Réseau Bombyce 1, Le
Titre tome: Papillons de nuit
Genre: Thriller-Polar , BD européennes , Steampunk
Année: 2002
Pays d'origine: France
Editeur: Les Humanoïdes Associés
Scénario:
Corbeyran
Dessin:
Cecil
Couleurs:
Cecil
 

Mouche et Eustache constituent à eux deux le Réseau Bombyce, un duo de voleurs hétéroclites dont le premier est un inventeur qui a débuté jeune sa carrière de monte en l'air et le second un nain spécialiste des effractions en tous genres. Alors qu'ils sont en train de visiter la demeure inviolable d'un riche bourgeois, ils voient celui-ci débarquer à l'improviste et n'ont le temps que d'embarquer un film et un carnet cachés dans un coffre.
Alors qu'ils pensent être rentrés bredouilles, les deux brigands vont découvrir qu'ils n'ont pas emprunté un film ordinaire car ce dernier contient en effet un meurtre sur sa pellicule ! Ils y voient là une belle occasion de faire chanter  son propriétaire, mais ce dernier n'a pas réellement l'intention de se laisser faire et de prendre le risque de voir son petit secret être révélé au grand jour par les deux cambrioleurs...

 

 

Le Réseau Bombyce est donc une bande-dessinée qui mélange avec habileté le Steampunk et le thriller. C'est en effet un thème assez classique du thriller, mais également une légende urbaine, qui sert de base à cette histoire : le Snuff-Movies, un film qui contient un vrai meurtre. Et notre improbable mais talentueux duo de voleurs va donc en trouver un et  mettre les pieds dans un trafic qui va bien plus loin que le leur...
N'ayant pas froid aux yeux, ils ne vont pas hésiter à s'y frotter, mais on ne peut pas affronter comme ça un tel réseau et ils vont le découvrir à leurs dépends, dans un thriller mené tambour battant et où ils risquent bien de perdre leur vie car on n'affronte pas une bourgeoisie corrompue sans y laisser des plumes. C'est donc parti pour un thriller mené à tout allure et dont les rebondissements nous font tourner les pages à pleine vitesse.
De plus, le décor victorien qui va nous emmener de ruelles sordides en villas somptueuses, de quais de gare à une maison close pour clients riches propose une atmosphère assez angoissante et permet quelques scènes d'action impressionnantes, utilisant toutes les caractéristiques possibles du steampunk. On peut même dire que le cadre augmente tout à fait l'horreur du récit qui nous est ici conté !

Quand au dessin de Cécil, il est très détaillé, minutieux, pointilleux et une grande importance est donc apportée à chaque détail, que ce soit sur les objets, les monuments ou encore les personnages. Du coup, il est parfois un peu trop statique et les visages un peu figés, mais grâce à son énorme précision on peut dire que c'est un véritable plaisir pour les yeux et il impose alors un nouveau dessinateur du nom de Cécil..
Le mariage du thriller et du steampunk fonctionne donc totalement, surtout que les deux genres se servent mutuellement dans le réseau Bombyce, l'un apportant une histoire trépidante et l'autre un environnement somptueux qui fait parfaitement ressortir tout le sordide de l'histoire. Les amateurs des deux genres ont donc toutes les raisons de se laisser tenter par cette série, qui vient tout juste de s'achever.

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de cette BD :

 

- Site de l'éditeur : http://www.humano.com/

Vote:
 
8.50/10 ( 2 Votes )
Clics: 2346
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Freaks Squeele Rouge 1 Freaks Squeele Rouge 1
Xiong Mao est la fille ainée du parrain des triades, un lourd secret plane sur sa mère Masiko, qui a disparu à sa naissance, l'adolescente essaye donc de s...
Manoir des Murmures 3, Le Manoir des Murmures 3, Le
La première chose à dire, c'est qu'on l'a attendu cet album, annoncé pour début 2010 et repoussé suite à des soucis de santé de l'illustrateur, mais il...
Enigma Enigma
C'est une histoire de lézards. Et c'est d'ailleurs bien un lézard qui nous narre l'énigmatique transformation de Michael Smith.De lézard en costume... de ba...

Autres films Au hasard...