Dernières News

De Palma : embryon

News image

Intéressant de (re)découvrir ces deux De Palma oldies, assez peu convoités finalement, Greetings et Hi, Mom! ...

Fast Reviews | 3 Juin

Week-end sauvage - 1976

News image

Produit par Ivan Reitman, et réalisé par un William Fruet alors au début de sa carrière, Death weekend est un film démarrant comme un thriller et s'achevant en rape and revenge bien sanglant

Fast Reviews | 25 Mai

L'Enfer des Mandingos - 1976

News image

En 1976, après le détonnant Mandingo de Richard Fleischer qui plomba la carrière du réalisateur de Blind Terror, Steve Carver s'attelait à une suite...

Fast Reviews | 20 Mai

The Last Survivors - 2014

News image

Selon Princesse Rosebonbon, The Last Survivors, aka The Well, est un western post apocalyptique qui vaut le détour...

Fast Reviews | 14 Mai

L'Évadé de Yuma - 1968

News image

Dans la série "avis succincts des psychovisionautes, un petit spagh réalisé par Camillo Bazzoni, qui tournera ensuite Abus de pouvoir, en plus de scénariser certains films de son frangin Luigi...

Fast Reviews | 13 Mai

Lâchez les Monstres – 1970

News image

Scream and scream again est un thriller horrifique et science-fictionesque adapté d'un roman de Peter Saxon - The Disoriented Man - publié en 1966...

Fast Reviews | 12 Mai

Drive
Écrit par Mallox   

Le dernier né du controversé Nicolas Winding Refn est un polar stylé mettant en scène un as du volant sociopathe dans un Los Angeles très eighties.

 

 

 

Auréolé de son prix de la mise en scène au dernier festival de Cannes, voici donc "Drive" qui débarque dans les salles le 5 octobre prochain.

A noter que c'est Neil Marshall -("The Descent de lit", Doomsday)- qui devait réaliser l'adaptation de Drive avec Hugh Jackman dans le rôle-titre, mais celui-ci s'est rapidement rétracté pour cause d'emploi du temps surchargé. Ryan Gosling a donc été choisi pour le remplacer. Cependant, quelques semaines avant le début du tournage, Neil Marshall s'est retiré du projet. C'est finalement Nicolas Winding Refn, sur les conseils de Ryan Gosling, qui a été choisi pour réaliser le film.

DRIVE - 2011

Réalisé par Nicolas Winding Refn
Avec Ryan Gosling, Bryan Cranston, Carey Mulligan...

Synopsis :

Un jeune homme solitaire, "The Driver", conduit le jour à Hollywood pour le cinéma en tant que cascadeur et la nuit pour des truands. Ultra professionnel et peu bavard, il a son propre code de conduite. Jamais il n'a pris part aux crimes de ses employeurs autrement qu'en conduisant - et au volant, il est le meilleur !
Shannon, le manager qui lui décroche tous ses contrats, propose à Bernie Rose, un malfrat notoire, d'investir dans un véhicule pour que son poulain puisse affronter les circuits de stock-car professionnels. Celui-ci accepte mais impose son associé, Nino, dans le projet. C'est alors que la route du pilote croise celle d'Irene et de son jeune fils. Pour la première fois de sa vie, il n'est plus seul.
Lorsque le mari d'Irene sort de prison et se retrouve enrôlé de force dans un braquage pour s'acquitter d'une dette, il décide pourtant de lui venir en aide. L'expédition tourne mal... Doublé par ses commanditaires, et obsédé par les risques qui pèsent sur Irene, il n'a dès lors pas d'autre alternative que de les traquer un à un...

 

 

- L'idée du film :

Drive est tiré du roman éponyme de James Sallis (disponible dans l'excellente collection Rivages Noir). La lecture de ce court récit a servi de catalyseur pour les producteurs Marc E. Platt et Adam Siegel, de Marc Platt Productions, qui ont immédiatement décidé d'en faire un film.
Le producteur Adam Siegel explique : "Une partie de mon travail consiste à rechercher quotidiennement de nouvelles idées de films, et dans cette optique, je consulte régulièrement la revue Publisher's Weekly. J'y ai lu la brève critique d'un roman sur un chauffeur sans nom qui aide des malfrats à prendre la fuite. Intrigué, j'ai appelé l'agent de l'auteur et j'ai lu le livre le soir même.
J'étais emballé. J'avais trouvé un personnage comme on n'en fait plus : un homme qui sait ce qu'il veut, qui est très bon dans un domaine précis et qui s'y consacre sans états d'âme."
Le producteur Marc E. Platt, à qui l'on doit des grands succès du box-office comme La Revanche d'une blonde ou Wanted, partage l'enthousiasme d'Adam Siegel : "J'ai tout de suite été fasciné par le personnage principal, "Driver", un homme énigmatique et réservé, qui vit selon son propre code de conduite."
Il sourit : "Il m'a rappelé certains héros de ma jeunesse, des personnages de cinéma que j'admirais, interprétés par Steve McQueen ou Clint Eastwood. Des hommes à poigne, peu bavards, qui s'expriment à travers leurs actes."


- Sur le site officiel :