Nef des Fous 1, La
Titre tome: Eauxfolles
Genre: BD européennes , Science-fiction , Steampunk
Année: 1993
Pays d'origine: France
Editeur: Delcourt
Collection: Terres de Légendes
Scénario:
Turf
Dessin:
Turf
 

Rien ne va plus à Eaufolles ! Un trafic de coloquintes géantes a été repéré, le Grand Coordinateur semble comploter contre le roy, des monstres non répertoriés ont été aperçus dans la ville, et la princesse Chlorenthe repousse tous ses prétendant au grand dam de sa mère... Les ministres et sous-ministres veulent que le roy rétablisse l'ordre dans la cité mais le grand coordinateur, impliqué dans le trafic de coloquintes géantes, nie leurs affirmations et semble au service d'un tout autre maitre.

 

 

Et voilà encore une bande dessiné plutôt originale proposée par les éditions Delcourt, mélange improbable de fantasy et de steampunk. Si le décor est un château tout ce qu'il y a de plus classique, il est arpenté par d'étranges véhicules, pas totalement inédits mais plutôt issus de récits de SF datant du début du siècle. Un look assez inhabituel qui plante bien le décor.

Mais on peut également trouver un coté merveilleux dans cette œuvre avec ce petit roy qui se ballade en pyjama rayé dans un carrosse tirée par un énorme dalmatien. Un personnage qu'on dirait plutôt tiré d'un conte de fée, à l'instar de sa fille qui semble attendre le prince charmant et voudrait voir les oiseaux voler comme dans les légendes, eux qu'elle estime prisonniers de cages dorées, exactement comme elle.

Il y a aussi ces deux inspecteurs qui enquêtent envers et contre tous, mais surtout contre le Grand Coordinateur, même s'ils l'ignorent, sur le trafic de coloquintes géantes, sorte de gigantesques pastèques dont l'alcool rend fou. Voilà qui donne un aspect un peu policier à l'histoire mais de manière légère et plutôt humoristique, leur façon de faire étant la plupart du temps plutôt rocambolesque.

 

Voilà qui donne une légère idée de ce à quoi peut ressembler cette œuvre passionnante avec plusieurs histoires assez différentes qui vont plus ou moins se croiser, mais pensez quand même à rajouter une touche de poésie, quelques grammes de romantisme et un peu de folie pour avoir une idée un peu plus précise du résultat final.

Si Turf nous raconte une bonne histoire, il est également un dessinateur talentueux qui sait parfaitement mettre en scène ces multiples idées, donner un style particuliers à ses personnages et des couleurs magnifiques. Le graphisme plante autant l'ambiance que l'histoire, sinon plus.

Ce premier tome de la Nef des Fous plante un décor original où s'ourdissent de nombreux complots. La fin est riche en promesses pour la suite et on ne peut qu'espérer que Turf maintienne le même niveau d'originalité et de délire, mais aussi de merveilleux et de fantastique, même si ce ne sera probablement pas facile.

 

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de cette BD :

 

- Site de l'auteur : http://www.manufacturf.com/

- Site de l'éditeur : http://www.editions-delcourt.fr/

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 3009
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Rêves dans la maison de la sorcière, les Rêves dans la maison de la sorcière, les
Sa chambre d'étudiant avait été habitée deux siècles plus tôt par la vieille Keziah Mason, c'est pourquoi le jeune Walter avait décidé de vivre dans c...
Infinite loop 2, The Infinite loop 2, The
Teddy a découvert l'amour pour très vite le perdre. Elle qui n'a pas pu corriger une anomalie humaine malgré les ordres de sa hiérarchie, mais qui au cont...
Doggybags 10 Doggybags 10
La fin est proche, le label 619 lance le compte à rebours, après celui-ci il ne restera que trois Doggybags, mais avant de se lamenter sur cette future fin ...

Autres films Au hasard...