Maladie de Hambourg, La
Titre original: Die Hamburger Krankheit
Genre: Science fiction , Drame , Catastrophe
Année: 1979
Pays d'origine: Allemagne / France
Réalisateur: Peter Fleischmann
Casting:
Helmut Griem, Fernando Arrabal, Carline Seiser, Tilo Prückner, Ulrich Wildgruber...
 

A Hambourg, de nombreuses personnes meurent de façon inexplicable. On les retrouve toujours recroquevillées dans la position du foetus. Les autorités réagissent brutalement. Elles transfèrent en masse, dans des camps de concentration improvisés à la hâte, tous les gens entrés en contact avec les morts. Les médias évoquent ce mystérieux fléau sous le nom de Maladie de Hambourg. S'agit-il d'un virus transporté jusque là par bateau ? D'un virus de synthèse échappé d'un laboratoire ? D'un empoisonnement biologique ? Ou encore d'un phénomène psychosomatique d'un type nouveau ?

 

 

Le réalisateur allemand Peter Fleischmann, à qui nous devons entre autres les films "Scènes de chasse en Bavière", "Les Cloches de Silésie", ou "La Faille", s'associe avec l'artiste français décalé et provocateur Roland Topor pour écrire le scénario de La Maladie de Hambourg. Une production qui relate l'apparition dans le nord de l'Allemagne d'un virus qui se répand rapidement, donnant lieu à un étrange spectacle. Les innombrables victimes ont toutes la particularité de mourir en position foetale…


Malgré le blocus instauré d'urgence, les habitants de Hambourg décident alors de fuir vers le sud à la recherche d'un hypothétique salut. Une fuite massive, au milieu de laquelle nous suivons les errances d'un groupe d'individus. Sebastian, un médecin gérontologue, Heribert, un magouilleur de première qui survit pour le moment en vendant des saucisses, Ottokar, un infirme révolté, Ulrike, une jeune nunuche un peu paumée, et quelques autres illuminés dont ils croisent le chemin le temps d'une étape ou plus. Au gré de leurs pérégrinations, nous découvrons petit à petit comment le gouvernement et le peuple réagissent face à la soudaine épidémie. Une gestion de crise très autoritaire, qui ne fait qu'aggraver la situation à laquelle s'ajoutent traques violentes, dénonciations, lynchages, pillages, mises en quarantaine forcées, etc.

 

 

Au-delà de l'inexplicable épidémie, dont le parallèle avec celle de la peste noire est inévitable, La Maladie de Hambourg est avant tout une parabole sur la folie des hommes. Le réalisateur nous livre ici une exposition satirique de la société allemande, régie de manière brutale par l'armée, la police et tous les représentants du gouvernement qui obéissent aveuglément aux ordres de dirigeants qui prônent la répression et la désinformation.
L'origine de l'épidémie n'est jamais clairement définie, mais différentes pistes sont envisagées, comme celles d'un germe de synthèse échappé d'un laboratoire, d'une sonde spatiale qui se serait écrasée, d'un changement climatique, ou plus simplement celle de la sélection naturelle, la nature régulant elle-même ses erreurs… en l'occurrence l'espèce humaine ! Autant de possibilités qui font inévitablement penser à d'autres productions de la même décennie comme "La Nuit des fous vivants", Terre brûlée, Le Mystère Andromède, "The Alpha Incident", "Guerre biologique", "Les Derniers survivants", la série "Survivors", etc. À noter également la référence aux écrits d'Edgar Poe et Le Masque de la mort rouge lors d'une séquence assez surprenante.

 

 

Avec La Maladie de Hambourg, Peter Fleischmann propose une oeuvre étrange, parfois délirante, par moments surréaliste, et qui flirte même avec le fantastique. Dommage que le déroulement des événements soit si confus, la faute à un récit très décousu et de nombreuses longueurs qui parsèment le film. Cependant, en raison de son ambiance générale pessimiste et de ses personnages insolites, La Maladie de Hambourg demeure tout de même une alternative intéressante sur bien des points à de nombreuses productions au thème similaire. Une curiosité méconnue à découvrir, et qui pourra également plaire aux amateurs de Jean-Michel Jarre, puisqu'une partie de son oeuvre "Equinoxe" sert de bande sonore au film.

 

 

Nicolas

Vote:
 
4.25/10 ( 4 Votes )
Clics: 3205
0

Autres films Au hasard...