Auteur Commentaire
Ma J'ai mis du temps moi aussi à découvrir l'oeuvre de Jean-Claude Dunyach, mais je suis devenue accro à ses nouvelles. Son dernier recueil paru chez l'Atalante, Les Harmoniques célestes, est encore une fois une démonstration éblouissante de sa virtuosité. Je l'ai chroniqué sur mon blog, où j'écris, notamment: " L’ensemble est une petite merveille de maturité. Sa réussite, le fruit d’un équilibre entre quatre éléments bien maîtrisés : une écriture sensible, poétique, traversée de fulgurances, un art consommé des descriptions et des décors (deux îles, dans ce recueil…deux pures merveilles !) ; l’originalité des thèmes abordés ou de leur renouvellement ; la mise au point minutieuse des intrigues. Les chutes, réglées au millimètre, s’inscrivent de façon cohérente dans l’un des possibles imaginés par le lecteur… tout en parvenant à le surprendre encore. On pourra, c’est le choix que j’ai fait en relecture, préférer approcher ces six textes à rebours, pour sentir frémir une autre montée en tension, laisser vibrer d’autres harmoniques, voir apparaître en filigrane un message un peu différent… Mais on ne se pardonnerait pas de passer à côté de ce recueil ! " J'ajouterai qu'à ma connaissance les précédents recueils sont toujours disponibles, du moins je l'espère et qu'il FAUT découvrir ces petits bijoux que sont "déchiffrer la trame", "Dix jours sans voir la mer", ou "Les nageurs de sable" (pour ne pas les citer tous...)
Commentaire : mer. 11-05-11