[M] [Bio] Nicolas Roeg

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Divers
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Lynch971
40 % irradié
40 % irradié


Inscrit le: 16 Juin 2009
Messages: 390
Localisation: In Uranus

MessagePosté le: Mar Juin 16, 2009 6:50 pm    Sujet du message: [M] [Bio] Nicolas Roeg Répondre en citant

Voili, comme je n'ai jamais trouvé grand chose de très concluant et surtout de très fourni en français sur ce réalisateur, je vous poste ici une petite biographie de Nicolas Roeg ("Ne vous retournez pas", "Walkabout") que j'ai faite ya quelques temps, si ça peut servir à quelqu'un... icon_wink

NICOLAS JACK ROEG



Né le 15 août 1928 à Londres, Nicolas Jack Roeg est un réalisateur et directeur de la photographie anglais. Il commence sa carrière sur le tournage de "Lawrence d'Arabie" en tant qu'assistant au directeur de la photographie (Freddie Young), ou il apprend alors toute la quintessence et la magnificence de la construction de l'image cinématographique. Deux ans plus tard, A l'âge de 36 ans, il dirige, seul cette fois-ci, la photographie de "The Masque of the Red Death", de Roger Corman, justement connu pour sa beauté visuelle. Il continuera encore à œuvrer dans ce domaine, qui lui sera définitivement acquis, puisqu'il signe, en 1966, la photographie de « Fahrenheit 451 » de François Truffaut, et, en 1967, celle de « Far from the Madding crowd » de John Schlesinger. En 1970 (à l'âge de 42 ans tout de même), il passe enfin à la réalisation en co-réalisant (avec Donald Cammell, débutant dans le métier) "Performance", mis en scène avec un Mick Jagger bien dérangé, un film pornographique sous toutes ses formes, mélangeant sexe, drogue et tuerie sauvage dans une forme pourtant hors du commun, avec déjà un fort attrait pour l'anti-conformisme... (à ce propos, la Warner fut tellement choquée par le film qu’ils décidèrent de retarder la sortie du film de 2 ans) "La Randonnée", présenté l'année suivante à Cannes, bluffera les gens du métier, et sera même nominé pour la Palme d'or (remporté finalement par Losey pour son "Messager"). Sa carrière est alors lancée.

Après avoir connu un fort succès commercial et critique (avec "La Randonnée" donc, puis avec "Ne vous retournez pas" – un thriller s’inspirant pas mal du Thriller américain post-guerre du Viêt-Nam des années 70 - , "The man who fell to earth" – un beau film d’amour, avec David Bowie, sur fond de science-fiction - et enfin "Bad Timing"), "Eureka", en 1983, sonne pourtant le glas de sa popularité. En effet, ses films suivant seront de cuisant échecs commerciaux et seront souvent décriés par la critique, même si, en y regardant de plus près, la qualité de certains de ses films postérieurs semble être bien présente ("two deaths", même si relativement cru, possède une originalité évidente et des qualités techniques bien fondées). Le public et la presse ont sans doute finit par s'agacer de ses délires psychotiques. Depuis la deuxième moitié des années 90, il s'est rangé dans le milieu de la télévision où il réalise désormais téléfilms (Samson et Delilah) et spots télévisés (pour Claudia Schiffer par exemple) de qualité bien en-deçà de ses oeuvres antérieures...

Connu pour ses grandes qualités techniques (il a ré-inventé la technique du découpage littéraire, qu'il a souvent repris pour ré-arranger ou changer des répliques sur ses films), on lui connaît aussi une touche bien à lui, une atmosphère singulière, qui n'a aucune autre équivalence dans l'histoire du Cinéma (il aurait influencé le travail de Ridley Scott et de François Ozon). La dé-construction de ses récits, son approche intime de la pellicule (aussi bien au niveau de la photo que dans sa construction, son montage), mais aussi sa capacité à rendre vraiment humain ses acteurs et à utiliser la musique de façon juste, font de lui un cinéaste iconoclaste mais fortement sensible, qui restera, à l'image d'un Ferrara, définitivement une référence auprès de réalisateurs naissant, à défaut d'être retenu comme un réalisateur véritablement populaire auprès du grand public.

FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE :

- Performance (1970), co-réalisé avec Donald Cammell
- Walkabout/La Randonnée (1971)
- Don't Look Now/Ne vous retournez pas (1973)
- The Man Who Fell to Earth (1976)
- Bad Timing: A Sensual Obsession (1980)
- Eureka (1984)
- Insignificance (1985)
- Castaway (1986)
- The Witches (1990)
- Two Deaths (1995)

*Sources principales (en anglais) : http://abdn.ac.uk/~wox004/release.php?id=1291
http://en.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Roeg
http://www.imdb.com/name/nm0001676/
*Certaines déductions/hypothèses ont été formulées à partir des chiffres donnés par le site IMDB.com[/img]
_________________
"La vie est une chienne avec un god-ceinture de 30 cm de long" V.Masuka, Dexter
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Camif
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 16 Mai 2008
Messages: 1563
Localisation: Délocalisation

MessagePosté le: Mar Juin 16, 2009 7:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'au vue de lui que " Ne vous retournez pas " et " l'homme qui venait d'ailleurs". Mais en fait ça suffit déjà à situer le nveau du bonhomme.
_________________
"Du 2 au 22 mai, y avait pas loin" Mallox
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
flint
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 8816
Localisation: cusset-plage

MessagePosté le: Mar Juin 16, 2009 8:08 pm    Sujet du message: Re: Proposition biographique: Nicolas Roeg Répondre en citant

Idem que Camif, j'ai vu "Ne vous retournez pas" (très beau) et "L'homme qui venait d'ailleurs" (un peu long et chiant, quand même). J'ai aussi vu "Performance".
D'ailleurs, à ce propos :

Lynch971 a écrit:


En 1970 (à l'âge de 42 ans tout de même), il passe enfin à la réalisation en co-réalisant (avec Donald Cammell, débutant dans le métier) "Performance", mis en scène avec un Mick Jagger bien dérangé, un film pornographique sous toutes ses formes, mélangeant sexe, drogue et tuerie sauvage dans une forme pourtant hors du commun, avec déjà un fort attrait pour l'anti-conformisme...



On ne doit pas avoir la même conception de la pornographie ! (personnellement, j'aurais employé le terme "subversif")


En tout cas, merci pour cette bio. icon_wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16074
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Mar Juin 16, 2009 8:57 pm    Sujet du message: Re: Proposition biographique: Nicolas Roeg Répondre en citant

flint a écrit:
Idem que Camif, j'ai vu "Ne vous retournez pas" (très beau) et "L'homme qui venait d'ailleurs" (un peu long et chiant, quand même). J'ai aussi vu "Performance".
D'ailleurs, à ce propos :

Lynch971 a écrit:


En 1970 (à l'âge de 42 ans tout de même), il passe enfin à la réalisation en co-réalisant (avec Donald Cammell, débutant dans le métier) "Performance", mis en scène avec un Mick Jagger bien dérangé, un film pornographique sous toutes ses formes, mélangeant sexe, drogue et tuerie sauvage dans une forme pourtant hors du commun, avec déjà un fort attrait pour l'anti-conformisme...



On ne doit pas avoir la même conception de la pornographie ! (personnellement, j'aurais employé le terme "subversif")


En tout cas, merci pour cette bio. icon_wink


J'aime beaucoup Roeg, c'est un banni !
Eureka était pourtant intéressant. Et "Performance" n'a à mon sens rien de pornographique (et là je cite bigbonn : "Flint sait de quoi il cause vu tout ce qu'il fait endurer comme films de boules à sa femme et ses chats !" )
Quant à "Ne vous retournez pas, c'est un grand film !
Et contrairement à Flint j'aime bien "le homard qui venait d'ailleurs", découvert dans une salle de la Rochelle dans les années 80 où j'étais le seul spectateur ! frank_PDT_16
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bigbonn
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 13 Déc 2004
Messages: 4599

MessagePosté le: Mar Juin 16, 2009 9:01 pm    Sujet du message: Re: Proposition biographique: Nicolas Roeg Répondre en citant

mallox a écrit:
flint a écrit:
Idem que Camif, j'ai vu "Ne vous retournez pas" (très beau) et "L'homme qui venait d'ailleurs" (un peu long et chiant, quand même). J'ai aussi vu "Performance".
D'ailleurs, à ce propos :

Lynch971 a écrit:


En 1970 (à l'âge de 42 ans tout de même), il passe enfin à la réalisation en co-réalisant (avec Donald Cammell, débutant dans le métier) "Performance", mis en scène avec un Mick Jagger bien dérangé, un film pornographique sous toutes ses formes, mélangeant sexe, drogue et tuerie sauvage dans une forme pourtant hors du commun, avec déjà un fort attrait pour l'anti-conformisme...



On ne doit pas avoir la même conception de la pornographie ! (personnellement, j'aurais employé le terme "subversif")


En tout cas, merci pour cette bio. icon_wink


J'aime beaucoup Roeg, c'est un banni !
Eureka était pourtant intéressant. Et "Performance" n'a à mon sens rien de pornographique (et là je cite bigbonn : "Flint sait de quoi il cause vu tout ce qu'il fait endurer comme films de boules à sa femme et ses chats !" )
Quant à "Ne vous retournez pas, c'est un grand film !
Et contrairement à Flint j'aime bien "le homard qui venait d'ailleurs", découvert dans une salle de la Rochelle dans les années 80 où j'étais le seul spectateur ! frank_PDT_16

Notons que, comme Bowie dans ce film, toi aussi dans cette salle, tu venais d'ailleurs. C'est quand même beau de faire tant de bornes pour mieux entrer en empathie avec le personnage principal d'un film.
Bon, ok. icon_arrow
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16074
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Mar Juin 16, 2009 9:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah non mais j'avais joins La Rochelle via l'île de ré et son embarcadère.
La veille j'avais vu un film avec Daniel Balavoine (au Bois plage en Ré donc) dont je ne me souviens plus du titre... ("qu'est-ce qui fait courir les filles" , un truc de ce genre, Michel Vocoret je crois - du coup le Bowie c'était un chef-d'oeuvre ! Je me suis senti comme Papillon s'échappant du bagne !)
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16074
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Mar Juin 16, 2009 9:08 pm    Sujet du message: Re: Proposition biographique: Nicolas Roeg Répondre en citant

Lynch971 a écrit:
Voili, comme je n'ai jamais trouvé grand chose de très concluant et surtout de très fourni en français sur ce réalisateur, je vous poste ici une petite biographie de Nicolas Roeg ("Ne vous retournez pas", "Walkabout") que j'ai faite ya quelques temps, si ça peut servir à quelqu'un... icon_wink


On peut te la mettre sur le site si tu veux . icon_wink
Par contre pas de pornographie sur le site. Modox veille !
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lynch971
40 % irradié
40 % irradié


Inscrit le: 16 Juin 2009
Messages: 390
Localisation: In Uranus

MessagePosté le: Mar Juin 16, 2009 10:07 pm    Sujet du message: Re: Proposition biographique: Nicolas Roeg Répondre en citant

mallox a écrit:
flint a écrit:
Idem que Camif, j'ai vu "Ne vous retournez pas" (très beau) et "L'homme qui venait d'ailleurs" (un peu long et chiant, quand même). J'ai aussi vu "Performance".
D'ailleurs, à ce propos :

Lynch971 a écrit:


En 1970 (à l'âge de 42 ans tout de même), il passe enfin à la réalisation en co-réalisant (avec Donald Cammell, débutant dans le métier) "Performance", mis en scène avec un Mick Jagger bien dérangé, un film pornographique sous toutes ses formes, mélangeant sexe, drogue et tuerie sauvage dans une forme pourtant hors du commun, avec déjà un fort attrait pour l'anti-conformisme...



On ne doit pas avoir la même conception de la pornographie ! (personnellement, j'aurais employé le terme "subversif")


En tout cas, merci pour cette bio. icon_wink


J'aime beaucoup Roeg, c'est un banni !
Eureka était pourtant intéressant. Et "Performance" n'a à mon sens rien de pornographique (et là je cite bigbonn : "Flint sait de quoi il cause vu tout ce qu'il fait endurer comme films de boules à sa femme et ses chats !" )
Quant à "Ne vous retournez pas, c'est un grand film !
Et contrairement à Flint j'aime bien "le homard qui venait d'ailleurs", découvert dans une salle de la Rochelle dans les années 80 où j'étais le seul spectateur ! frank_PDT_16


J'avoue ne pas l'avoir vu "performance", donc c'est vrai qu'j'ai pas trop pu juger de la soi-disante "pornographie" planante. Subversif/provocateur ou séditieux serait peut-être plus approprié comme le conseil flint en effet. Ok pour le mettre sur le site, les gens trouveront plus facilement.
_________________
"La vie est une chienne avec un god-ceinture de 30 cm de long" V.Masuka, Dexter
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
The Hard
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 17 Fév 2005
Messages: 1169

MessagePosté le: Mar Juin 16, 2009 10:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Me souvient avoir vu Eureka, qu'j'avais trouvé un poil trop longuet par moment. J'avais surtout était attiré par son côté introuvable et m'attendant, comme souvent, au truc du siècle, je fut un p'tit peu déçu. C'te biographie est l'occasion de s'replonger dans du Roeg. Miam. :happy:
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Bigbonn
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 13 Déc 2004
Messages: 4599

MessagePosté le: Mar Juin 16, 2009 10:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et ce serait bien de l'illustrer cette bio, de quelques photos ou de captures des films en question.
De plus, des critiques des films du dit Roeg ne seraient pas de trop (j'avais fait il y a quelques temps une petite review pour ne vous retournez pas, http://www.psychovision.net/forum/viewtopic.php?t=1311&highlight=retournez, un film qui mériterait largement une vraie critique).
Comme beaucoup, c'est d'ailleurs le seul film que j'ai vu de Roeg, avec L'homme qui venait d'ailleurs.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Valor
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5413
Localisation: Vanves

MessagePosté le: Mar Juin 16, 2009 11:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bienvenue Lynch et bravo pour cette bio !



J'ai vu "Ne vous retournez pas" que j'ai trouvé très bon mais terriblement triste ! new_pleur
Je n'ai pas réussi à regarder "Performance" en entier : trop bavard et en plus j'ai du mal à supporter Jagger ... pareil pour Bowie, c'est peut-être pour ça que j'ai toujours évité de regarder "L'homme qui venait d'ailleurs" ... Par contre, j'ai vu son "Witches" .. qui ne m'a laissé aucun souvenir ! ico_mrgreen


PS : Côté "people", Roeg a été marié 3 fois, sa deuxième épouse était Theresa Russell avec qui il a eu 2 enfants !

icon_wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lynch971
40 % irradié
40 % irradié


Inscrit le: 16 Juin 2009
Messages: 390
Localisation: In Uranus

MessagePosté le: Mer Juin 17, 2009 1:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

En tout cas, je constate que personne n'a vu/n'a été marqué par "walkabout/La randonnée" et c'est vraiment dommage (sorti en dvd y'a pas très longtemps chez Potemkin), parce que c'est LE film que j'ai retenu (avec "Ne vous retournez pas") de sa filmo. C'est une virée à la fois mystérieuse, passionnante et très intéressante à travers les paysages grandioses (un ancien directeur de la photographie, forcément...) et immenses de l'Australie centrale :happy:
_________________
"La vie est une chienne avec un god-ceinture de 30 cm de long" V.Masuka, Dexter
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16074
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Mar Sep 08, 2009 8:13 am    Sujet du message: Répondre en citant

http://www.psychovision.net/films/biographies/367-roeg-nicholas

voilà Lynch971, la Bio est en ligne. icon_wink
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Divers Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Charcoal2 Theme © Zarron Media