Auteur Commentaire
Gregore Avec un fond musical très "années 80", le film débute sur un plan d'ensemble de la ville avec ses fontaines, ses immeubles, ses fontaines et bien sur ses fontaines, on a aussi droit à un gros plan ultra exagéré de seringues au bord de l'eau, à partir de ce moment là (et en s'aidant du titre du film) les plus malins auront déjà trouvé la totalité de l'intrigue du film. Donc maintenant que reste-t-il ? Une série d'attaque passant en revue la ménagerie du zoo. La première est quand même sympathique, on se croirai dans un livre de James Herbert avec une superbe attaque de rats, bien saignante. Puis on citera dans l'ordre : une course poursuite en voiture avec un guépard, un tigre attaquant un métro et un ours blanc faisant la rentré des classes sans oublier le troupeau de bovins dévalant la ville et piétinant tout sur leurs passages. On regrette quand même les scènes de snuff, où on livre en pâture à quelques prédateurs des animaux de la ferme. Le final donne dans le début de la fin du monde, les mêmes symptômes se propageant aux humains, dommage que le film s'arrête là...
Commentaire : jeu. 02-04-09