Dark 1
Titre tome: La Crypte écarlate
Genre: Thriller-Polar , BD européennes , Fantastique
Année: 2007
Pays d'origine: France
Editeur: Casterman
Collection: Ligne Rouge
Scénario:
Isabelle Mercier, Roger Seiter
Dessin:
Max
 

En Syrie, des archéologues découvrent les restes d'une gigantesque bataille, des centaines de corps sont retrouvés ainsi qu'une vingtaine de tombes Templières, toutes en bois sauf une composée de plomb et contenant un squelette en bon état, quelques objets et surtout des ossements apparemment non humain.
A Paris, quelques semaines plus tard, une vieil homme est retrouvé décapité, puis c'est au tour d'un SDF de se faire couper un bras et enfin un étudiant est retrouvé mort, un jambe en moins... ces événements interpellent Arnaud de Saint-Glaive, spécialiste en occultisme, qui va du coup essayer de démasquer le coupable...

Dark est une série d'épouvante créé par un trio habitué à oeuvrer dans le genre, en effet Max / Mercier / Seiter sont déjà les responsables de la série Dies Irae (comportant deux tomes : "Maléfices" et "Sacrifices" édités par Casterman), le dernier des auteurs sus cité a aussi écrit Fog (7 tomes toujours chez Casterman) en collaboration avec Cyril Bonin... Au vu de ce léger "historique" et de ces quelques références, on peut s'attendre et espérer un scénario plutôt réussi... Et en effet les points forts de ce premier tome sont son histoire et son habile narration.
Les deux scénaristes soignent leur récit et leurs personnages, l'intrigue avance petit à petit, les événements et les meurtres s'enchaînent et les premières interrogations pointent le bout de leurs nez, on sent que chaque protagoniste a été travaillé en profondeur, chacun a un passé pas forcement précisé mais bien présent, un passé que l'on ressent souvent lourd à porter... Une voix off omniprésente est d'ailleurs là en partie pour nous présenter les personnages mais aussi faire quelques commentaires aux tons ironiques et "salés" qui assaisonne à merveille le récit.
Les dessins quant à eux sont assez particuliers et un peu en deçà du reste surtout les visages un peu trop marqués, ça reste tout de même très honorable et Max se permet même quelques cases et notamment une double page - lorsque Nicole Savart, Arnaud de Saint-Glaive et Toszek descendent dans les catacombes - aux styles très différents avec un trait beaucoup plus doux et réaliste. Les couleurs ne laisse présager rien de bon avec des teintes sombres et mornes qui collent donc très bien au scénario.
La Crypte écarlate est une sombre découverte fort prometteuse en ce début 2007 qui pourrait bien être le commencement réussi d'une série qui s'annonce angoissante...

 

Note : 7/10

 

gregore

Vote:
 
7.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2419
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Walking raides Walking raides
L'agent Dick Grima vient de se réveiller de son coma à l'hôpital, à l'exception d'une infirmière hystérique, le personnel hospitalier semble avoir quitt...
Troubles Fêtes Troubles Fêtes
Auteur de "La quête de l'oiseau du temps" et "Peter Pan", Loisel illustre avec cet album des nouvelles érotiques, pour ne pas dire pornographique, de Rose L...
Shame Shame
Mère Vertu était apprécié de tout le monde dans les alentours de sa chaumière. Depuis presque un siècle, elle avait voué sa vie à aider les pauvres ge...

Autres films Au hasard...