[M] [Critique] Sakura Killers (Nom de code : Sakura)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Kung-fu / Wu Xia Pian / Chambara
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Bigbonn
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 13 Déc 2004
Messages: 4597

MessagePosté le: Mer Déc 25, 2013 10:16 pm    Sujet du message: [M] [Critique] Sakura Killers (Nom de code : Sakura) Répondre en citant





Sakura Killers
Etats-Unis – 1987
Genre : ninja
Réalisation : Richard Ward, d'après le générique du film ; Wang Yu (as Richard Ward) et Dusty Nelson, d'après IMDB.

Interprétation : Chuck Connors, George Nichols, Mike Kelly, Cara Casey, Manji Otsuki, John Ladalski, Brian Wong, Thomas Lung.



Ami lecteur, si tu aimes les films de ninjas, alors ce film est fait pour toi. Enfin... si tu n’es pas trop difficile. Mais peut-on être difficile et aimer les films de ninjas ? Poser la question, c’est déjà y répondre. Ici, c’est bien simple : c’est con, par moment très con, rarement bon, jamais excellent (en tout cas volontairement).



L’intrigue, d’abord : des ninjas s’emparent d’une cassette vidéo dans un laboratoire secret et un duo d’Américains se rend à Taïwan pour la récupérer, vaguement dirigé par un mystérieux Colonel depuis son ranch, secondé par une jolie blonde fana d’aérobic. N’importe quoi.



Les acteurs, ensuite : une vraie gueule de cinéma en la personne de Chuck Connors (Soleil vert, Virus, Refroidi à 99%, Tourist Trap, et bien d’autres plus ou moins bons) ; un gros lourd musclé et dragueur au jeu aussi peu fin que son style de frappe ; un acolyte à l’air perdu dont on ne comprend jamais vraiment bien le rôle, pourtant important, hormis lors des combats ; une blonde qui ne sert à rien (quel misogyne a dit pléonasme ?) ; une amie asiatique qui tombe bien puisque son oncle est justement un ancien ninja (ah oui alors, ça tombe vraiment bien !) ; un oncle ancien ninja donc, qui se révèle un maître hors-pair pour apprendre les techniques du ninjutsu à des amateurs éclairés en un temps record ; une Yukiko sous la coupe des ninjas mais vite retournée par les bons ricains ; un chauve à moustache mais vrai spécialiste des arts martiaux vu dans pas mal de films quand il n’officie pas à la préparation des acteurs (John Ladalski : Le cascadeur chinois, Ninja Holocaust, Kickboxer, Le sens du devoir V, ...) et bien sûr toute une flopée de combattants ninjas (qui n’ont d’ailleurs pas besoin d’être très nombreux : ces vaillants tueurs japonais avançant toujours le visage en partie masqué, leurs interprètes peuvent être de tous les duels sans qu’on les reconnaisse !)



Les combats, enfin : épuisants ! Du début à la fin, ils se multiplient, et va-z-y que je te savate, et va-z-y que je te shurikenne, et va-z-y que je te sabre de bas en haut ou de haut en bas ! A mains nues, agrémentés de coups de pieds, d’armes blanches et même d’un lancer de boomerang, il y en a tant qu’on finit par s’en lasser. D’autant plus vite, d’ailleurs, qu’on ne saisit pas trop pourquoi ces types se battent, le prétexte de la K7 secrète étant des plus flous et son explication vaguement scientifique et franchement à la ramasse n’arrivant que tardivement (et puis qui se battrait pour une K7 VHS ? A part quelques amateurs de cinéma bis purs et durs, je ne vois pas !)



S’ils ne sont pas trop mal réalisés, ces trop nombreux combats ne sont pas forcément très bien filmés et leur succession nous fatigue plus que leurs participants. Tout comme les dialogues qui remplissent plus qu'ils ne renforcent l’intrigue et dégagent un grand vide que quelques bourre-pifs façon arts martiaux nippons ne sauraient combler.



Un film à voir, donc, mais uniquement à plusieurs, avec des vivres et des munitions vaguement euphorisantes, sous peine de se faire très vite chier. Alors, et alors seulement, on pourra apprécier les multiples tenues colorées de George Nichols (chemises flashy, survêtement jaune, tenue de ninja rouge et masque !), les réparties profondes des uns et des autres (la blonde Karen, pestant contre "les Jaunes, qu'on dit pourtant si organisés" !), le sixième sens du Colonel, qui bute des ninjas entre deux swings de golf, les séquences d’entrainement aux techniques ninjas (« que les enfants commencent à apprendre dès 5 ans » mais que les deux « héros » vont assimiler en quelques jours...) et ces combats trop longs.



Dans sa version dvd, Sakura Killers était proposé en double programme avec The Black Ninja. Dans les deux cas, ces films sont vraiment faits pour l’amateur de ninjas. Enfin... s’il n’est pas trop difficile. Mais peut-on être difficile et aimer les films de ninjas ? (Merde, j’ai comme l’impression d’avoir déjà lu ça quelque part...)

Captures :
Sueur et biscottos (je vous laisse libre de vos commentaires) :



jeu d'acteurs :




un peu de ninja et de combat :


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
The Omega Man
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 25 Juil 2006
Messages: 1165
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Jeu Déc 26, 2013 10:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

frank_PDT_16 Très bonne initiative d'avoir exhumé cette petite rareté qui me rappel la glorieuse époque de la VHS. Je n'ai pas revu la chose depuis des lustres mais j'en garde un très bon souvenir, dommage de devoir l'acheter avec "The Black Ninja" new_help
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sigtuna
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 08 Jan 2010
Messages: 4454

MessagePosté le: Jeu Déc 26, 2013 11:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ici Liège, la Belgique parle à la Belgique...
Tudum.. tudum...
Le black ninja n'aime pas les bananes, je répète : le Black ninja n'aime pas les bananes...

new_noel bon je retourne cuver. pokemon
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16074
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Ven Jan 17, 2014 10:33 am    Sujet du message: Répondre en citant



Ce ne serait pas mieux de prendre le titre français ?
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bigbonn
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 13 Déc 2004
Messages: 4597

MessagePosté le: Ven Jan 17, 2014 5:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

le titre vhs, quoi, why not ? (et mettre en aka sakura killers)
icon_wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Kung-fu / Wu Xia Pian / Chambara Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Charcoal2 Theme © Zarron Media