Bahut des tordus, Le
Titre original: Sakigake !! Kuromati Kôkô : the Movie
Genre: Comédie , Parodie , Comics / Mangas
Année: 2005
Pays d'origine: Japon
Réalisateur: Yûdai Yamaguchi
Casting:
Takamasa Suga, Mitsuki Koga, Hiroshi Yamamoto, Yoshihiro Takayama, Kai Ato, Itsuji Itao, Noboru Kaneko...
 

Créé en 1923, le Lycée Cromartie a déjà connu 6 destructions et autant de reconstructions. Aujourd'hui, il n'est plus qu'un repaire de délinquants et de punks désoeuvrés. Pas un seul prof en vue, pas une seule lycéenne non plus d'ailleurs. Ce lycée ne serait donc occupé que par des mecs alors ? Eh bien non, perdu, on y trouve aussi des gorilles et même un robot chef de gang. Et, au milieu de tous ces abrutis perdus pour la cause scolaire, Takashi, un jeune bien propre et bien lisse qui veut changer son nouvel environnement scolaire et le faire évoluer...
Rapidement en butte à un bouffeur de crayons, il s'intègre petit à petit en sachant se faire respecter de ses congénères, dont Freddie, vague sosie du chanteur de Queen se baladant toujours le torse nu et bronzé. S'en suit une série de rencontres étranges et d'évènements bizarres au sein de l'école elle-même ou parfois ailleurs, sur le continent sud-américain, dans un entrepôt géant ou dans une maison de film d'horreur. L'occasion de multiplier les séquences a priori drôles à base de gorilles ou de parodie, comme lorsque Mechazawa, le robot fumeur de Havane, se retrouve possédé et crache sa bile verte à la tête de son exorciste !

 

 

Foutraque et volontairement décousu, Le bahut des tordus multiplie les saynètes, finissant plus par ressembler à une succession de sketches qu'à un long-métrage proprement dit. Cette compilation fourre-tout brasse et embrasse un peu tous les genres, du film d'arts martiaux (avec des moines Shalin – sic) à la SF fifties (et sa soucoupe volante classique mais ses occupants qui le sont un peu moins : encore des gorilles !), en passant par l'horreur et l'aventure, sans oublier le film "scolaire", comme Class 84 évidemment.

Mais l'esprit (s'il est là) est bel et bien japonais. Tiré d'un manga d'Eiji Nonaka déjà adapté sous la forme d'une série animée, la trame narrative multiplie les scènes absurdes dans lesquelles les crétins congénitaux qui occupent le bahut se montrent d'une bêtise sans nom. Qu'il s'agisse d'avoir l'air d'un dur (en mangeant des bananes) ou de lutter contre le mal (en constituant une force de défense globale composée de 7 membres puisque "les héros sont toujours à 7", dixit Takashi, qui n'a pas oublié d'être con, lui non plus, et de citer ses références : "Les 7 samouraïs, Les 7 magnifiques, Blanche-Neige et les 7 nains" devant l'air interloqué de son "capitaine" dépassé par les événements) le grand n'importe quoi règne en maître et les incongruités se multiplient jusqu'à l'épuisement.
Parce qu'il faut bien le dire : c'est quand même très chiant. Mollement rythmé, les aventures de Takashi au lycée Cromartie, malgré leur décalage et leur potentiel comique, tombent souvent à plat. Les vagues sourires esquissés ici ou là n'empêchent pas de trouver le temps long et ces personnages usant à force de vacuité.

 

 

Réalisé par Yudai Yamaguchi, réalisateur des beaucoup plus réussis Baseball Battlefield auquel il fait parfois ici référence et, dans un autre genre, beaucoup plus saignant, de Meatball Machine, Le bahut des tordus se traîne trop pour entraîner l'adhésion. Malgré tous ses atouts, réels (des types dans des costumes de gorilles ! une soucoupe volante ! des punks décérébrés ! des combats ridicules ! un robot en forme de poubelle ! un type au masque de catcheur ! un entrepôt rempli de drogue !), les manques sont trop nombreux (de rigueur, de rythme, d'efficacité, de femmes) pour qu'on ne se lasse pas. Petit à petit l'ennui devient la norme au lycée Cromartie et la folie ambiante juste une façon vaine d'essayer de briser la torpeur qui gagne le spectateur. Dommage, parce qu'on sent quand même la volonté de sortir des sentiers battus pour taper dans le registre décalé et le non-sens. Mais ça mouline vraiment trop à vide. Résultat : plutôt que de visiter le Cromartie High School, faites l'école buissonnière !

 

 

Bigbonn


En rapport avec le film :

# La fiche dvd WE Productions du "Bahut des tordus"

Vote:
 
2.00/10 ( 2 Votes )
Clics: 4242
0

Autres films Au hasard...