Saison de la coulœuvre 3, La
Genre: Dystopie , Extraterrestres , BD européennes , Science-fiction , Space-Opéra
Année: 2010
Pays d'origine: France
Editeur: L'Atalante
Collection: Flambant 9
Scénario:
Serge Lehman
Dessin:
Jean-Marie Michaud
Couleurs:
Jean-Marie Michaud
 

Après deux longues années d'attente, le troisième et dernier tome de la saison de la couleuvre, l'épopée signée par Serge Lehman et Jean-Marie Michaud, arrive enfin et la conclusion est à la hauteur de tous les espoirs placés dedans ! Le scénario et surtout le dessin offrent ici un très grand moment de BD, s'amusant à jouer avec le langage du neuvième art et l'amenant ici à son plus haut  niveau.


C'est maintenant le chaos qui règne à l'intersection 55 ! Xtalassar sème la mort parmi les contrôleurs qui se retrouvent coincés entre celui-ci et la vigne pathophile qui profite sans peine de la confusion pour trouver de nouvelles victimes. Pendant ce temps, un groupe composé des fonctionneurs Rhéa et Derec Finn, de la Sentinelle étoilée Diane et de quelques autres a décidé de se rendre dans le secteur des mystères afin de faire le point sur toute cette affaire.

On reprend donc pile au moment où le tome précédent s'était terminé et les derniers secrets du monde des Mohaïs vont enfin nous être révélés et l'on assistera à une conclusion surprenante ! Car si tout s'explique ou presque, les auteurs utiliseront un stratagème audacieux pour nous conduire sur des chemins inédits où religion et BD vont étroitement se mêler pour construire une oeuvre originale et pleine de spiritualité.

Et le dessin de Jean-Marie Michaud va parfaitement servir la démonstration à travers des planches magnifiques, que ce soit dans la représentation d'une jungle luxuriante ou dans les hécatombes de l'intersection 55, jouant tout autant avec les couleurs qu'avec le découpage, nous offrant même un final qui évoque celui du film 2001 l'Odyssée de l'Espace dans sa façon de jouer avec les images.  L'histoire et le graphisme s'allient et s'améliorent de manière mutuelle pour parvenir à leur fins.


La Saison de la Couloeuvre mérite donc sa place dans les chef-d'oeuvre de la bande-dessinée, à coté d'oeuvres comme L'Incal, Watchmen ou encore Akira. Les trilogies de ce niveau sont en tous cas très rares et il serait dommage de ne pas profiter de celle-ci. Voici donc une oeuvre originale qui ne se contente pas d'en mettre plein les yeux, mais qui essaye également de faire réfléchir à travers une histoire passionnante aux rebondissements renversants et offrant de nombreux passages qui se révèle étourdissants !


Note : 10/10

 

Stegg

 

A propos de cette BD :

 

- Site de l'éditeur :  http://www.l-atalante.com/

Vote:
 
5.33/10 ( 9 Votes )
Clics: 4777
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Sept missionnaires Sept missionnaires
Dans l'Irlande du Ixième siècle, l'église catholique essaye de convertir les clans au christianisme, non sans difficulté, mais lorsqu'un groupe de viking ...
Do androids dream of electric sheep 4 Do androids dream of electric sheep 4
Rick Deckard vient d'éliminer trois androïdes avec l'aide de l'inquiétant et pour le moins expéditif Phil Resch, mais le doute plane toujours à propos de...
Rumble 1 Rumble 1
Bobby a un peu la carrure d'un looser, il est serveur dans un bar miteux et radote tard le soir avec son quasi-unique client, le vieux Cogan, vétéran de l'a...

Autres films Au hasard...