Slugs (1988)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Horreur / Gore / Trash
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
The Omega Man
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 25 Juil 2006
Messages: 1148
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Dim Juin 07, 2009 2:45 pm    Sujet du message: Slugs (1988) Répondre en citant

Slugs : Muerte Viscosa / Mutation / 1988

Origine : USA / Espagne
Genre : Agression animales



Réalisé par Juan Piquer Simon
Avec : Michael Garfield, Kim Terry, Philip MacHale, Alicia Moro, Santiago Álvarez, Concha Cuetos, John Battaglia,Emilio Linder, Kris Mann, Kari Rose, Manuel de Blas, Andy Alsup, Frank Braña, Stan Schwartz, Juan Maján.

Scénario : Ron Gantman, José Antonio Escriva & Juan P Simon
D’après le roman « Slugs » de Shaun Huston
Image : Julio Bragado
Montage : Antonio Gimeno & Richard E Rabjohn
Musique : Tim Souster
Accroche : la vengeance des escargots de Bourgogne !

Résumé :
Une petite ville des Etats-Unis est le théâtre de décès étranges. Les services sanitaires envoient sur place Mike Brady, un de leurs agents, afin d'épauler le shérif local. Ce qui ne devait être qu'une enquête de routine tourne au cauchemar, les victimes ayant été partiellement dévorées. Au vu des analyses, Brady émet une hypothèse jugée farfelue: les victimes auraient été tuées par des limaces mangeuses de chair humaine.

A l’origine il y a un roman « Slugs » de Shaun Hutson qui aborde sans rire l’invasion d’une paisible bourgade par une horde de limaces affamées, le livre sera contre toute attente un succès de librairie chez nos amis anglo-saxon et chez nous l’un de titre phare qui fit le succès de la défunte collection « gore » de Fleuve Noir sous le titre « La Mort Visqueuse ». L’éditeur publiera d’ailleurs « Breeding Ground » du même auteur sous le titre de « la Mort visqueuse 2 » ou nos amies les limaces attaquent Londres. Un succès qui attirera bien sure l’attention de quelques producteurs de cinéma dont Francesca DeLaurentiis (fille du fameux Dino) qui décide, sûrement après un cocktail trop arrosé, de proposer la réalisation à l’espagnol Juan Piquer Simon, auteur de l’inénarrable « Sadique à la Tronçonneuse », c’est dire si on attendait avec une certaine fébrilité le résultat. Et on n’est pas déçut le brave Juan traite son film avec un sérieux inébranlable et accumule les scènes cultes qui vont peupler « dailymotion » et autres sites spécialisés. Une « desperate housewife » coupe une salade contenant une énorme limace sans s’en apercevoir, un gars se fait dévorer sur ces toilettes, un couple faisant l’amour se retrouve entouré par une marée de limace, le mari de la « desperate housewife » se fait dévorer de l’intérieur (scène du restaurant grand-guignolesque), un jardinier se coupe la main. Bref c’est sérieux comme une eucharistie mais gore comme pas deux, les limaces sont filmées en gros plan entrain de se faufiler sous la peau ou de vouloir mordre, scène hilarante ou une limace exhibe un magnifique râtelier prête à dévorer le doigt d’un protagoniste ! C’est le genre de séquence qui a fait la réputation de Juan Piquer et que l’on adore se passer en boucle en sirotant une bonne bière. Le genre de film que l’on ne retrouvera malheureusement jamais dans la sélection du festival de Cannes (mais qui pullulent aux marché du film) et c’est bien dommage car les limaces méritent amplement un prix d’interprétation, contrairement aux acteurs qui eut joue comme des limaces !
Avec les lapins du fameux « Les Rongeurs de l’Apocalypse » et les vers de terre de « La Nuit des Verres Géants » c’est sûrement l’invasion la plus improbable et ringarde du genre, il faut pourtant reconnaître que Juan Piquer Simon (qui bénéficie pour une fois d’un budget décent) réussit à mener à son terme cette extravagante histoire en remplissant son cahier de charge (du gore et un zeste d’érotisme), il arrive même par moment à créer une certaines atmosphère glauque et malsaine, ce qui dans son cas tient presque du miracle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16050
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Dim Juin 07, 2009 4:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ça pourrait faire office de critique, ça, non ?
Enfin, ce que j'en dis...
L'un des vhs que j'avais. Pas gardé grand souvenir. En fait peu de souvenirs.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bigbonn
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 13 Déc 2004
Messages: 4565

MessagePosté le: Dim Juin 07, 2009 4:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

mallox a écrit:
ça pourrait faire office de critique, ça, non ?
Enfin, ce que j'en dis...
L'un des vhs que j'avais. Pas gardé grand souvenir. En fait peu de souvenirs.

Je pensais la même chose.
C'est pas très long mais ça semble suffire pour savoir de quoi il en retourne.
Quant à la Nuit des verres géants, il faut évoquer sa séquelle: Le jour des gueules de bois. affraid
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
The Omega Man
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 25 Juil 2006
Messages: 1148
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Dim Juin 07, 2009 5:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

frank_PDT_10
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Camif
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 16 Mai 2008
Messages: 1557
Localisation: Délocalisation

MessagePosté le: Dim Juin 07, 2009 7:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Belle critique d'Oméga ( encore un fois, c'est saoulant ! ).
Quelques séquences hilarantes et un film qui fait passer un bon moment.
_________________
"Du 2 au 22 mai, y avait pas loin" Mallox
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Vulture
3 % irradié
3 % irradié


Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 29
Localisation: Centre

MessagePosté le: Lun Juil 20, 2009 6:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ca vient de me rappeler que je l'avais, que je l'avais vu...et que je n'en avais aucun souvenir... Dans le genre Nanar ressorti par Mad Movies, je préfère THE STUFF...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Horreur / Gore / Trash Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Charcoal2 Theme © Zarron Media