[M] [Critique] Secta Siniestra

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Horreur / Gore / Trash
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Throma
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 3515
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Mer Fév 29, 2012 3:32 pm    Sujet du message: [M] [Critique] Secta Siniestra Répondre en citant



Secta Siniestra - 1982

Autres Titres : Bloody Sect / Sinister Sect

De Steve McCoy (Ignacio F. Iquino)




Aux confins du Royaume du Grand Invisible trône une quantité astronomique d'oeuvres boudées qui ne quémandent qu'un infime coup de pouce pour ressurgir dans le monde des vivants. Statistiquement, il a été prouvé hélas que dans la plupart des cas d'exhumage, le taux de déception l'emportait sur celui de l'enthousiasme. Telle une progéniture difforme cachée dans la cave d'une famille pourtant exemplaire, le pondeur d'un naveton préférera en effet enfouir sa crotte derrière lui dans le sable avec espoir qu'aucun raz-de-marée n'expose un jour aux yeux de tous le fruit de sa honte passée.




Le constat ne s'applique heureusement pas pour une bonne paltanquée d'authentiques perles du bis (ou autres), dont ce "Secta Siniestra", bande détraquée défrichée à l'origine sur le net par le sympathique site de Latarnia.com, et attribuée à l'Espagnol Ignacio Iquino, principalement connu pour ses western signés sous le sobriquet de Steve McCohy. Au sein d'une filmographie comprenant près de 80 titres, "Secta Siniestra" demeure la seule incursion d'Iquino dans l'horreur. Pour l'occasion, le réalisateur noie son bébé dans une fontaine de sang partageant la même source que les classiques de Fulci de ce temps là.

Yeux crevés à la fourche, gorge tailladée au rasoir, visage déchiqueté par des débris de verre, etc. Avec une prédilection pour les victimes rendant leur ultime râle entre deux renvois buccaux chargés de filets de bave et de sang.




Des mets succulents dispersés aux quatre coins d'un scénario bien confus, lui-même scindé en deux intrigues parrallèles le restant pratiquement jusqu'au mot "Fin".

D'un côté, nous avons le brave Frédérick (Carlos Martos), propriétaire d'une charmante demeure dans laquelle se terre quelque part Elizabeth (Diana Conca) son ex-femme, une aliénée mentale qui, un soir d'orage, s'échappe de sa chambre pour énucler son mari de naguère au lit avec sa nouvelle épouse Helen (Emma Quer).

Helen justement, qui de son côté va être approchée par les membres d'une secte satanique au cours d'un examen gynécologique à la clinique du coin pendant que son mari se fait implanter de nouveaux globes oculaires parfaitement inoffensifs. Un malheur n'arrivant jamais seul, les disciples du Malin lui révèlent que l'Antéchrist grandit en elle. Pour veiller sur la grossesse d'Helen, les diabloteux dépêchent Margaret (Concha Valero) au domicile du couple, une jeune femme forcément très bizarre.

Là dessus, Elizabeth la ravagée du bulbe s'enfuit de l'asile où elle croupissait pour un retour à la case départ : la maison de Frédérick qui n'en finit pas pendant ce temps là d'être aveugle.




Ouf ! Mais qu'importe. Le bordel ambiant s'accomode de séquences totalement cinglées comme une attaque de brancard tueur contrôlé à distance ou cet acte de snuff animalier où un pauvre crapaud est poignardé avec une rare sauvagerie avant que son sang n'inonde le ventre d'Helen. Même le chiard de l'Enfer expulsée par sa possédée de génitrice daigne montrer sa sale bobine au final. Bon, une simple poupée en plastoc étrangement inerte et surmontée de cornes ridicules mais tout de même !




Du vrai système Z, à l'instar de la musique d'accompagnement d'un simplisme Bontempi désarmant.
Non, le véritable gros regret, il faut le chercher du côté du personnage de Peter (Oscar Daniel), l'insupportable neveu de Frédérick. Une tronche à tartes haute comme deux pommes. Dur dur de ne pas grincer des dents quand Margaret manque d'écraser cet horrible mioche hyper-actif au volant de sa bagnole !

Actuellement inédit en dvd, les seules sources trouvables déblatérant uniquement dans la langue d'Arrabal, il est illusoire mais néanmoins autorisé d'espérer qu'un éditeur de galettes spécialisé se penche un jour sur le cas de ce sympathique "Secta Siniestra".







Mise en page spécialeBIGLEUX
_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Bigbonn
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 13 Déc 2004
Messages: 4590

MessagePosté le: Mer Fév 29, 2012 3:38 pm    Sujet du message: Re: Secta Siniestra Répondre en citant

Throma a écrit:
Même le chiard de l'Enfer expulsée par sa possédée de génitrice daigne montrer sa sale bobine au final. Bon, une simple poupée en plastoc étrangement inerte et surmontée de cornes ridicules mais tout de même !

oui, effectivement, on peut pas dire que ce fils de satan soit très impressionnant vu comme ça!

Citation:
Mise en page spécialeBIGLEUX

comme on est très lu dans les maisons de retraite, c'est là une excellente idée! frank_PDT_10
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sigtuna
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 08 Jan 2010
Messages: 4450

MessagePosté le: Mer Fév 29, 2012 5:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ça mériterais largement la mention [critique]
avec éventuellement la précision "pour malvoyant" ico_mrgreen
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tubbytoast
40 % irradié
40 % irradié


Inscrit le: 02 Aoû 2006
Messages: 459

MessagePosté le: Mer Fév 29, 2012 8:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bravo Throma enaccord8
Quel plaisir de découvrir encore de petits chefs d’œuvres où les scènes de violence totalement gratuites s'enchainent les unes aux autres dans le seul but de choquer l'auditoire et ce, avec un sérieux inébranlable.
Comparé à Rosemary's Baby...euh...voila quoi..
_________________
http://www.letubbyblog.blogspot.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16074
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Ven Aoû 03, 2012 7:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ma foi je dois être d'humeur indulgente mais j'ai trouvé ce Secta Siniestra tout à fait fréquentable.
J'ai même été pris à revers pour deux raisons : et d'une le film est loin d'être aussi expérimental que je l'aurais cru, de deuze, il est aussi moins gore je trouve, que la chronique de l'inestimable Throma le laisse penser. Je veux dire pour tout amateur de joyeuseté sanguinolentes.
Si l'on recense ...on a donc une énucléation au sécateur (pas une fourche si j'ai bien vu, mais bon, en s'en fiche) ; complètement absurde du reste, vu la violence du coup asséné, l'outil aurait dû fracasser puis traverser la tête du mari moustachu qui non seulement se remet vite ensuite avec d'abord ses ray-ban et ensuite ses yeux de verres qu'on dirait des vrais et que lui il semble content.
Une attaque à la civière, laquelle s'y reprend à plusieurs fois pour écraser sa victime bien complaisante contre le mur.
Un égorgement très classique qu'on a vu dans un paquet de gialli. Un oiseau trouvé mort dans sa cage, un crapaud qui n'avait rien demandé et qui se prend quelques coups de couteau. Le reste tient plus finalement de quelques idées malsaines dont une tentative d'avortement d'avorton à l'aiguille à tricoter, un enfant qui assiste caché à une scène gynécologique...
Ah si, j'oubliais l'autre qui finit à moitié étranglée la tronche sur un pot d'échappement ! ico_mrgreen

J'ai pas tout compris à l'histoire (ou aux deux histoires) parce que comme dit par Throma, c'est sacrément foutraque mais en plus faut le voir en espagnol. Par contre c'est suffisamment expressif pour que, même en espéranto, on arrive à la fin de cette bobine qui garde son intérêt même ailleurs que dans les moments gores (et ils sont nombreux !).
La bande son est à l'avenant, excellente, complètement barrée, faite de sons et de collages montés ensuite semble t-ils un peu au petit bonheur la chance sur l'image.
Pourtant, malgré ses côtés Z ou bricolés comme le diablotin du vide-grenier du coin qui clôt le film, j'ai trouvé ça plutôt bien filmé. Pas loin parfois non plus, outre Fulci, d'un Pupi Avati sous acide, voire même d'un Bigas Luna qui croiserait sur son chemin José Mojica Marins.

Bref, à voir !
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Throma
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 3515
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Ven Aoû 03, 2012 1:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Comme le disait Tubby, c'est un vrai plaisir de découvrir des joyaux pareils en 2012, totalement inconnus et qui (fait important) tiennent pratiquement toutes leurs promesses.

Maintenant que le bis italien a bien été labouré de partout, à ramener ses pièces les plus obscures, il serait temps de s'attaquer au cinéma ibérique parce que, des bandes invisibles (souvent horrifques), il en sommeille une sacrée chiée.

Dans le genre :

- Regreso del màs allà : une histoire de fantômes / morts-vivants assez mal branlée mais plutôt gore dans mon souvenir

- School of Death : un giallo lorgnant vers "La Résidence". L'action s'y passant à la même époque introduit un maniaque défiguré. Plus trop de souvenirs.

- Le "Sexy Cat" chroniqué ici.

- "Sexo sangriento" : clairement le meilleur du lot. Des nanas passent la nuit dans la baraque de Mirta Miller et de son fils débile et inquiétant. Des meurtres s'en suivent dont un vagin charcuté façon "Giallo a Venezia".

En clair : il serait temps de nous lâcher avec Franco
_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
crevardo
20 % irradié
20 % irradié


Inscrit le: 05 Avr 2012
Messages: 144

MessagePosté le: Sam Aoû 04, 2012 7:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tes captures sont superbes Throma, perso je ne trouve qu'un vhsrip pas terrible c'est normal ??
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Horreur / Gore / Trash Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Charcoal2 Theme © Zarron Media