Le sommet du téléfilm angoissant restera pour moi le "Satan's Triangle" (1974) de sutton Rolley avec son voilier perdu qui en a traumatisé plus d'un à l'époque !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 15559
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Jeu Mar 08, 2007 7:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

The Omega Man a écrit:
frank_PDT_16 Le sommet du téléfilm angoissant restera pour moi le "Satan's Triangle" (1974) de sutton Rolley avec son voilier perdu qui en a traumatisé plus d'un à l'époque !


Hola amigo, on nage en plein ORTF !
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Bigbonn
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 13 Déc 2004
Messages: 4449

MessagePosté le: Ven Mar 09, 2007 8:23 pm    Sujet du message: Re: Bad Ronald - 1974 Répondre en citant

Throma a écrit:
Mais qui est précisément ce Ronald, à part la mascotte bouffonne vaguement pédophile en salopette jaune qui chausse du 65 d'une chaine de fast-foutre ?



Citation:
Sans ami, fui par les filles, aidé en rien par son physique ingrat de binoclard chétif, il préfère se déconnecter fréquemment de la réalité pour se réfugier dans un univers d'héroic-fantasy où il s'auto-érige en héros et tombe les princesses d'un simple claquement de doigts (le "madnaute" lambda, en somme).



En forme le Throma!
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Throma
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 3421
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Sam Mar 10, 2007 2:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

LILLE (AFP) - Un clown en plastique Ronald McDonald, dérobé dans un restaurant lillois de la chaîne américaine, a été retrouvé accroché à un pont lundi matin sur le boulevard périphérique à Lille, a-t-on appris de source policière.

Ronald, mascotte de la chaîne de restauration rapide, était pendu, un boulet accroché au pied, selon le témoignage d'une journaliste de France Bleu Nord.

Le clown, probablement dérobé dans la nuit de dimanche à lundi, a été retrouvé lundi matin par un des employés du restaurant.

La direction s'est refusée à lier ce vol au 25e anniversaire du groupe en France et à son 50e aux Etats-Unis.





Post Scrotum : Moyennement effrayant ce Satan's triangle je trouve.
Quoique ce voilier à la dérive rempli de cadavres en rappelle un autre.
Même la possession à la fin du prêtre, pas de quoi fouetter une chatte icon_confused
A la limite, je prefere Le bateau de la mort avec Richard Crenna, dans un registre un peu similaire.
_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
xawa
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 28 Fév 2005
Messages: 1555

MessagePosté le: Sam Mar 10, 2007 2:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Throma a écrit:
quoi fouetter une chatte icon_confused
.




amour10
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Throma
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 3421
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Sam Mar 10, 2007 2:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

xawa a écrit:
Throma a écrit:
quoi fouetter une chatte icon_confused
.




amour10



bizarre icon_confused
pourtant j'ai pas dit une chatte qui fouette icon_confused
_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
xawa
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 28 Fév 2005
Messages: 1555

MessagePosté le: Sam Mar 10, 2007 2:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Throma a écrit:
xawa a écrit:
Throma a écrit:
quoi fouetter une chatte icon_confused
.




amour10



bizarre icon_confused
pourtant j'ai pas dit une chatte qui fouette icon_confused



icon_confused :distribu:
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Throma
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 3421
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Sam Mar 10, 2007 2:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

:pourire:
_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 15559
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Sam Mar 10, 2007 5:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Certains pêtent la forme aujourd'hui. new_diable
Je pense que l'omega est de la même génération que la mienne et a du voir ce triangle à la téloche quand l'était petit.
Dans un autre genre, fut un temps ou dans les cours de récrée l'évênement du moment, c'était "l'enfant Bulle" avec Travolta sur TF1 à l'avenir du futur... faut dire que grease venait de sortir...
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Giallo / Thriller / Krimi Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Charcoal2 Theme © Zarron Media