[M] [Bio] Nieves Navarro / Susan Scott

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Divers
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
flint
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 8816
Localisation: cusset-plage

MessagePosté le: Mar Aoû 21, 2007 5:37 pm    Sujet du message: [M] [Bio] Nieves Navarro / Susan Scott Répondre en citant

Biographie :

Nieves Navarro Garcia est née le 10 novembre 1938 à Almeria (Andalousie, Espagne). Après une carrière de mannequin dans la haute-couture , à Barcelone, elle obtient son premier rôle important au cinéma en 1964 dans une comédie, « Toto d’Arabia », avec le célèbre comique italien (Toto), et aussi Fernando Sancho, qu’elle va vite retrouver dans un tout autre genre cinématographique : le western spaghetti.
C’est en effet dans le western que Nieves Navarro va se faire connaître, grâce à Duccio Tessari, qui va lui donner en plusieurs occasions des rôles de femme à tempérament, dans «Un Pistolet pour Ringo » et sa fausse suite : « Le Retour de Ringo », aux côtés de Giuliano Gemma. Elle va ainsi tourner sous son vrai nom jusqu’en 1969, année où Fernando Di Leo l’engage pour « La Jeunesse du Massacre » et l’incite à prendre un pseudonyme à consonance anglo-saxonne, plus porteur pour le marché. C’est donc à partir de ce film que Nieves Navarro va devenir Susan Scott, pseudonyme qu’elle gardera tout au long de sa carrière.
En 1967, elle épouse le metteur en scène Luciano Ercoli, et cette union va marquer son entrée dans l’univers du giallo à compter de 1970 , avec « Forbidden Photos of a Lady above Suspicion ». Ercoli lui offrira d’autres rôles majeurs dans des thrillers, si bien qu’on la verra dans bon nombre de gialli jusqu’en 1972.
Après le western spaghetti et le thriller, Susan Scott va suivre la mode et les tendances du cinéma de genre italien, si bien qu’à partir du milieu des années 1970 on va la retrouver dans les sexy-comédies, désormais très en vogue, et dont l’un des principaux artisans, Mariano Laurenti, la fera jouer dans des films comme « Un Vice de Famille », aux côtés d’Edwige Fenech, qu’elle avait déjà eu l’occasion de côtoyer dans « All the Colours of the Dark », de Sergio Martino. De ces comédies érotiques légères, Susan Scott va enchaîner, de façon aussi surprenante qu’inattendue, avec des œuvres bien plus graveleuses, sous la férule de Joe D’Amato. D’abord avec « Emanuelle et les Derniers Cannibales », puis avec « Orgasmo Nero ». Dans ce dernier film, où elle tient le premier rôle avec un vétéran du cinéma bis, Richard Harrison, Susan Scott, alors âgée de 42 ans, passe une bonne partie du film déshabillée et a des scènes particulièrement osées, à la limite du hardcore. On est très loin de ses premiers films avec Duccio Tessari, et difficile de savoir ce qui a pu motiver l’actrice de tourner dans de tels films, si ce n’est un désir de vouloir jouer autant avec son corps qu’avec sa tête.
La fin de carrière de Susan Scott va être décevante, se résumant à des rôles secondaires dans des productions érotiques mineures, la dernière étant le « Dirty Love 2 » d’Alex Damiano, mettant en vedette Valentine Demy. Nous sommes alors en 1989, et nous ne reverrons plus Nieves/Susan à l’écran.
L’actrice aura tourné dans une quarantaine de films, essentiellement dans trois genres majeurs du cinéma bis : le western spaghetti, le giallo et le film érotique. Par ses prestations, Susan Scott a prouvé sont talent aussi bien pour le drame que pour la comédie, et sa belle plastique a dû certainement faire chavirer bien des cœurs.


Filmographie :

1964 : Toto d’Arabia, José Antonio de la Loma
1965 : Un Pistolet pour Ringo, Duccio Tessari
1966 : Le Retour de Ringo, Duccio Tessari
Les Longs Jours de la Vengeance, Florestano Vancini
The Big Gundown (Colorado), Sergio Sollima
Kiss, Kiss… Bang, Bang, Duccio Tessari
El Rojo, Leopoldo Savona
1969 : La Jeunesse du Massacre, Fernando Di Leo
Amarsi male, Fernando Di Leo
Le Paria, Claude Carliez
1970 : Forbidden Photos of a Lady above Suspicion, Luciano Ercoli
1971 : Death Walks on High Heels, Luciano Ercoli
Cloud of Dust… Cry of Death… Sartana is Coming, Giuliano Carnimeo
1972 : All the Colours of the Dark, Sergio Martino
Death Carries a Cane, Maurizio Pradeaux
La Peur au Ventre, Roberto Montero Bianchi
Death Walks at Midnight, Luciano Ercoli
1973 : The Magnificent Dare Devil, Luciano Ercoli
1975 : Un Vice de Famille, Mariano Laurenti
1976 : Black Emanuelle, White Emanuelle, Brunello Rondi
1977 : Emanuelle et les Derniers Cannibales, Joe D’Amato
1980 : Orgasmo Nero, Joe D’Amato
L’Infirmière de L’Hosto du Régiment, Mariano Laurenti
1981 : Honey (Fleur du Vice), Gianfranco Angelucci
1989 : Dirty Love 2, Alex Damiano


Galerie de Photos :

[
"Un Pistolet pour Ringo"

[/
"Le Retour de Ringo"

[
"Le Retour de Ringo"


"La Jeunesse du Massacre"

[
"Death Walks on High Heels"

[
"Death Walks on High Heels"

[/
"All the Colours of the Dark"

[
"Death Walks at Midnight"

[
"Death Walks at Midnight"

[
"Emanuelle et les Derniers Cannibales"

[/
"Orgasmo Nero"

[
"Orgasmo Nero"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16074
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Mar Aoû 21, 2007 6:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

enaccord8
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
flint
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 8816
Localisation: cusset-plage

MessagePosté le: Mar Aoû 21, 2007 8:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'en profite pour faire une dédicace à Mallox, qui est incollable sur Nieves Navarro, et ne risque pas de la confondre avec quelqu'un d'autre .













ico_mrgreen
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16074
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Mar Aoû 21, 2007 8:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

flint a écrit:
J'en profite pour faire une dédicace à Mallox, qui est incollable sur Nieves Navarro, et ne risque pas de la confondre avec quelqu'un d'autre .

ico_mrgreen

ico_mrgreen



José Marie Torresvaro
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Divers Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Charcoal2 Theme © Zarron Media