Auteur Commentaire
bigbonn Le film est pétaradant et la critique de Walter aussi. Mais la deuxième est plus construite et plus aboutie que le premier un peu trop répétitif. Bref, c'est carré, efficace, brutal et percutant mais les personnages sont à la limite de la caricature et les situations aussi. Il en reste une impression de rythme soutenu (et bien mis en musique dès l'introduction) mais auquel il manque une vraie direction. J'ai préféré les Di Leo.
Commentaire : mar. 07-07-09
Throma Un polar lenzien dans la bonne moyenne, sympa, pas mémorable. Quoique je me rends compte que cinq, six mois après son visionnage, je n'en garde aucun souvenir, juste, vague, celui de l'ambulance. Plus généralement, d'un film trop répétitif en roue libre (mais c'est de coutume). Un cran en dessous (largement quand même) de "La rançon de la peur" et d'"Operations casseurs".
Commentaire : jeu. 02-04-09
Flint J'avais bien aimé Brigade Spéciale lorsque je l'avais vu, un film sans temps mort et bourré d'humour, comme le dit bien Walter. Merli, plus inspiré que de coutume, bastonne a tout va, et balance quelques bonnes répliques comme : "Je suis entré dans la police pour chasser la pègre, pas pour classer des feuilles toute la journée." Merli est sur tous les fronts, et le film est un véritable florilège de tous les types de délinquance possibles et imaginables, ce qui lui donne, Walter a raison, un côté bordélique. Milian est excellent, comme souvent, dans son rôle de bossu qu'il jouera encore dans "Echec au Gang". Personnellement, je préfère néanmoins "La Rançon de la Peur", en matière de poliziotteschi.
Commentaire : jeu. 02-04-09
Gregore Un bon polar aux qualités nombreuses très bien exprimées dans cette chronique, je serais par contre un peu moins réservé en ce qui concerne son point faible, un scénario improvisé, sans réelle relation entre la plupart des sous-intrigues, Lenzi veut montrer, en exagérant les faits un peu trop, qu'à chaque coin de rue se trouve un malfrat, il en découle une impression de répétition limite ennuyeuse et des scènes un peu trop vite mise en boite, à titre d'exemple le passage où le commissaire Tanzi, qui se trouve sur une route paumée, surprend par le plus pur des hasards un voleur à la tire en moto et qui juste après trois paires de claque infligées se voit rejoindre par ses collègues à sa recherche, ne fait pas très réaliste...
Commentaire : jeu. 02-04-09