Sunlight
Genre: Epouvante , Thriller-Polar
Année: 2014
Pays d'origine: France / Italie
Editeur: Glénat
Collection: Flesh & Bones
Scénario:
Christophe Bec
Dessin:
Bernard Khattou
 

Kévin, Caro et Eva sont trois jeunes passionnés de spéléo et avides de sensations fortes, après une soirée en club plutôt arrosée, ils ont prévu de partir à la découverte d'une mine désaffectée, répertoriée nulle part et totalement isolée du reste du monde. Sous terre, ils espèrent trouver des méandres de galerie en partie inondée.
Mais à peine arrivé sur site, le sol se dérobe sous leurs pieds et les voici coincés dans un puits de mine, avec comme seule issue l'escalade, sans corde, d'une paroi de plus d'une dizaine de mètres de hauteur...
Comble de malchance, quasiment personne n'est au courant de leur projet, ce qui réduit fortement les chances de voir arriver des hypothétiques secours...

"Flesh & Bones, la collection des sensations fortes !" Des one-shots façon comics en noir et blanc, accès sur l'angoisse et l'horreur, pour peu on pourrait se croire chez Ankama (et par exemple le concept "Doggybags"), et en fait, non, c'est étonnamment Glénat qui sort un peu des sentiers battus et nous propose cette nouvelle mouture, melting pot d'influences diverses... la tentative est souvent risquée mais il faut reconnaître que l'éditeur a su bien choisir ses collaborateurs.
Première sortie : "Sunlight", sur un scénario du très prolifique Christophe Bec ("Sanctuaire", "Pandémonium") qui est souvent à son aise quand il faut exploiter le thriller horrifique. Sur une base plutôt classique, il présente ici un huit clos souterrain mettant à l'honneur les interactions entre ses personnages, leurs réactions face au danger, les non-dits qui ressurgissent en situation de crise entre des amis qui croyaient bien se connaître, bref un récit angoissant et intimiste plutôt convainquant.
Graphiquement, c'est Bernard Khattou (l'un des fondateurs des Requins Marteaux) qui s'y colle et pour un premier essai dans ce genre là, c'est plutôt réussi, difficile de ne pas faire direct le rapprochement avec le travail de Charlie Adlard ("Walking Dead"), il exploite efficacement le noir et blanc ainsi que les nuances de gris, il manque peut être un peu de constance dans son coup de crayon mais globalement son trait réaliste apporte énormément au récit.
Loin d'être un chef d'oeuvre horrifique, "Sunlight" se situe plutôt dans le pur produit de divertissement, la série B accessible qui nous fait passer un petit moment dans un ailleurs terrifiant, dans ce genre là c'est une vraie réussite, une collection à suivre...

Note : 7/10

 

gregore

 

A propos de cette BD :

 

- Site de l'éditeur : http://www.glenatbd.com/

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 1709
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Passe-murailles, Les Passe-murailles, Les
A l'occasion de la sortie d'un recueil regroupant les deux tomes des Passe-Murailles, revenons sur cette série intimiste proposant divers récits. Leur parti...
Ordre Impair, L' Ordre Impair, L'
A Arras, au XIIIème siècle, Mechtilde est brûlée vive. Son crime ? Avoir écrit le "Visio Veritatis", livre maudit dont tous les exemplaires furent, théori...
Black Paradox Black Paradox
Un nouveau manga du maître de l'horreur Junji Ito a qui l'on doit déjà les dérangeant Tomié et Spirale vient donc de paraître. Une occasion donc de repl...

Autres films Au hasard...