Commissaire X : Halte au LSD
Titre original: Kommissar X - drei grüne Hunde
Genre: Aventures , Espionnage
Année: 1967
Pays d'origine: Allemagne / Italie / France / Liban / Hongrie
Réalisateur: Rudolph Zehetgruber & Gianfranco Parolini
Casting:
Tony Kendall, Brad Harris, Olga Schoberova, Christa Linder, Herbert Fux, Sabine Sun, Dietmar Schönherr, Rossella Bergamonti...
Aka: Strategic Command chiama Jo Walker / Commissaire X, grabuge à Istanbul / Death Trip
 

Quatrième volet de la saga Kommissar X, Halte au LSD nous convie à retrouver une fois encore le sympathique duo formé par le capitaine Tom Rowland et le détective privé Jo Louis Walker. Cette fois, le lieu choisi a pour cadre la magnifique ville d'Istanbul. Tandis que Rowland a été missionné à l'ambassade américaine afin de convoyer un chargement de LSD, Walker traîne dans les bars louches afin de retrouver une jeune femme. Les circonstances vont inévitablement réunir les deux hommes, confrontés à une dangereuse organisation désireuse de dérober le précieux LSD.

 

 

Kommissar X - drei grüne Hunde, réalisé par le tandem Gianfranco Parolini/Rudolph Zehetbruger, possède les mêmes ingrédients que les précédents opus : de l'action non-stop, deux héros bagarreurs, un Tony Kendall séducteur comme jamais, des héroïnes ravissantes, des méchants typés et des décors somptueux. Et si le scénario ne brille pas par son originalité, la réalisation n'en est pas moins remarquable à tous points de vue, le spectateur ne s'ennuyant pas un instant depuis le teaser voyant Jo Walker se bagarrer dans un rade malfamé, jusqu'au final voyant nos héros poursuivre leurs ennemis au coeur de la Cappadoce et de son paysage unique, à base de tuf (une roche volcanique tendre et friable) et de cavernes troglodytes. On peut donc considérer que Commissaire X : Halte au LSD, niveau qualité, se rapproche du premier volet (Commissaire X traque les chiens verts), est un poil meilleur que Commissaire X dans les griffes du dragon d'or et surclasse sans peine Chasse à l'homme à Ceylan.

 

 

De plus, il bénéficie d'un casting de rêve, notamment au rayon féminin. On y retrouve en effet la délicieuse actrice tchécoslovaque Olinka Scheberova (Jo Limonade, Qui veut tuer Jessie ?, Monsieur, vous êtes veuve), qui fut d'ailleurs mariée avec Brad Harris (tous deux avaient déjà tourné ensemble auparavant, dès 1964 dans "F.B.I. contre l’oeillet chinois") de 1967 à 1969.
Également, nous avons le plaisir de revoir la belle Française Sabine Sun, inoubliable dans Les Amazones. En cette même année que ce quatrième opus du Commissaire X, elle sera au générique du mémorable Les trois fantastiques supermen (avec Brad Harris et Tony Kendall, d'ailleurs).

 

 

Coproduction oblige, nous avons des acteurs et actrices de tous horizons, et l'Italie est ici représentée par la très jolie Rossella Bergamonti, par forcément connue malgré un CV fort honorable, dans la mesure où elle a notamment joué dans Les nuits de l'épouvante, "Sugar Colt", Kriminal et La morte scende leggera.
Enfin, l'Allemagne complète ce carré d'as féminin avec la magnifique Christa Linder, déjà présente dans Commissaire X traque les chiens verts, et qui poursuivra sa carrière dans Le dernier jour de la colère, "Vagabundo en la lluvia" (dans lequel Carlos Enrique Taboada lui offre peut-être le rôle le plus important de sa carrière) et Bel-Ami : l'emprise des caresses.

Rayon hommes, il y a également du beau monde, comme cette tronche patibulaire de Herbert Fux, acteur autrichien à la filmographie impressionnante (Der Gorilla von Soho, La marque du diable, Lady Frankenstein, cette obsédée sexuelle, Far West Story, S.O.S. danger uranium...) et son compatriote Dietmar Schönherr à la carrière tout aussi prolifique. Et puis, le gros balaise de service est une fois de plus incarné par un ex-culturiste star du péplum. Après Dan Vadis dans Chasse à l'homme à Ceylan, c'est cette fois Samson Burke ("La vengeance d'Ursus") qui s'y colle, ce qui nous vaudra encore une bagarre anthologique avec Brad Harris. Notons enfin que le réalisateur Rudolph Zehetbruger s'offre dans le film un second rôle sympathique, celui d'un agent allié ami des animaux et poussant la chansonnette.

 

 

En résumé, Commissaire X : Halte au LSD possède tous les ingrédients pour faire passer un bon moment au spectateur. Il faut reconnaître que la réalisation est particulièrement léchée et le budget conséquent. Cela se voit à l'écran, avec la présence de nombreux figurants et le choix de lieux tant dans Istanbul même que dans les extérieurs absolument magnifiques. Nos héros passent en effet de bâtiments historiques à des sites géographiques d'une stupéfiante beauté. Combats et cascades sont parfaitement maîtrisés, et le côté pulp/sérial fonctionne encore à plein régime pour notre plus grand plaisir. Walker et Rowland sont régulièrement faits prisonniers, puis s'évadent pour se remettre illico dans une situation embarrassante, sinon critique. Bien rodé, le duo composé de Brad Harris et Tony Kendall a un capital sympathie désormais inoxydable, donnant envie de les retrouver dans de nouvelles aventures... Ce qui ne tardera pas à arriver, avec "Commissaire X - Trois panthères bleues", bientôt sur vos écrans (d'ordinateur).

 

 

 

Flint

Vote:
 
0/10 ( 0 Votes )
Clics: 2311
0

Autres films Au hasard...