[M] [Critique] The boxer's omen - 1983

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Horreur / Gore / Trash
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Throma
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 3487
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Lun Avr 07, 2008 9:40 pm    Sujet du message: [M] [Critique] The boxer's omen - 1983 Répondre en citant

The boxer's omen - 1983


Titre original : Mo
Origine : HK
Un film de Chih-Hung Kwei
Avec Philip Ko, Lung Wei Wang, Xiaoyen Lin, Bolo Yeung, Jiawen Wei...




Imaginez ceci : dans un temple bouddhiste quelque part en Thaïlande, un moine, assis en tailleur, prie, entouré de chandelles. Dans la clarté nocturne, une forme ailée. Un homme. Un sorcier. Vêtu d’une longue cape et d’un masque argenté de démon. Qui atterrit devant le moine. Puis le sorcier dispose une quinzaine de crânes de crocodiles autour de lui. Des crânes s’échappe un bataillon de chauves-souris. Elles s’envolent vers le moine. Le moine invoque une barrière magique. Une urne géante qui l’entoure. A l’intérieur, des signes cabalistiques se forment sur les parois puis parcourent son corps. Au dehors, les chauves-souris s’amassent sur l’urne. Le moine en transe. Les chauves-souris s’enflamment. Les crânes de crocodile s’animent, prêts à mordre. Le moine encastre leur mâchoire avec des bâtons.



Voici deux minutes du film piochées au hasard. Un très court échantillon, une infime portion de ce qui vous attend dans cette production tardive de la Shaw Brothers qui s’est parée au fil du temps d’une jolie petite réputation d’œuvre dangereusement frappée et après découverte, il est clair qu’elle n’usurpe pas son statut, « The boxer’s omen » apparaissant tout simplement comme le pinacle de la folie furieuse au cinéma. Inénarrablement insurpassable, le film renvoie dos à dos les pires délires indonésiens, le non-sens d’un « A night to dismember », l’hystérie d’un « Hausu » et les extravagances d’un Jodorowsky pour former un seul bloc magmatique de chaos en ébulition, laissant pantois du début à la fin. L’histoire tenant lieu de socle n’est déjà pas très claire en soi. Dans les grandes lignes, il est question d’un truand (Philip Ko) dont le frère, champion de kick-boxing, a la nuque brisée par son rival, mauvais perdant (le terrifiant Bolo Yeung en personne). Pour faire payer son crime à cette brute, qui d’autre que le spectre d’un moine invincible lui apparaissant sans cesse peut lui venir en aide. Se rendant dans un temple de prière en Thaïlande, le truand apprend sur place qu’il fut dans une vie antérieure le frère jumeau du terrible moine. Ce dernier lui somme de devenir à son tour moine, chose qu’il fera, développant ainsi des pouvoirs dévastateurs. Mais gare aux sorciers adeptes de la magie noire qui rodent. Ceux-ci chercheront à renverser sa puissance surnaturelle. Le reste, tellement aberrant, se passe de commentaires. Dans une frénésie sans cesse grandissante se croisent et s’entrecroisent pêle-mêle : un homme régurgitant une musaraigne ; un crocodile dépecé à l’intérieur duquel on dépose une momie qui reprend vie ; la tête d’un sorcier se détachant de son corps, s’envolant dans les airs pour attaquer un homme au moyen de tendons et de lambeaux de chair tentaculaires s’échappant de son cou, trois araignées monstrueuses aspirant à la paille de la purée de cervelle ; des statues bouddhistes animées balançant des rayons laser ; d’autres sorciers du mal bouffant du dégueulis de tripe qu’ils se refilent entre eux (passage immonde) ; d’une masse gélatineuse s’extirpant d’un bocal apparaît la tête d’un être monstrueux dont le cou se termine par une membrane secouée de spasmes ; les yeux d’un homme pleurent un flot d’asticots, etc… Une énumération hallucinante et encore, ne couvrant même pas un tiers de ce que le film a à revendre en la matière. Entre tous ces mets appétissants (beaucoup de vomi au menu), Chih-Hung Kwei, responsable de tout ce bordel trouve quand même le temps de livrer pas mal de beaux plans, extérieurs (les paysages somptueux et chargés de mystère de la Thaïlande ainsi que du Népal, savamment cadrés) comme intérieurs (notamment de temples dont un entièrement immaculé, blanc du sol au plafond, c’est assez grandiose à voir) ainsi qu’une légère dose de cul. Merci au passage à la copine du héros qui n’en rate pas une pour nous dévoiler son magnifique corps. Plus qu’un film, « The boxer’s omen » fait office d’expérience titillant les limites de la propre santé mentale du spectateur, laissant une impression d’épuisement après coup. A vos risques et périls donc, il est possible de ne pas en revenir.















_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma


Dernière édition par Throma le Mar Avr 08, 2008 12:01 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
flint
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 8815
Localisation: cusset-plage

MessagePosté le: Mar Avr 08, 2008 8:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ca a l'air effectivement exceptionnel, renvoyant des films comme "Crocodile Fury" aux oubliettes !

Un film à se procurer d'urgence ! :happy:
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16038
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Mar Avr 08, 2008 9:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Et que j'ai également immédiatement cherché dans la rosée du petit matin... icon_cool
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
The Omega Man
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 25 Juil 2006
Messages: 1139
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Mar Avr 08, 2008 9:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je n’ai pas encore vu ce « Boxer Omen » mais j’en avais déjà entendu beaucoup de bien et suite à cette critique je vais m’y mettre de suite.
De plus c’est un film signé par ce bon vieux Kuei Chih Hung dont la filmographie est un véritable poème à la gloire du cinéma d’exploitation. Les fameuses « Vierges des mers chaudes / Virgins of the seven seas », c’est lui, il a aussi réalisé The Killer Snake , de nombreux films d’horreur dont la fameuse trilogie des « Hex » ou quelques années plutôt (1981) un autre film gore "Bewitched"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
The Hard
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 17 Fév 2005
Messages: 1169

MessagePosté le: Mar Avr 08, 2008 4:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon Dieu, celui-là à l'air... frank_PDT_16
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Kerozene
20 % irradié
20 % irradié


Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 140

MessagePosté le: Ven Avr 11, 2008 11:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je dirai même plus, il a l'air frank_PDT_16 frank_PDT_16 frank_PDT_16
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
princesse.rosebonbon
Stade de décomposition
Stade de décomposition


Inscrit le: 22 Aoû 2005
Messages: 2180
Localisation: variable

MessagePosté le: Lun Avr 14, 2008 9:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est définitivement un film qu'il faut voir!
Cependant je n'irai pas juqu'à dire de mon côté qu'il explose tous les standards de la folie au cinoche.

Je laisse de côté la référence au Wishman parce que je ne l'ai pas encore vu. On retrouve effectivement un aspect Montagne Sacrée dans les sublimes décors bouddhiques très bien exploités et l'apprentissage spirituel du héros. En revanche c'est plus à José Mojica Marins qu'à Hausu que le film m'a fait pensé par ses délires horrifiques très artisanaux (pour ne citer que ces bébêtes-là, les chauves-souris sont à peu aussi crédibles et effrayantes que l'ourson Cajoline ). Les affrontements surnaturels sont hauts en couleurs mais n'ont tout de même pas la frénésie sans limite de l'ofni nippon et, en dehors de ceux-ci, l'histoire de double vengeance reste assez classique.

S'il n'atteint pas le pinacle de l'extravagance, il réserve tout de même des idées secouées et des scènes visuellement exceptionnelles, comme le corps du moins qui ne couvre de mantras ou l'attaque de la tête du sorcier.
Pour le comparer aux autres films de sorcellerie hongkongais de la même époque qu'il m'a été donné de voir, il présente surtout l'énorme avantage de ne pas concentrer ses efforts uniquement sur deux scènes (généralement une séance d'exorcisme et un affrontement final) et de proposer donc au public un spectacle complet. On appréciera au niveau de l'horreur-gerboulade quelques bonnes régurgitations et surtout, comme tu l'indiquais, le succulente quadruple mastication de poulet faisandé, durian et peau de banane fainaim01 . De mon côté, j'ai gardé des quelques passages ravagés de Seeding of a Ghost un souvenir plus extrême (boules de feu, nécrophilie fantastique et foetus tentaculaire ultra-violent), mais cela était peut-être dû au contraste avec les deux tiers de vide intersidéral de la pélicule...
Notons que le titre The Boxer's Omen n'est pas mensonger puique nous avons droit à des combats sauvages et percutants avec le bon Bolo.

En conclusion, pour moi il se hisse sans problème dans le très haut du panier fantastique asiatique et probablement en tête de sa catégorie. De là à dire qu'il dépasse tout ce qui s'est fait avant, c'est à vous de juger...

Throma a écrit:
un homme régurgitant une musaraigne

une murène, non ? ico_mrgreen
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Throma
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 3487
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Mar Avr 15, 2008 10:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

princesse.rosebonbon a écrit:


Throma a écrit:
un homme régurgitant une musaraigne

une murène, non ? ico_mrgreen



oui et elle se prénomme Bill.

tiens, sinon, rayon impensabilité, je préconise aussi fortement "Black devil doll from hell" trouvable sous le manteau, une horreur tournée en vidéo qui transcende l'amateurisme, tourné dans un appart miteux quelque part aux States avec un laideron violé par un pantin rasta mais là, c'est une autre sorte de folie.
C'est aussi une vraie ôde à la gloriole du Bontempi, tellement même que le son de synthé est parfois plus fort que les voix de les gens et vous fait avoir du sang à les oreilles.
_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
princesse.rosebonbon
Stade de décomposition
Stade de décomposition


Inscrit le: 22 Aoû 2005
Messages: 2180
Localisation: variable

MessagePosté le: Mar Avr 15, 2008 9:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

fascinant de nullité sur tous les plans ce Black Devil Doll from Hell, d'ailleurs j'aimerais bien voir Tales from the Quadead Zone, deuxième et visiblement dernière contribution de Chester Novell Turner au 7e art. Parfois il faut savoir baisser les bras...
j'ai l'impression que BDDFH qui a tout de même un petit statut "culte" a fait l'objet d'un remake récemment. quelqu'un l'aurait-il vu ?

enfin tout cela ne me semble pas avoir grand rapport avec notre boxeur-moine, ça vaut peut-être la peine d'ouvrir un autre topic.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16038
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Mar Jan 04, 2011 7:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

En mettant en ligne "Les vierges des mers chaudes", je suis retombé sur cette review.
Je ne sais si l'on peut joindre Throma, vous en pensez quoi vous ? Perso, je serais fortement partisan de mettre cette excellente critique en ligne. Enfin, si celui-ci est OK.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
flint
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 8815
Localisation: cusset-plage

MessagePosté le: Mar Jan 04, 2011 8:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, je pensais d'ailleurs que ce film était dans les critiques.
Faudrait aussi que je le vois, depuis le temps que je le dis !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Throma
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 3487
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Sam Avr 27, 2019 1:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, contactez-moi frank_PDT_10
Bon, mais lavévouvu depuis ce tout ce temps ce "Boxer's Omen" ?

Second visionnage hier.
En fait, ce film c'est Fulci qui rencontre Jodorowsky sur une chaine du "National Geographic, Asian Edition".

Etourdissant dans ses très nombreux excès mais qui sait rester authentique quand il s'agit de dépeindre les traditions bouddhistes et les us et coutumes népalaises, thaïlandaises et chinoises.
Le côté "carte postale" pour chacune de ses 3 destinations fonctionne à mort et on en prend plein les mirettes. Que de décors majestueux, la plupart authentiques.
Le réal nous balance même une visite guidée en temps réel d'un temple de Bouddha.

Sacrée expérience.
_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Valor
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5329
Localisation: Vanves

MessagePosté le: Sam Avr 27, 2019 5:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pas vu... en même temps j'avais pas participé à la discussion... ico_mrgreen

En tous cas, tes captures sont toujours là 11 ans après... wow ! frank_PDT_16
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Throma
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 3487
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Sam Avr 27, 2019 5:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Encore plus surprenant quand on sait que c'est photobucket qui régale...et qui est fâché avec le cul frank_PDT_16
_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Horreur / Gore / Trash Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Charcoal2 Theme © Zarron Media