Dernier train du Katanga, Le
Titre original: The Mercenaries
Genre: Aventures , Guerre
Année: 1968
Pays d'origine: Etats-Unis
Réalisateur: Jack Cardiff
Casting:
Rod Taylor, Yvette Mimieux, Peter Carsten, Jim Brown, Kenneth More...
Aka: Dark of the sun
 

Le capitaine Curry est un mercenaire engagé cette fois par le nouveau président du Congo à peine sorti des colonies, pour aller chercher le stock de diamants d'une compagnie minière étrangère ainsi que des ressortissants occidentaux sur une région contrôlée par les rebelles "Simbas". Il a à sa disposition une quarantaine de soldats dirigés par un ancien nazi dont il n'a aucune confiance, et son fidèle bras droit, congolais d'origine, le caporal Ruffo...

 

 

"Le Dernier Train du Katanga" est un solide petit film de guerre se déroulant dans un contexte peu abordé dans le genre, l'indépendance du Congo Belge. Nous suivons donc le périple d'une bande de "Chiens de guerre" qui vont traverser un pays ravagé par une guerre civile propice à tous les débordements, un pays ou règne le chaos, la haine et la désolation. Comme on le voit on est loin de l'archétype du film de guerre hollywoodien, dans ces conditions, pas facile d'exalter une quelconque action héroïque ou un sentiment patriotique. Evidemment on ne peut éviter les stéréotypes et un racisme primaire souvent inconscient mais récurrent dans ce genre de production ! (ex : Les Oies Sauvages, Les Chiens de Guerre...). Malgré tout "Le Dernier Train du Katanga" reste du bon cinéma, de ceux qui vous marquent et exerce sur vous une fascination ambiguë.
Filmé par jack Cardiff (ancien chef-op de génie sur les Vikings de Fleisher et autres classiques) au sommet de son savoir-faire, voila un film désespéré moite et barbare qui vous prend aux tripes et vous laisse un goût amer dans la bouche ! Un plaisir "honteux" où des hordes de "Simbas" massacrent un wagon entier de colon où le héros (?) se bat à la tronçonneuse contre le méchant (ancien SS de surcroît) ou le même SS exécute froidement deux gosses, "parce qu'ils utilisent des enfants pour se renseigner". Ambiance ! Le tout soutenu par l'excellente partition musicale de Jacques Loussier, qui semble en avoir traumatisé plus d'un !

 

 

Le "bon" c'est Rod Taylor pas un grand acteur mais son impressionnante carrure et sa mâchoire carrée font merveille sous la coiffe de mercenaire (par moment on dirait le Sgt Rock !), son copain c'est Jim Brown acteur black qui en a traumatisé plus d'un en slalomant grenades en mains entre les cheminées dans les "12 Salopards" (et c'est payé le luxe de se coucher sur Rachel Welch dans les "100 Fusils"). Dans ce maelström de testostérone la charmante Yvette Mimieux semble un peu perdue, mais sa blondeur fatale nous réconforte et nous apaise, son regard étant le seul rayon d'espoir qui reste dans cet enfer ! Passé inaperçu lors de sa sortie, diffusé assez peu à la télévision, voila un film qui mérite le coup d'oeil. En voiture !

 

 

The Omega Man
 
A propos du film :
 

# Le scénario est l'adaptation d'un roman de Wilbur Smith.

Vote:
 
8.67/10 ( 27 Votes )
Clics: 6357
0

Autres films Au hasard...