[M] [Critique] Combats de Maître

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Kung-fu / Wu Xia Pian / Chambara
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
gregore
Site Admin
Site Admin


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 2001

MessagePosté le: Ven Déc 09, 2005 3:42 pm    Sujet du message: [M] [Critique] Combats de Maître Répondre en citant



Combats de maître (Jui Kuen II) - 1994

Origine : Hong Kong
Genre : Kung-fu / Comédie

Réalisé par Liu Chia-Liang, Jackie Chan.
Avec Jackie Chan, Ti Lung, Anita Mui, Felix Wong, Liu Chia-Liang, Lo Ken, Andy Lau.

A la suite d'un quiproquo, le jeune Wong Fei-Hung se retrouve en possession du sceau d'un empereur chinois, à la fois convoité par des occidentaux et protégé par des patriotes. Entraîné malgré lui dans cette sombre affaire, le turbulent combattant multiplie les bévues au point de s'attirer la colère de ses parents, eux-mêmes experts en arts martiaux...

Après plusieurs années de tournage pour des films internationaux, Jackie Chan décide de renouer avec le cinéma qui l’a vu naître et en particulier avec son premier grand succès : Le maître chinois (Jui kuen). Quinze ans après, il retrouve donc son personnage de Wong Fei-Hung (figure mythique du folklore chinois) qui maîtrise parfaitement la terrible technique de "la boxe de l’homme ivre" : il fait d’ailleurs suite à Jet Li qui incarnait ce même personnage dans "Il était une fois en Chine" de Tsui Hark.
Pour tenter de renforcer son hommage aux films de kung-fu de la Shaw Brothers, Jackie Chan n’hésite pas à faire appel à l’emblématique Liu Chia-Liang, malheureusement leurs déboires feront date dans le kung-fu-comédie et le comédien ira même jusqu’à évincer le réalisateur pour finir lui-même le tournage. Malgré cette sombre histoire, Drunken Master 2 ne souffre d’aucune incohérence ou d’un quelconque changement de rythme et nous offre un spectacle réjouissant.
Wong Fei-Hung incarne une fois de plus le protecteur du peuple dans une histoire de contrebande d’objets d’art et d’exploitation d’ouvriers chinois, le tout orchestré par l’envahisseur britannique. Ce scénario servira de base pour exploiter tout le talent de Jackie Chan dans de nombreux combats d’anthologie, le plus marquant étant certainement celui où Liu Chia-Liang et Jackie Chan affrontent les "Frères de la hache", une cinquantaine de fanatiques essayant de hacher menu nos deux héros. Comparé à un tel moment, Matrix et ses agents Smith font finalement pâle figure.
Des combats réussis donc mais ce n’est pas tout, les seconds rôles sont remarquables, notamment Ti Lung en père redresseur de tort et Anita Mui en belle-mère excentrique (formant le duo comique avec Fei-Hung), l’humour est bien présent et la musique étonne avec une qualité rare dans ce genre de production.
Finalement peu de reproches peuvent être faits, peut-être la fin un peu abrupte, et encore. Du coup, Jui Kuen II se hisse aisément au rang des meilleurs films de kung-fu.

Egalement connu sous les titres : Drunken Master 2, The Legend of Drunken Master, Drunken Fist II.













_________________
"La guerre c'est la paix", "La liberté c'est l'esclavage", "L'ignorance c’est la force"


Dernière édition par gregore le Mer Jan 04, 2006 9:41 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Cenobite
20 % irradié
20 % irradié


Inscrit le: 15 Jan 2005
Messages: 180

MessagePosté le: Sam Déc 10, 2005 1:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Avant, je ne connaissais Jackie Chan que par ses trucs américains, donc ça m'interpellait pas des masses. C'est en découvrant Combats de Maitre que j'ai pris conscience de quel artiste martial il fut.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gregore
Site Admin
Site Admin


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 2001

MessagePosté le: Lun Déc 12, 2005 12:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cenobite a écrit:
Avant, je ne connaissais Jackie Chan que par ses trucs américains, donc ça m'interpellait pas des masses. C'est en découvrant Combats de Maitre que j'ai pris conscience de quel artiste martial il fut.


Sur que si on se base sur Rush Hour pour évaluer le talent de Chan... c'est pas gagné new_mur J'ai moi meme etait tres surpris... d'autant plus que je n'avais pas trop accroché à certains de ses films anterieurs à sa periode "americaine" dont la hyenne intrepide.
_________________
"La guerre c'est la paix", "La liberté c'est l'esclavage", "L'ignorance c’est la force"


Dernière édition par gregore le Jeu Déc 15, 2005 7:08 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Toxic_avenger
80 % irradié
80 % irradié


Inscrit le: 26 Nov 2004
Messages: 762

MessagePosté le: Mer Déc 14, 2005 7:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

A noter : Stephen Chow rend hommage à Combats de maître II dans Crazy Kung-fu, à travers le "Gang des haches", écho direct aux "Frères de la hache" du film de Chia-Liang / Chan.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gregore
Site Admin
Site Admin


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 2001

MessagePosté le: Dim Jan 15, 2006 10:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

petite rectif pour l'anecdote (suite a un mail)

Citation:
Le film de Chia-Liang / Chan et plus récemment celui de Stephen Chow : "Crazy Kung-fu" rendent hommage par l'intermédiaire des frères de la hache au "Justicier de Shanghai" de Chang Cheh et à son époustouflant et brutal combat final.

_________________
"La guerre c'est la paix", "La liberté c'est l'esclavage", "L'ignorance c’est la force"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Valor
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5407
Localisation: Vanves

MessagePosté le: Mar Aoû 16, 2016 5:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ajout de captures et de deux affiches !

On peut à l'heure actuelle trouver pas moins de 4 versions de ce film :

1- La version originale hong-kongaise "uncut" qui comporte la scène parfois coupée du "combat à l'aveugle"
2- La version US sortie en salles en 2000
3- La version courte Warner Asia
4- La version laserdisc Meih Ah Gold "uncut" avec les génériques chinois.

Thanks to GentlemanJim, milosjackie & ShaneLSD@CG!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Kung-fu / Wu Xia Pian / Chambara Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Charcoal2 Theme © Zarron Media