Du Sang pour Dracula
Titre original: Blood for Dracula
Genre: Horreur , Vampirisme
Année: 1974
Pays d'origine: Italie / France
Réalisateur: Paul Morrissey et Antonio Margheriti
Casting:
Udo Kier, Joe Dallesandro, Arno Juerging, Milena Vukotic...
 

Tout comme Chair pour Frankenstein, tourné la même année avec une équipe technique similaire, Du sang pour Dracula offre une vision singulière d'une histoire connue de tous, voulue comme plus moderne et immorale.
Le charismatique Udo Kier y campe un Dracula faible, malade et dépendant de son serviteur Anton (Arno Juerging, cabotin au possible) : à cause du relâchement des moeurs, les vierges se font de plus en plus rares en Roumanie. Le comte est alors contraint à un voyage en Italie, où les traditions amoureuses sont réputées tenaces. Une aubaine se présente à lui lorsque les Di Fiori, aristocrates sur le déclin, feraient bien leur affaire de marier l'une de leurs quatre filles supposées vierges à un comte riche et puissant. L'occasion pour lui de se ressourcer d'un sang pur et ainsi retrouver toute son énergie.

 

 

Seulement voilà, les deux plus jolis partis de la famille préfèrent s'envoyer en l'air avec Mario, l'homme à tout faire queutard et révolutionnaire de la maison (permettant ainsi aux réalisateurs de caser quelques passages érotiques très explicites, ainsi qu'une petite critique sociale de l'aristocratie), tandis que l'aînée, en parfaite grenouille du bénitier, consacre son temps à l'érudition.
Le seul espoir pour Dracula de se nourrir se matérialise désormais en la personne de Perla, petite dernière de la famille âgée seulement de 14 ans. Une situation qui donnera lieu à une séquence délicieusement provocatrice : Mario déflorera de force la jeune fille, avant que Dracula ne vienne lécher à même le sol les pertes sanguines de l'enfant !
Malgré tout parsemé de quelques longueurs, Du sang pour Dracula trouvera son apothéose dans l'ultime séquence du métrage; la seule scène gore du film. Mais quel spectacle ! Dracula finira démembré à la hache lors d'une scène mémorable de par sa brutalité et son réalisme étonnant, entièrement redevable au talent du maquilleur Carlo Rambaldi.

 

 

Toxicavenger
Vote:
 
5.90/10 ( 10 Votes )
Clics: 4718

1 commentaire(s) pour cette critique


Autres films Au hasard...