Dernières News

De Palma : embryon

News image

Intéressant de (re)découvrir ces deux De Palma oldies, assez peu convoités finalement, Greetings et Hi, Mom! ...

Fast Reviews | 3 Juin

Week-end sauvage - 1976

News image

Produit par Ivan Reitman, et réalisé par un William Fruet alors au début de sa carrière, Death weekend est un film démarrant comme un thriller et s'achevant en rape and revenge bien sanglant

Fast Reviews | 25 Mai

L'Enfer des Mandingos - 1976

News image

En 1976, après le détonnant Mandingo de Richard Fleischer qui plomba la carrière du réalisateur de Blind Terror, Steve Carver s'attelait à une suite...

Fast Reviews | 20 Mai

The Last Survivors - 2014

News image

Selon Princesse Rosebonbon, The Last Survivors, aka The Well, est un western post apocalyptique qui vaut le détour...

Fast Reviews | 14 Mai

L'Évadé de Yuma - 1968

News image

Dans la série "avis succincts des psychovisionautes, un petit spagh réalisé par Camillo Bazzoni, qui tournera ensuite Abus de pouvoir, en plus de scénariser certains films de son frangin Luigi...

Fast Reviews | 13 Mai

Lâchez les Monstres – 1970

News image

Scream and scream again est un thriller horrifique et science-fictionesque adapté d'un roman de Peter Saxon - The Disoriented Man - publié en 1966...

Fast Reviews | 12 Mai

Trois Nikkatsu chez Elephant Films
Écrit par Mallox   

C'est en Combo blu-ray + dvd et double dvd collector que Cochons et cuirassés, La Femme insecte et Le Pornographe sortiront le 3 novembre prochain...

 

Inédit en France, Cochons et cuirassés est le 5ème film de Shōhei Imamura (double Palme d'or à Cannes pour La Ballade de Narayama – 1983 – et L'Anguille – 1997). Une description sans concession d'un pays sous l'occupation américaine, où la nature humaine est forcée aux pires humiliations pour survivre, à découvrir dans une copie entièrement remasterisée. L'édition définitive d'un chef-d'oeuvre essentiel du cinéma japonais pour la première fois en Haute-Définition.


Shōhei Imamura dresse le portrait saisissant d'une jeunesse broyée par l'occupation dans le Japon d'après-guerre...

 

 

- Cochons et cuirassés (1961)

Synopsis : Après-guerre, l'armée américaine s'installe à Yokusuka, à 30 kilomètres de Tokyo, et en fait une base navale. Gangsters et prostituées y voient l'occasion de profiter de la situation, et leurs commerces fleurissent dans la ville occupée. Kinta et sa petite amie Haruko tentent de survivre dans cette corruption généralisée. Le jeune homme commence à travailler avec des trafiquants vivants du commerce de cochons nourris par les déchets des bases américaines. Un jeu dangereux qui va amener le couple dans une spirale décadente.

----


En 1963, Shōhei Imamura ("De l'eau tiède sous un pont rouge") révolutionne le cinéma japonais avec ce chef-d'oeuvre sulfureux dressant le portrait sans concession d'une femme de son temps. Incarnée par Sachiko Hidari, récompensée par l'Ours d'argent à Berlin 1964 pour sa performance, le personnage est scruté à la loupe par  cinéaste aux deux palmes d'or qui signe une fresque intimiste sur l'histoire et l'évolution de son pays. Pour la première fois en France, La Femme insecte est à découvrir dans une édition  collector restaurée en Haute-Définition et accompagnée de suppléments exclusifs : un documentaire de Paulo Rocha, des analyses de spécialistes du cinéma japonais : Stephen Sarrazin et Julien Sévéon et un livret signé Bastian Meiresonne.

 

 

- La Femme insecte (1963)

Synopsis : Au début du siècle, Tome nait à la campagne dans la pauvreté la plus totale. Décidé à changer sa condition et à connaitre la fortune par tous les moyens, elle part pour la ville. Son destin suit celui de son pays dont elle subit les bouleversements de front : la guerre et la reconstruction via l'occupation américaine. Dans ce contexte, le jeune femme, prête à tout pour réussir, va vendre son corps et entrer dans le milieu de la prostitution.

----


L'ôde cruelle à la féminité signée Shōhei Imamura inédite en France en version restaurée...


Découvrez pour la première fois en France le chef-d'oeuvre subversif de Shōhei Imamura. Le Pornographe (introduction à l'anthropologie), d'après le roman de Akiyuki Nosaka (Le Tombeau des lucioles), est la première oeuvre indépendante du cinéaste aux deux Palmes d'Or ("La Ballade de Narayama" – 1983 - "L'Anguille" – 1997) qui livre une critique acerbe du Japon moderne, à travers l'industrialisation de ses désirs et de ses images du plaisir. En exclusivité mondiale, une édition vidéo collector restaurée en Haute-Définition et accompagné de suppléments prestigieux : un documentaire de Paulo Rocha, des analyses de spécialistes du cinéma japonais Stephen Sarrazin et Julien Sévéon et un livret signé Bastian Meiresonne.

 

 

- Le Pornographe (Introduction à l'anthropologie) (1966)

Synopsis : Talbot, le loup-garou, s'échappe d'un asile et retrouve Maleva, la vieille gitane qui connait son terrible secret. Elle l'accompagne dans sa quête : trouver le Dr Ogata est cinéaste. Il tourne des petits films érotiques, qu'il vend à de riches particuliers afin de satisfaire leurs fantasmes les plus cachés. Sa vie prend un tournant compliqué quand les yakuzas se mêlent à ses affaires, alors que les demandes de ses clients se font de plus en plus étranges et extrêmes. Pour ne rien arranger, il est amoureux de sa femme, mais a de plus en plus de mal à ne pas succomber aux charmes de sa belle-fille. Afin de satisfaire toutes ces pulsions et de mettre fin à ses soucis, il décide de réaliser le fantasme ultime.


Source textes et présentations : l'éditeur


----


BONUS :


Chaque édition est accompagnée des suppléments suivants :
* Cinéma de notre temps - Imamura, le libre penseur de Paulo Raucha - 1995 (60 min. env.)
* Le Film par Stephen Sarrazin et Julien Sévéon (15 min. env.)
* Galerie photos
* Bandes-Annonces
* Dans la même collection
* Livret Collector signé Bastian Meiresonne



*** Sur le site de l'éditeur :