Mary la noire
Genre: Fantastique , BD européennes , Intégrales
Année: 2002
Pays d'origine: France
Editeur: Dargaud
Scénario:
Rodolphe
Dessin:
Florence Magnin
Couleurs:
Florence Magnin
 

Mordwick est un village paisible de même que son port. L'on ne peut pourtant pas dire de même de son cimetière dans lequel, la nuit, œuvrent de bien étranges malandrins. Le cadavre d'une femme y est déterré et emporté. Pire encore, voici que des spectres se mettent à apparaître. Un écrivain, Lord James, se met en tête de comprendre le fin mot de cette affaire sordide. Après une courte enquête dans les bas quartiers et ses tavernes, le voici embarqué sur un bateau pirate dont l'équipage est aux ordres d'une certaine Mary…

 

 

Mary la noire est une histoire qui se lit d'une seule traite, emporté le long de l'aventure comme l'on prend pied sur un navire glissant sous le vent. Un conte fantastique ponctué de fantômes, de batailles, de mystères et saupoudré d'un zeste d'érotisme. Un récit intemporel sur fond de rencontres et d'amour.

 

Le travail graphique de Florence Magnin ne se décrit pas, il se découvre. Que l'on aime ou non son style, il ne saurait vous laisser indifférent. Les couleurs comme les traits servent parfaitement l'ambiance et apportent leur lot de dépaysement. Une réussite graphique autant que scénaristique.

 

Note : 9/10

 

Christian Perrot

 

A propos de cette BD :

 

- Site du dessinateur : http://www.florence-magnin.fr/

- Site de l'éditeur : http://www.dargaud.com/

Vote:
 
9.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2285
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Burning fields Burning fields
Dana Atkinson, une enquêtrice de l’armée renvoyée pour manquement à l’honneur, est rappelée au Moyen-Orient quand un groupe de techniciens américain...
Homme qui n'existait pas, L' Homme qui n'existait pas, L'
  Léonid Miller s'est toujours tenu à l'écart de la réalité et des relations humaines, tout aussi infréquentables à ses yeux. Pour leur substituer le m...
Pourquoi j'ai voulu détruire ce monde Pourquoi j'ai voulu détruire ce monde
Les hommes ont bien avancé leur conquête de l'espace et une partie de la population vit désormais dans des vaisseaux spatiaux, le Tore de Stanford est l'un...

Autres films Au hasard...