Auteur Commentaire
Soul Kafka prend une distance énorme par rapport à son personnage Gregor,nous n'avons pas grand chose sur son état d'âme. Le vocabulaire de la peur est totalement absent. La métamorphose physique de Gregor, extravagante, choquante, parait marginale et sans importance, reléguée au second plan. C'est un côtoiement entre l’inattendu et le banal. C'est tellement banal que ça n’inquiète pas. Dès les premières lignes, on est dans une situation incompréhensible. On n’a pas le temps de réagir…. Pourquoi cette rapidité narrative ? Je trouve que Kafka exploite ce procédé pour rendre l’absurde et l’insolite plus vraisemblables. C’est sa façon à lui, de faire entrer le lecteur dans son monde fantastique, il ne prend pas la voie de peur, mais plutôt celle du banal
Commentaire : sam. 01-01-11
Aède Quel texte fabuleux ! Terrible et absurde comme Kafka sait si bien les écrire ! Je l'ai lu ado, puis plus âgé et c'est toujours un texte aussi fascinant. Une littérature qui ne peut laisser insensible !
Commentaire : lun. 25-05-09
Chaperon Rouge Merci pour cette très belle critique de La Métamorphose, Walter Paisley! En plus d'avoir bien cerné ton sujet ( ce qui n'est pas en soi des plus évident lorsque l'on s'attache à traiter d'un auteur comme Kafka), ce que j'apprécie dans ta chronique c'est qu'elle rappelle bien que le fantastique ne se limite pas aux auteurs actuels bien connus. Car même si ce la ne diminue en rien le talents des contemporains, il serait bien trop dommage d'oublier les grands maîtres du fantastique que furent Kafka mais aussi Hoffmann, Maupassant, Poe, Gautier ou encore Ewers. Nous leur devons beaucoup et c'est bien agréable de les voir côtoyer des auteurs comme Herbert, Vance et bien d'autres encore dans ces colonnes !
Commentaire : lun. 25-05-09
Deesse Au départ la question que je me posais c'était pourquoi il se transformait, mais c'est vrai qu'au cours de la lecture, on ne s'intéresse qu'à ce que peut ressentir Gregor, il est délaissé, personne ne fait vraiment attention à lui, sa famille oublie presque qui il est ! et a la fin ils sont heureux qu'il soit mort ! c'est la première fois que je lis un livre de Kafka, mais son style est intéressant ! je le conseille donc a ceux qui ne connaissent pas !
Commentaire : sam. 02-05-09
Agathe La métamorphose de Kafka m'a d'abord surpris de part "l'absurdité" de la transformation et le fait que personne ne s'en étonne, puis finalement on se rend compte d'une injustice et de la façon dont la famille traite Grégore et on oubli la transformation on ne voit plus que se qui est, c'est a dire un abandon pure et simple.
Commentaire : sam. 02-05-09
Karine01 Ce roman est très intriguant, Kafka nous emmène dans une situation rocambolesque. Dès la première page du livre, on est directement projeté dans l'histoire fantastique !
Commentaire : sam. 02-05-09
Helene Je suis une grande adepte de Kafka, pour moi cet homme est un très grand écrivain qui sait retranscrire la réalité sous une image détournée de façon incroyable. Pour moi son meilleur roman est "le procès" dans lequel il dénonce un tas de choses tout à fait vraies. Egalement dans la métamorphose il met en avant nombre de choses auxquelles nous n'aurions peut-être jamais songé sans lui. Kafka, c'est le Baudelaire du roman.
Commentaire : sam. 02-05-09
Mourad-le-Kabyle La vie n'est qu'absurdité, et Kafka la traque ou traqué, sans recourir aux illusions, aux rêves …Il a vu tout simplement cette vie sous un aspect que les humains redoutent d'affronter en l'occurrence, le malheur de la vie. La métamorphose, du moins pour moi, n'a rien de fantastique, mais d'un réalisme pur et amer car la vie s'avère souvent saumâtre, lorsque le cœur d'un homme est fort sensible. Le drame humain, est souligné par Kafka avec une précision singulière. Il y'a tant de choses à dire, sur ce grand homme fidèle au principe qui dit : "l'encre de la plume est préférable à Dieu que le sang des martyres." Qu'il s'agisse de ses nouvelles, romans, j'ai pris tant de plaisir à les lire sans avoir de préférence de l'un par rapport à un autre. Ce qui est navrant, c'est que de nos jours, le phénomène Kafkaïen, est tellement banalisé que si quelqu'un rate sa mayonnaise, ça devient du Kafkaïen, absurde, n'est-ce pas ?...
Commentaire : sam. 02-05-09
Adeline C'est un roman extraordinaire ! basé comme d'habitude sur l'angoisse de l'existence humaine... Thème formidablement exploité par Franz Kafka.
Commentaire : sam. 02-05-09
Anna "La métamorphose" de Kafka est un livre qui m'a mise mal à l'aise. C'est un lieu clos, on se sent enfermé, obliger de subir quelque chose, l'espace se réduit de plus en plus, la situation se dégrade, c'est assez horrible mais j'ai eu néanmoins du plaisir à le lire, on arrive à prendre du recul grâce à un irréalisme qu'est la transformation du personnage...
Commentaire : sam. 02-05-09