Mondo Macabro (Erotique / Porno / WIP)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Dvd
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
flint
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 8815
Localisation: cusset-plage

MessagePosté le: Jeu Jan 15, 2009 10:45 am    Sujet du message: Mondo Macabro (Erotique / Porno / WIP) Répondre en citant

Femmes en prison et au couvent chez Mondo Macabro...

Nouvelle salve attendue prochainement chez l'éditeur américain, deux autres films rattachés au Nikkatsu :



Sins of Sister Lucia - 1978
(Sudojo Lucia : kegasu)
genre : nunsploitation
réalisé par Koyu Ohara

plus d'infos :

http://www.sinart.asso.fr/sins-of-sister-lucia-17954




Female Prisoner : Caged - 1983
(Josho Ori)
genre : WIP
réalisé par Masaru Konuma

plus d'infos :

http://www.sinart.asso.fr/female-prisoner-caged-17940
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
pazuzu
20 % irradié
20 % irradié


Inscrit le: 28 Nov 2007
Messages: 197
Localisation: En pleine possession démoniaque

MessagePosté le: Mar Jan 27, 2009 7:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai vu FEMALE PRISONER : CAGED!

Voici mon avis :

Ce "roman porno" trouve ses racines dans l'univers ultracodifié du WIP (Women In Prison). A savoir sexe, tortures, humiliations et autres joyeusetés. Toutefois, cette production Nikkatsu ne respecte pas totalement les règles du genre et se rapproche nettement plus d'une production érotique assez extrême que d'un véritable film de "prisons de femmes". A défaut d'avoir son quota de séquences de bastonnades ou d'une visite dans le local de douches, on a droit à de nombreuses séquences bien moites où le réalisateur multiplie les petits détails "chauds" (sueur, salive, langue...) pour pallier le fait qu'il ne puisse pas offrir aux spectateurs des séquences "full frontal" (celles-ci, lorsqu'elles apparaissent à l'écran, sont pixellisées). Mais le film se rattrape largement avec des poitrines dévêtues de manière bien généreuse, les actrices se dévoilant sans cesse et sans aucune pudeur. L'ensemble est donc bien pervers, la prison étant dirigée par une directrice bien laide et sadique et aussi par de méchantes gardiennes (curieusement habillées comme des hôtesses de l'air) qui se font baiser par un homme d'église dès que l'occasion se présente.

Konuma offre un spectacle très glauque où presque chaque séquence sexuelle se présente de manière assez douloureuse : une sodomie sauvage, un gangbang hystérique, "golden shower", voyeurisme, léchage de pieds, supplice du fouet, sans oublier un petit peu de bondage. Bien que cela se déroule dans une prison de femmes, une poignée d'hommes apparaissent parfois pour uniquement violer et humilier les pensionnaires de l'établissement. Il faut voir cette scène très intense lors de la visite du petit ami qui vient voir sa compagne en prison qui lui demandant de lui faire l'amour devant l'une des gardiennes. Après une scène de copulation assez sauvage, la jeune femme tout tremblotante de son récent orgasme, offre une vision obscène à ses compagnes d'infortune : du sperme dégouline encore entre ses fesses! Cela provoque une grosse vague de chaleur parmi l'assemblée qui se lance dans une hallucinante orgie sexuelle avec des ouvriers en plein travaux; ceux-ci se régalant, par exemple, en suçant les tétons des prisonnières à travers les grillages ou en les arrosant de pisse dans la bouche... C'est décidément très charmant, pas vraiment très drôle comme pouvait l'être LE PENITENCIER DES FEMMES PERVERSES de Jess Franco. Ici, l'ensemble est plutôt sérieux, voire même assez suffocant. FEMALE PRISONER : CAGED! est une oeuvre forte et passablement choquante (spécialement pour les regards chastes!) bien qu'il s'agisse d'une oeuvre mineure de la part de son auteur, réalisateur de l'incroyable UNE FEMME A SACRIFIER!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
flint
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 8815
Localisation: cusset-plage

MessagePosté le: Mer Jan 28, 2009 9:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Quel programme ! frank_PDT_10

En fait, je ne connais pas l'univers de Masaru Konuma. Ce sera donc l'occasion de m'y mettre, avec les deux films édités par Carlotta.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16050
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Mer Mar 23, 2011 8:13 am    Sujet du message: Répondre en citant

Strip-tease chez Mondo Macabro

Cette comédie dramatique mise en musique par Serge Gainsbourg et jouée entre autres par Nico, n'a jamais eu les faveurs d'une sortie dvd. Voici qui sera chose faite en mai prochain, avec une piste française chez l'éditeur Mondo Macabro.



Strip-tease - 1962

Réalisé par Jacques Poitrenaud
Avec Darry Cowl, Krista Nico, Dany Saval, Serge Gainsbourg...

Musique de Serge Gainsbourg.

Synopsis :

Ariane est passionnée par la danse, d'efforts en déceptions, elle finit par devenir strip-teaseuse. Cette activité la répugne mais elle est vite prise dans l'engrenage de la célébrité et de l'argent facile. Jean-Loup, un riche play-boy, s'éprend d'elle et finit par avoir raison de sa fierté et de son désintéressement. Elle réalisera alors qu'elle n'est qu'un jouet pour lui et, dans un ultime strip-tease, lui jettera les fourrures et les bijoux qu'il lui avait offerts.



Le dvd :

Editeur: Mondo Macabro | USA

Région : 1

Format video : Anamorphic Widescreen

Langues: Français
Sous-titres: Anglais

# Bonus :
- Interviews


* Sortie le 17/05/2011


_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
1kult
40 % irradié
40 % irradié


Inscrit le: 03 Nov 2010
Messages: 431

MessagePosté le: Ven Avr 15, 2011 12:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

pazuzu a écrit:
J'ai vu FEMALE PRISONER : CAGED! :happy:

Voici mon avis :

Ce "roman porno" trouve ses racines dans l'univers ultracodifié du WIP (Women In Prison). A savoir sexe, tortures, humiliations et autres joyeusetés. Toutefois, cette production Nikkatsu ne respecte pas totalement les règles du genre et se rapproche nettement plus d'une production érotique assez extrême que d'un véritable film de "prisons de femmes". A défaut d'avoir son quota de séquences de bastonnades ou d'une visite dans le local de douches, on a droit à de nombreuses séquences bien moites où le réalisateur multiplie les petits détails "chauds" (sueur, salive, langue...) pour pallier le fait qu'il ne puisse pas offrir aux spectateurs des séquences "full frontal" (celles-ci, lorsqu'elles apparaissent à l'écran, sont pixellisées). Mais le film se rattrape largement avec des poitrines dévêtues de manière bien généreuse, les actrices se dévoilant sans cesse et sans aucune pudeur. L'ensemble est donc bien pervers, la prison étant dirigée par une directrice bien laide et sadique et aussi par de méchantes gardiennes (curieusement habillées comme des hôtesses de l'air) qui se font baiser par un homme d'église dès que l'occasion se présente.

Konuma offre un spectacle très glauque où presque chaque séquence sexuelle se présente de manière assez douloureuse : une sodomie sauvage, un gangbang hystérique, "golden shower", voyeurisme, léchage de pieds, supplice du fouet, sans oublier un petit peu de bondage. Bien que cela se déroule dans une prison de femmes, une poignée d'hommes apparaissent parfois pour uniquement violer et humilier les pensionnaires de l'établissement. Il faut voir cette scène très intense lors de la visite du petit ami qui vient voir sa compagne en prison qui lui demandant de lui faire l'amour devant l'une des gardiennes. Après une scène de copulation assez sauvage, la jeune femme tout tremblotante de son récent orgasme, offre une vision obscène à ses compagnes d'infortune : du sperme dégouline encore entre ses fesses! Cela provoque une grosse vague de chaleur parmi l'assemblée qui se lance dans une hallucinante orgie sexuelle avec des ouvriers en plein travaux; ceux-ci se régalant, par exemple, en suçant les tétons des prisonnières à travers les grillages ou en les arrosant de pisse dans la bouche... C'est décidément très charmant, pas vraiment très drôle comme pouvait l'être LE PENITENCIER DES FEMMES PERVERSES de Jess Franco. Ici, l'ensemble est plutôt sérieux, voire même assez suffocant. FEMALE PRISONER : CAGED! est une oeuvre forte et passablement choquante (spécialement pour les regards chastes!) bien qu'il s'agisse d'une oeuvre mineure de la part de son auteur, réalisateur de l'incroyable UNE FEMME A SACRIFIER!


Je rajouterai aussi qu'à mon avis il devait être question de faire des suites, un peu à la Scorpion... on sent le récit prêt à être décliné en tout cas...


Sinon à propos de Strip Tease, voilà une piste audio de la BO :

http://www.youtube.com/watch?v=wves6xnjw_8

amour10
_________________
Le Webzine du cinéma alternatif en continu

Le facebook : http://www.facebook.com/1kult
Le compte viméo : http://www.vimeo.com/webzine1kult
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Valor
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5334
Localisation: Vanves

MessagePosté le: Jeu Sep 01, 2016 9:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Un nouveau Jess Franco annoncé pour fin 2016 - début 2017 chez Mondo Macabro :



"Mil sexos tiene la noche", initialement traduit "Night of 1,000 Sexes" devient "Night Has a Thousand Desires" à l'occasion de sa sortie en Blu-ray chez Mondo Macabro ! ico_mrgreen

Tourné en 1984 pour Golden Films, "Mil sexos tiene la noche" est un remake du célèbre "Les cauchemars naissent la nuit" (1972).



Il n'existait jusqu'à présent qu'une seule édition DVD sortie en Espagne en VO non sous-titrée :



Bande-annonce sur Vimeo


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
flint
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 8815
Localisation: cusset-plage

MessagePosté le: Jeu Sep 01, 2016 9:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ils n'ont pas quelque peu rajeuni Lina sur le visuel de la jaquette ?! suspect
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Valor
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5334
Localisation: Vanves

MessagePosté le: Jeu Sep 01, 2016 10:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

frank_PDT_10 Un petit peu amincie peut-être ? Ça dépend des plans...
Par contre le maquillage...




Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
igorfx
40 % irradié
40 % irradié


Inscrit le: 19 Sep 2006
Messages: 484
Localisation: Au-delà d'URL

MessagePosté le: Dim Jan 08, 2017 7:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Est sorti fin 2016 ce film italo-hongrois.



Disc Content

World exclusive region-free Blu ray
Brand new HD transfer from negative
English and Italian language tracks with optional English subtitles
Interview with Michael Brooke on director Miklós Jancsó
Interview with actress Pamela Villoresi
Interview with screenwriter and assistant director Giovanna Gagliardo

Bien que la jacquette soit très belle, je me suis un peu ennuyé devant le film, qui dure 104 minutes. L'image est assez belle, il y a beaucoup de nudités, de beaux décors... mais il ne se passe rien et bien qu'il y ait beaucoup de filles à poil (dont une jeune Cicciolina), ce n'est pas très érotique.
Par contre, j'y ai trouvé des similitudes avec les films de Tinto Brass des années 80.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Valor
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5334
Localisation: Vanves

MessagePosté le: Dim Jan 08, 2017 7:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'aimerais bien le voir... Si tu veux revendre le BR... icon_wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
igorfx
40 % irradié
40 % irradié


Inscrit le: 19 Sep 2006
Messages: 484
Localisation: Au-delà d'URL

MessagePosté le: Dim Jan 08, 2017 9:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Valor a écrit:
J'aimerais bien le voir... Si tu veux revendre le BR... icon_wink


Je peux te le prêter... la jaquette est belle icon_wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Valor
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5334
Localisation: Vanves

MessagePosté le: Dim Jan 08, 2017 10:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ben... tu peux garder le scan que t'as posté ! ico_mrgreen

icon_wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Dvd Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Charcoal2 Theme © Zarron Media