Le NIFFF
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Soirées & festivals
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
pazuzu
20 % irradié
20 % irradié


Inscrit le: 28 Nov 2007
Messages: 197
Localisation: En pleine possession démoniaque

MessagePosté le: Lun Juil 07, 2008 5:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

xawa a écrit:
J'adore Anthropophagous moi icon_cool

C'est pas aujourd'hui qu'on verrait au cinéma un père dire de son fils décédé qu'il n'est plus qu'un tas de viande morte à bouffer.


C'était cool de le revoir en salles. J'aime bien ce film aussi. Même sans les séquences gore, c'était un plaisir. Je m'en vais me commander le DVD zone 1. C'est une bonne édition?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
xawa
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 28 Fév 2005
Messages: 1552

MessagePosté le: Lun Juil 07, 2008 5:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est très complet je crois (moi j'ai la vhs ). Vu aussi en salles en double programme Joe D'Amato avec Le sexe noir.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Valor
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5413
Localisation: Vanves

MessagePosté le: Mar Juil 08, 2008 10:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

pazuzu a écrit:
Je m'en vais me commander le DVD zone 1. C'est une bonne édition?


enaccord8 C'est sans aucun doute la meilleure édition à l'heure actuelle (Media Blasters / Shriek Show): Uncut et surtout c'est la seule qui propose une VO sous-titrée (en anglais).
Aucune VF n'a été éditée ... (on attend toujours l'édition Néo !)

La version multi-diffusée sur FX et Action (VF et VOSTF) contient bien les 2 scènes trash mais elle ne dure que 81 mn 35 contre 87 mn 54 pour les autres éditions en PAL ! suspect
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
pazuzu
20 % irradié
20 % irradié


Inscrit le: 28 Nov 2007
Messages: 197
Localisation: En pleine possession démoniaque

MessagePosté le: Mer Juil 09, 2008 8:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Valor pour ces précieux renseignements. :happy:
PS : J'adore ton avatar! ico_mrgreen
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16074
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Mar Mai 05, 2009 1:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

9eme édition du NIFFF




La neuvième édition du Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel se déroulera du mardi 30 Juin au dimanche 5 Juillet 2009.

Si le programme complet ne sera dévoilé au public que le 12 juin, trois programmes exceptionnels peuvent d’ores et déjà être annoncés : une rétrospective mettant à l’honneur le truculent producteur américain William Castle ; un hommage consacré à la sulfureuse Category III du cinéma hongkongais ; un programme spécial dévolu à l’actualité du cinéma de genre scandinave.

Pour sa neuvième édition, le NIFFF s’apprête de nouveau à célébrer la vitalité du cinéma fantastique international. Avec près de 100 films inédits, quatre
compétitions officielles, des projections en Open Air mais aussi des rencontres avec des invités prestigieux, un Symposium consacré aux nouvelles
technologies de l’image et de nombreux événements festifs, le NIFFF explorera pendant 6 jours l’actualité et l’histoire d’un cinéma de genre paradoxalement aussi populaire que méconnu.


WILLIAM CASTLE, UN ILLUSIONISTE VISIONNAIRE

Personnage à la carrière prolixe, William Castle tour à tour interpréta, produisit et réalisa une cinquantaine de films mais c’est surtout pour sa vocation à
effrayer à tout prix le public dans les salles qu'il devint légendaire. A l’issue des années 50, animé de la double ambition de défier la concurrence de la
télévision et d’assurer le succès de ses films de série B, il développa les stratégies de promotion les plus fantaisistes de l’histoire du cinéma et
transforma les projections en véritables attractions foraines : lunettes aux pouvoirs surnaturels ("13 Ghosts", 1960), sièges vibrants ("The Tingler", 1959) ou encore vote décisif des spectateurs pour sceller le sort du héros (Mr.Sardonicus, 1961). Par le biais d’un programme qui inclura la reconstitution de
certains de ces effets sensationnels, le NIFFF invite le public à replonger dans un âge d’or où le spectacle cinématographique se déroulait à la fois sur l’écran et dans la salle et offre une occasion unique de découvrir les plus grands succès de cet habile promoteur qui préparait le terrain pour des phénomènes cultes tels que le "Rocky Horror Picture Show".


CATEGORY III : LA TRANSGRESSION MADE IN HONG-KONG

Equivalent de notre interdiction au moins de dix-huit ans, la sulfureuse Category III apparaît à Hong-Kong en 1988 dans le but de permettre la diffusion
d’oeuvres au contenu tendancieux (violence, sexe, politique) qui connaissaient jusqu’alors la censure pure et simple. L’instauration de cette catégorie de
classification génère alors rapidement une production totalement transgressive qui pulvérise tous les genres, toutes les normes esthétiques et qui exprime par l’outrance le mode de vie hong-kongais de la fin du 20ème siècle. Du sauvage" iki-Oh: The Story of Ricky" de Ngai Kai Lam (1991) au licencieux "Electrical Girls" de Bowie Lau (2001), le NIFFF propose une sélection exceptionnelle des films de Category III les plus marquants, mélanges explosifs d’érotisme, de brutalité et d’humour à la chinoise.

SUEURS FROIDES : LE CINEMA DE GENRE SCANDINAVE CONTEMPORAIN

Considérer que le renouvellement du fantastique en Europe a été le fait d’une poignée de réalisateurs espagnols inspirés, c’est oublier sans doute un peu vite le vent de fraîcheur que la Scandinavie a elle aussi fait souffler sur le cinéma de genre durant ces dernières années. "The Bothersome Man" de Jens Lien, "You the living" de Roy Andersson ou encore "Let the Right One In" de Tomas Alfredson, primés au NIFFF lors des trois dernières éditions, témoignent de la vitalité étonnante d’un cinéma nordique qui propose aujourd’hui l’une des productions les plus originales du globe. En quelques inédits tels que l’hypnotique "Sauna" du réalisateur finlandais Antti-Jussi Annila, le saisissant film noir "Just Another Love Story" du prodige danois Ole Bornedal ou encore "Dead Snow", farce sanglante et enneigée signée Tommy Wirkola, le NIFFF offre cette année un voyage au coeur de l’actualité de ce trop méconnu cinéma de genre scandinave.

Encore plus d'infos sur le site du Nifff:

http://www.nifff.ch.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16074
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Mer Jan 20, 2010 3:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le NIFFF 2010 soufflera ses 10 bougies

Pour sa 10ème édition, qui se tiendra du 4 au 11 juillet 2010, le Festival international du film fantastique de Neuchâtel (NIFFF) présente une affiche qui marque cet anniversaire et célèbre des figures et thèmes majeurs du cinéma fantastique.

Par ailleurs, le festival s'agrandit et inaugurera une nouvelle salle de projection de 450 places et pour le coup, soufflera donc ses 10 bougies !


Voici l'affiche de l'anniversaire :



Pour sa troisième collaboration avec le NIFFF, la photographe Jelena Barraud joue à nouveau sur l'illusion d'optique et met en scène un personnage majeur du cinéma fantastique d'hier et d'aujourd'hui : une aguichante vampire nous offre un gâteau d'anniversaire orné d'une singulière bougie et nous attire dans un environnement mystérieux. La lueur de la flamme fait apparaitre le personnage qui, dans la pénombre, semble se fondre dans le décor.

Vampire, cracheur de feu, illusion, mystère et invisibilité constituent autant d'aspects du cinéma que privilégie le festival : un jeu sur les apparences; une esthétique évoluant entre insolite et humour, séduction et inquiétude; un cinéma qui, de George Méliès à la production contemporaine, présente une réalité décalée où l'imaginaire prend le pas sur le rationnel.

Pour mieux mettre en lumière toutes les facettes de ce cinéma, le NIFFF 2010 se prolongera et durera 8 jours au lieu de 6 et s'agrandira, puisque la grande salle du Théâtre du Passage accueillera des projections durant tout le festival. Cette extension permettra aux spectateurs de découvrir toute l'actualité et l'histoire du cinéma fantastique dans des conditions idéales. Enfin, pour fêter ses 10 ans, le NIFFF 2010 sera l'occasion de nombreux programmes et événements spéciaux qui seront dévoilés au cours de l'année.


* Festival international du film fantastique de Neuchâtel
10ème édition : 4 au 11 juillet 2010


Pour plus d'informations :
Michel Vust
admin@nifff.ch
032 730 50 33


Pour suivre la programmation à venir sur le site du Festival :


_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16074
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Sam Mai 29, 2010 7:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour son 10ème anniversaire, le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel s'offre une semaine entière de cinéma de genre. Par ailleurs, en plus de l'open air et des 4 salles habituelles, un 5ème lieu de projection pourra accueillir 450 spectateurs supplémentaires.

La sélection complète sera dévoilée le 15 juin, mais 3 programmes spéciaux peuvent déjà être annoncés : un regard inédit du NIFFF sur le cinéma fantastique suisse ; une rétrospective dédiée à Sogo Ishii et son incontournable cinéma punk japonais ; un focus sur le cinéma fantastique québécois.



- L'ombre d'un doute : quand le cinéma suisse devient fantastique


Oui le cinéma fantastique suisse existe ! Pour la première fois dans l'histoire de l'Univers, le NIFFF le dévoilera tel que vous n'osiez l'imaginer : audacieux, mystérieux, déjanté, pop, poétique, inquiétant, violent parfois, toujours étonnant. Des films rares de 1930 à aujourd'hui réunis dans un programme totalement inédit et puissamment étrange qui défie tous les à priori. Ne craignez donc ni l'ennui, ni la peur elle-même et venez découvrir ce qui arrive quand le coucou débloque !



- Sogo Ishii : 100'000 volts punk cinema

Lors du renouveau qui s'opère dès les 80's dans le cinéma japonais, Sogo Ishii s'impose comme le cinéaste de l'intensité. Autodidacte complet, il cite la scène musicale punk comme source d'inspiration majeure. Et parallèlement à sa carrière cinématographique, il fonde plusieurs groupes de rock'n'roll qui composent la musique de ses films. Le NIFFF propose une grande rétrospective de cet incontournable virtuose au style hallucinant qui électrisera cinéphiles et rebelles.



- Le cinéma fantastique québécois a le gras dur !

On est tannés: le cinéma québécois est trop rare. Pourtant avec ses 7 millions d'habitants et un statut de province, le Québec a le toupet d'être le 2ème pays producteur de toute la francophonie. Et si le Québec s'imposait comme la terre promise qui réussit la trop rare alchimie entre le savoir faire made in Hollywood et le cinéma d'auteur? Ne restez pas assis sur votre steak et venez vous immerger dans l'actualité de l'une des cinématographies les plus dynamiques du moment. Câlice!


Retrouvez les information sur le site officiel :


_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16074
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Lun Mai 07, 2012 5:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

En attendant le NIFFF 2012

Les organisateurs dévoilent le première partie de la prochaine programmation. Cette année, le festival inaugure un projet décliné sur trois éditions qui explore les liens entre le cinéma fantastique et la musique.

Pour sa douzième édition, le NIFFF propose à nouveau 9 jours de célébration du cinéma de genre, du 6 au 14 juillet 2012. Cette année, le festival inaugure un projet décliné sur trois éditions qui explore les synergies les plus significatives entre le cinéma fantastique et la musique.



Au programme : une rétrospective consacrée à la comédie musicale subversive avec une séance de The Rocky Horror Picture Show (Jim Sharman, 1975) pour les 30 ans de Couleur 3 et un Ciné-concert inédit en Suisse, Metropolis (Fritz Lang, 1927).

- When musical rocks ! Quand le film musical devient subversif

Le traditionnel programme rétrospectif sera consacré à la comédie musicale... subversive ! Dès la fin des 50's, en effet, émerge une génération de cinéastes dont l'élan contestataire va faire souffler sur le genre un véritable vent de révolte. Les codes du fantastique, son esthétique et ses thématiques décalées vont alors, à coups de riffs de guitares, donner lieu à des mises en scène corrosives et provocatrices. Le NIFFF vous propose d'en découvrir quelques-unes des plus cultes !



- Rocky Horror Picture Show Live

Afin de célébrer les 30 ans de Couleur 3, le NIFFF et la troisième chaîne radio de la RTS s'associent pour présenter une séance ahurissante du cultissime Rocky Horror Picture Show. Une mise en scène délirante et bien d'autres surprises à découvrir le jeudi 12 juillet !



- Ciné-Concert Metropolis

Chef-d'oeuvre signé Fritz Lang sur une musique de Gottfried Huppertz, Metropolis (1927) a marqué à jamais l'histoire du cinéma et de la musique de film. Le NIFFF vous propose de découvrir, en collaboration avec le Nouvel Ensemble Contemporain (NEC), l'intégrale de l'oeuvre accompagnée par sa partition musicale d'origine, exécutée en direct. Un spectacle inédit en Suisse à ne pas manquer le dimanche 8 juillet!

----

* Rendez-vous dès le 20 juin sur www.nifff.ch pour le programme complet :


_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
pazuzu
20 % irradié
20 % irradié


Inscrit le: 28 Nov 2007
Messages: 197
Localisation: En pleine possession démoniaque

MessagePosté le: Dim Juil 22, 2012 9:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mes chroniques pour le NIFFF 2012. Tout beau, tout joli. Avec tout plein de photographies...

Jour 1 : http://cinephiliquement-votre.blogspot.fr/2012/07/nifff-2012-jour-1.html
Jour 2 : http://cinephiliquement-votre.blogspot.fr/2012/07/nifff-2012-jour-2.html
Jour 3 : http://cinephiliquement-votre.blogspot.fr/2012/07/nifff-2012-jour-3.html
Jour 4 : http://cinephiliquement-votre.blogspot.fr/2012/07/nifff-2012-jour-4.html
Jour 5 : http://cinephiliquement-votre.blogspot.fr/2012/07/nifff-2012-jour-5.html
Jour 6 : http://cinephiliquement-votre.blogspot.fr/2012/07/nifff-2012-jour-6.html
Jour 7 : http://cinephiliquement-votre.blogspot.fr/2012/07/nifff-2012-jour-7.html
Jour 8 : http://cinephiliquement-votre.blogspot.fr/2012/07/nifff-2012-jour-8.html
Jour 9 : http://cinephiliquement-votre.blogspot.fr/2012/07/nifff-2012-jour-9.html

Enjoy!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sigtuna
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 08 Jan 2010
Messages: 4456

MessagePosté le: Lun Juil 23, 2012 6:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

ça fonctionne mieux avec les adresses complètes new_diable

(EDIT)
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16074
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Mer Juin 04, 2014 8:43 am    Sujet du message: Le NIFFF a eu du PIFFF ! Répondre en citant

Le NIFFF 2014

Avec l'arrivée de l'été se dévoilent les premiers temps forts du NIFFF, festival de référence pour le cinéma fantastique. L'événement aura lieu cette année du 4 au 12 juillet...



Au programme du festival :

Georges R. R. Martin, auteur du Trône de Fer, sera l'invité d'honneur de la 14e édition du Neuchâtel International Fantastic Film Festival. Il donnera une conférence le 7 juillet ainsi qu'une masterclass le 10 juillet dans le cadre du Forum New Wolrds Of Fantasy. Sa carte blanche cinématographique proposera les films qui ont inspiré son imaginaire.

Un autre invité hors du commun: Kevin Smith, réalisateur américain, disposera également d'une carte blanche et une partie de sa filmographie sera projetée lors du NIFFF.

Le Festival offrira également une rétrospective sur le cinéma japonais et les 6 premiers titres de la sélection officielle hors compétition: Stage Fright (Canada, 2014) de Jérome Sable, The Sacrament (USA, 2013) de Ti West, Raid 2 : Berandal (USA, Indonésie, 2014) de Gareth Evans, Discopathe de Renaud Gauthier (Canada, 2013), iNumber Number (Afrique du Sud, 2013) de Donovan Marsh, et Young Detective Dee : The Rise of Sea Dragon (Hong-Kong, Chine, 2013).



Le programme complet sera dévoilé lors de la conférence de presse le mercredi 18 juin et sur le site du NIFFF
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Soirées & festivals Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Charcoal2 Theme © Zarron Media