La Horde - 2009
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Horreur / Gore / Trash
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16050
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Lun Jan 18, 2010 9:01 am    Sujet du message: La Horde - 2009 Répondre en citant

La Horde de Dahan et Rocher arrive...

Il s'agit de la seconde collaboration entre les deux hommes, puisque précédait un court-métrage : "Rivoallan", en 2008. Le film, leur premier long, sortira sur les écrans le 10 février prochain.



La Horde - 2009

Réalisé par Yannick Dahan et Benjamin Rocher
Avec Claude Perron, Jean-Pierre Martins, Eriq Ebouaney, Aurélien Recoing...

Durée : 102min

Synopsis :

Au nord de Paris. Décidé à venger la mort d’un des leurs, un groupe de policiers prend d’assaut une tour HLM dans laquelle s'est barricadée une bande de gangsters, et se retrouve sans le savoir confronté à une horde de zombies.
Flics et malfrats n'auront d'autre solution qu'unir leurs forces pour venir à bout de ces êtres terrifiants...




Les trajectoires des réalisateurs :


Yannick Dahan :

Après un cursus littéraire, durant lequel il réalise plusieurs courts-métrages, Yannick Dahan devient journaliste et se consacre à ses deux passions, le cinéma et le jeu vidéo. Pendant une dizaine d'années, il écrit des articles dans de nombreux magazines, dont les mensuels de cinéma Positif, HK et Mad Movies, avant
de rejoindre Benjamin et Raphaël Rocher au sein de leur société Empreinte Digitale, en tant que producteur et animateur d'émissions consacrées à l'actualité du cinéma. Depuis 2003, il est producteur/présentateur de Opération Frisson, une émission dédiée au cinéma de genre sur Ciné Cinéma, et animateur de Séance Interdite, le rendez-vous des passionnés du cinéma d'horreur sur Canal +. Il a aussi initié avec Raphaël
Rocher la production du documentaire Suck My Geek, diffusé lui aussi sur Canal +. En 2008, il s'associe à Raphaël et Benjamin Rocher pour créer la société de Production Capture [The Flag] Films. La même année, il co-réalise avec Benjamin Rocher le court-métrage Rivoalan, avant de poursuivre cette collaboration sur le long métrage La Horde. En 2009, Il produit aux côtés de Raphaël Rocher Territoires, premier film d'Olivier
Abbou, et deuxième long métrage de la société Capture [The Flag] Films. Il est en phase d'écriture de son deuxième film en tant que réalisateur.


Filmographie :

1995 : Ne pas déranger (court-métrage co-écrit avec Eric Pinéda)
1996 : Quartier Libre (court-métrage)
1997 : Clones (court-métrage)
2008 : Rivoallan (court-métrage co-réalisé avec Benjamin Rocher)
2009 : La horde (long métrage co-réalisé avec Benjamin Rocher)
vraiment élevé le niveau du film.


Benjamin Rocher :

Après une formation en Design industriel, Benjamin Rocher suit un cursus universitaire en art numérique de 1997 à 2002. Il y réalise ses 2 premiers courts-métrages : HominusRex creator en 1999 et Ticket-land en 2002. En 2003 il crée la société de production TV Empreinte Digitale avec son frère Raphaël, où il réalisera de nombreux habillages et programmes télévisés (pub, clip, émissions, etc.). En 2008, il fonde avec Yannick
Dahan et Raphaël Rocher la société de production cinéma Capture [The Flag] Films. La même année, il réalise avec Yannick Dahan le court-métrage Rivoalan qui préfigure leur premier long métrage : La Horde.


Filmographie :

1999 : HominusRex Creator (court-métrage)
2002 : Ticket-land (court-métrage co-réalisé avec Dimitri Amar)
2008 : Rivoallan (court-métrage co-réalisé avec Yannick Dahan)
2009 : La horde (long métrage co-réalisé avec Yannick Dahan)



Distribution :

5, rue Darcet - 75017 Paris
Tél. : 01 44 69 59 59
Fax : 01 44 69 59 47
www.le-pacte.com

Site officiel :


_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Camif
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 16 Mai 2008
Messages: 1557
Localisation: Délocalisation

MessagePosté le: Lun Jan 18, 2010 12:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Encore un film estampillé Bad Movies frank_PDT_10
_________________
"Du 2 au 22 mai, y avait pas loin" Mallox
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16050
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Lun Jan 18, 2010 12:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Camif a écrit:
Encore un film estampillé M.. M..... frank_PDT_10


Chut !
FaF ne veut pas parler de nous. Ne parlons donc pas de lui. Juste du film. S'il en vaut la peine. icon_cool


Citation:
La Horde, premier film français de zombies, bénéficie le 10 février
> prochain d’une sortie large sur près de 200 copies, à travers toute la
> France. Il n’y a d’ailleurs pas qu’en France que le film suscite un tel
> enthousiasme : le film a été acheté dans plus de 40 pays (sur les
> premières images du film, mais aussi à Venise et à Sitges), parmi
> lesquels les Etats-Unis, le Japon, l’Angleterre, l’Allemagne... autant
> de pays où LA HORDE sortira bientôt dans les salles de cinéma.




icon_cool
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
princesse.rosebonbon
Stade de décomposition
Stade de décomposition


Inscrit le: 22 Aoû 2005
Messages: 2180
Localisation: variable

MessagePosté le: Lun Jan 18, 2010 2:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant


Encore un film d'étang pillé par Bad Movies frank_PDT_10

(oui, j'ai honte)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Camif
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 16 Mai 2008
Messages: 1557
Localisation: Délocalisation

MessagePosté le: Lun Jan 18, 2010 3:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le premier film de zombies d'un magasine dont on ne doit pas dire le nom .
_________________
"Du 2 au 22 mai, y avait pas loin" Mallox
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16050
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Lun Jan 18, 2010 4:23 pm    Sujet du message: Re: La Horde - 2009 Répondre en citant

Perso quand je vois ça l'affiche, ça me fait penser à une addition :



=

+
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
flint
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 8815
Localisation: cusset-plage

MessagePosté le: Lun Jan 18, 2010 4:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce qui prouve que les concepteurs d'affiches n'ont plus la moindre imagination. Quand reviendra-t-on enfin à des affiches illustrées ?

Sinon, pour en revenir aux films français avec des zombies, on peut citer aussi "Une vierge chez les morts-vivants", "Les raisins de la mort" (même s'il ne s'agit pas de zombies au sens étymologique du terme), voire "Litan".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16050
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Ven Jan 29, 2010 10:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bon allez hop, je reposte ici ce que je viens de poster sur devildead... J'aime pas trop ce genre doublons, déjà fait avec invictus, mais bon le toic étant ouvert et comme je ne vais pas le dire autrement juste pour le dire autrement...

(vous comprendrez que suite à la projo d'hier soir, je ne pense pas qu'une critique s'impose me concernant, surtout pour ce que j'ai à en dire : un peu de bien et surtout beaucoup de mal).

La Horde... vaste programme...

J'ai pas envie de m'acharner sur le film, il a été acheté dans 40 pays, nous dit-on, tant mieux pour lui (est-ce un gage de qualité ? Un soulagement des producteurs et de toutes l'équipe qui a certainement enfanter la chose avec les tripes ?), il divisera pour sûr, certains le trouveront mauvais, d'autres qu'il s'agit là d'une bombe généreuse et tout et tout, en plus qu'il faille défendre le cinéma de genre hexagonal etc...
Mais force est de constater que je me range d'or et déjà du côté de ceux qui y ont vu trop de travers pour ne pas le trouver raté, pour ne pas dire assez mauvais.

Le scénario (Bonjour à Arnaud Bordas et Stéphane Moïssakis - le film de l'année pour Mad Movies ?) ne va pas et sent la resucée de films références (Assaut, Nid de guêpes, Une nuit en enfer, 28 semaines plus tard, Brain dead, Xavier Gens...). L'impression d'un déjà vu donc, mais ce n'est pas trop le problème finalement.
Ce n'est pas crédible et il est autant impossible de croire à cette histoire de flics venu "faire un carnage" (je cite), se venger de l'un de leur collègue tué par des malfrats de la zone, s'associant à eux pour lutter contre une horde de zombies surgis de nulle part, les confinant dans une grande tour (Bonjour à "Zombie" en passant) pour lutter ensemble contre une meute zombiesque, qu'à ces personnages aux motivations absurdes et qui passent un tiers du film minimum, à se déchirer entre eux.
Le gang se déchire et les flics se déchirent. Lorsqu'ils ne sont pas d'accords ou s'engueulent, paf, ils sortent systématiquement un flingue qu'ils collent à leurs opposants, c'est tellement plus fun...
Des flingues qui déchargent à tout va jusqu'à la nausée sans jamais être crédible. Ainsi tire t-on sur les zombies plutôt 10 fois qu'une et au spectateur de se dire que :"Génial, le film dépote !"...

Il m'a semblé y voir la pratique systématique d'une surenchère censée camoufler le manque de substance autant que d'en mettre plein la vue, plein les oreilles. Au premier zombie qui se fait exploser la tronche, nos badass semblent pourtant avoir compris que c'est dans la tête que l'on doit tirer, mais non, ils tireront tout du long dans les corps, comme ça, ça pétarade à tout va, toujours comme un gage d'efficacité et de fun.
Non seulement ils tirent, mais en plus ils parlent en tirant, lancent des "enculés" et "fils de pute" à tout va, tant et si bien que ça devient vite, très vite hyper lassant. (c'est tout de même 1/4 ou 1/3 des tier des dialogues ! Même les zombies se font insulter sans discontinuer, comme s'ils en avaient quelque chose à battre...)

Faut dire qu'il n'y a strictement aucun moment de calme (je ne parle même pas de silence, lequel pourtant aurait pu se révéler efficace par moments), non, c'est musique et sons assourdissants du début jusqu'à la fin. Lassant, très lassant également.
Les situations crétines s'enchaînent à un rythme qui se veut échevelé, celui d'un actionner dopé aux jeux vidéos, délaissant complètement les caractères des protagonistes.

Perso, moi je n'arrive pas à frémir ou même à m'intéresser au sort de personnages aussi peu fouillés qu'absurdes (je ne dis pas crétins, car là oui, c'est sans doute voulu), du coup, le spectacle, qui à n'en pas douter, n'a d'autre ambition que de se vouloir juissif, tombe à plat, tente d'accumuler les scènes d'anthologie venues de l'au-delà, qui jamais ne fonctionnent.

Les situations ridicules s'accumulent :

- Les zombies ont Un garde-manger ! (Rien compris, moi qui pensait qu'un homme mort se transformait aussitôt en mort-vivant, là, on nous dit quoi ? Que les zombies se mangent entre-eux ?)
- Ces zombies super athlétiques, qui courent comme des dératés. Voir la scène du flic sur le toît de la voiture, avec des centaines de zombies qui mettent trois plombes à réussir à grimper dessus, c'est n'importe quoi (pourvu qu'on ait l'ivresse).
- Toutes les séquences illisibles, avec la caméra qui tremble, à priori, pour qu'on ne voit pas trop qu'il s'agit de figurants peu convaincants, ça file le tournis et c'est pénible. Il me semblait d'ailleurs que Dahan himself avait souvent fustigé ce procédé dans lequel il se fourvoie pourtant constamment avec son collègue benjamin Rocher).
- La séquence sur le toît de l'immeuble et l'espèce de ciel jaune apocalyptique avec explosions au loin, est d'une grande laideur en plus de paraître complètement factice. Sans compter que même là, la musique se fait tonitruante, de toutes façons, tout est appuyé dans "La Horde". On aura beau arguer que c'est de l'esprit BD dont il s'agit, qu'il s'agira toujours pour moi, que d'esbrouffe, d'épate, de gavage, avec une volonté de faire plus, toujours plus. J'ai trouvé ça pesant, chiant.
- L'espèce de vieux troll "Papy Brossard" (nommé ainsi par l'un des personnages et accessoirement sosie de Martin Lamotte), ancien d'Indochine qui se fait un revival "dien bien phu", tout content de la situation ; s'il est amusant quelques secondes, prendra une part importante, autant que grotesque, au film. A la limite, c'est encore lui le plus drôle et qui donne un peu de frâîcheur au film, pour ne pas parler d'esprit BD Trash)
- Des pauses également, avec ces 4 types alignés, filmés de profil, tiraillant à tout va, pour rien, ne se rendant même pas compte que ce qu'il font ne sert à rien, avant que le chef (Eriq Ebouaney - bonne présence mais desservi par les dialogues qui sonnent faux) ne lui explose la tête (rires et applaudissements dans la salle ! Je ne juge pas, il en faut pour tout le monde.)
- La scène de la zombie qu'ils réussissent à maîtriser, puis à coller au sol, avant de vouloir lui faire embrasser une tête décapitée, "avec la langue". Une zombie qui hurle comme pas permis, comme dégoûtée de ce qu'on lui fait subir. D'ailleurs ces hurlements incessants des morts-vivants sont eux aussi lassants.
- La fin (je dis rien là-dessus, les spoilers sont trop tentants à lire !)

... J'en oublie un paquet d'autres, j'en suis sûr...

Dialogues limités, situations grotesques, personnages (quand bien même crétins) pas fouillés (les deux chefs respectifs sont forcément les plus intelligents, voire les plus sages !), mise en scène à l'épate, complètement abrutissante, "La Horde" ressemble à tout un tas d'autres films déjà vus (en mieux, mais aussi en pire bien entendu, la mise en scène de Rocher et Dahan n'étant pas non plus la pire à laquelle on n'ait pu assister. D'ailleurs, au service d'un scénario solide et sans cette volonté d'en mettre plein la gueule, ils pourraient peut-être surprendre pour leurs films suivants, s'il y en a).

Toujours est-il qu'à titre personnel (je prends mes précautions), je n'ai pas du tout accroché à ce machin. Soit, vous me direz, ce n'est qu'un film d'exploitation (français qui plus est) et qu'il faut se montrer indulgent. Ceci dit, je ne crois pas que ce soit un bon film d'exploitation et même qu'il tire l'exploitation vers le bas.
Et puis toute cette surenchère, on l'a déjà vu dans "Brain Dead" par exemple, mais là, au moins, ça allait bout de son délire, et c'était il y a 17 ans ! C'est qu'en plus, "La Horde" semble vouloir s'orner de sa petite dimension sociale (les pauvres parqués dans des hlm désaffectés).
On a parlé de film bulle à propos de Vinyan, à mon avis "La Horde" l'est tout autant. Le portrait des flics comme voyous des banlieues, me semble tellement caricatural que ce n'est faire honneur ni aux uns ni aux autres.

Bref, pour moi, cette Horde est un film pénible, tant par ses influences mal digérées que tous les travers évoqués ci-dessus. Enfin, j'écris ça à chaud (et avec sans doute pas mal de maladresses, c'est le matin, pas réveillé le mallox...), après, reste la question du comment évoluera le film (dans mon esprit et d'une façon générale), tout ceci n'étant donc que mon petit avis. A chacun de voir...
_________________


Dernière édition par mallox le Ven Jan 29, 2010 5:40 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
princesse.rosebonbon
Stade de décomposition
Stade de décomposition


Inscrit le: 22 Aoû 2005
Messages: 2180
Localisation: variable

MessagePosté le: Ven Jan 29, 2010 1:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

donc, si je résume entre les lignes, c'était loin d'être aussi pourri que ce que tu craignais mais ça te fait chier de le dire ico_mrgreen

attention tu as promis de n'écrire qu'un post sur ce film, pas de droit de réponse gniark gniark new_diable
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16050
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Ven Jan 29, 2010 2:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Non, j'ai promis de n'écrire qu'un post sur devildead, vu le nombre d'intervenants et vu qu'à mon avis, le film va diviser entre ceux qui détesteront et ceux qui trouveront que c'est d'la bombe bébé (un peu comme le rap de merde qui sert de générique final). Ici, c'est pas pareil. Je sais que d'accords ou non, on ne s'engueulera pas ou qu'on ne se fera pas de procès d'intentions pour autant. (ceci n'est donc qu'un malheureux copié/collé comme dit plus haut :timide: )

Et pour tout dire, je n'avais pas trop de préjugés si ce n'est que les films de zombies j'en ai un peu soupé. Et puis cette salle aussi (Le Max Linder donc), où l'on se gondolait pour que dalle ou l'on applaudissait pour des moments de bravoure téléphonés et ridicules, m'a un peu chauffé, je l'avoue. icon_confused

Bon faut dire aussi, que j'y ai reconnu pas mal de figurants qui jouaient dans le film. Donc, c'est un peu logique, si c'est eux. frank_PDT_10
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Camif
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 16 Mai 2008
Messages: 1557
Localisation: Délocalisation

MessagePosté le: Ven Jan 29, 2010 5:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Heureusement que c'est un seul post ico_mrgreen
_________________
"Du 2 au 22 mai, y avait pas loin" Mallox
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16050
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Ven Jan 29, 2010 5:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Plop, c'est édité. new_noel
Je réponds désormais à tous les connards qui viennent me chercher ! icon_rambo

CE FILM EST NASE ! C'EST UNE PUTASSERIE DE PREMIERE !
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Camif
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 16 Mai 2008
Messages: 1557
Localisation: Délocalisation

MessagePosté le: Ven Jan 29, 2010 6:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oseras-tu reproduire ton post sur devildead ? ico_mrgreen
_________________
"Du 2 au 22 mai, y avait pas loin" Mallox
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16050
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Ven Jan 29, 2010 6:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Manuel Chiche ?
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Camif
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 16 Mai 2008
Messages: 1557
Localisation: Délocalisation

MessagePosté le: Ven Jan 29, 2010 6:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant


D'ailleurs je viens d'y aller faire un tour et que vois-je ? frank_PDT_16 Joolz qui s'intéresse à autre chose qu'Argento ? frank_PDT_16
_________________
"Du 2 au 22 mai, y avait pas loin" Mallox
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Horreur / Gore / Trash Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Charcoal2 Theme © Zarron Media