Maison aux insectes, La
Genre: Shojo , Horreur , Fantastique , Manga
Année: 2015
Pays d'origine: Japon
Editeur: Le lézard noir
Scénario:
Kazuo Umezu
Dessin:
Kazuo Umezu
Traduction:
Miyako Slocombe
 

Rendons une éternelle gloire aux Dieu Lézard Noir.
Brûlons des cierges dans des culs de vierges placées devant des encensoirs souillés par des excréments de bébés fraîchement éventrés !

Après nous avoir abreuvés de blasphèmes impies avec les ouvrages de Suehiro Maruo, un autre mangaka passe par les petites portes de cette minuscule, mais couillue boîte d'édition pour pervertir nos pupilles fatiguées par une interminable litanie de stéréotypes à base de lycéennes aux gros seins, de moé, d'étudiants coincés et d'esprit nekketsu.

Kazuo Umezu fait partie de ces vieux de la vieille qui ont expérimenté au sein du fantastique et de l'horreur pour porter ces genres vers de nouvelles cimes. Que ce soit dans le cruel survival post-apocalyptique de "L'École Emportée" - hybride improbable entre "Sa Majesté des Mouches" et "Mad Max" - dans les intrigues psychanalytiques tortueuses de "Baptism" ou dans ce recueil, le lecteur est toujours entraîné dans un maelström de sensations et d'impressions qui lui collent longtemps dans le crâne.

L'ouvrage multiplie les histoires vénéneuses s'inscrivant dans un fantastique intimiste et dissèque les névroses de l'âme japonaise en parfait chirurgien. Difficile de disserter sur les sept nouvelles, l'intérêt de celles-ci reposant en grande partie sur le retournement de situation ou le basculement de point de vue. Cette méthode confère aux récits une inquiétante ambigüité, les événements dépendant alors entièrement du personnage et de sa psyché déséquilibrée. Le découpage virtuose permet à l'auteur de passé d'un protagoniste à un autre sans même que nous réalisions que la transition s'est effectuée, nous plongeant dans un deuxième univers déglingué en l'espace de quelques cases. Associée au noir et blanc expressionniste, cette narration très cinématographique attribue à l'ensemble une ambiance voisine à celles des meilleurs Mario Bava ou des Kwaidan-ega de Kiyoshi Kurosawa. C'est d'ailleurs ce même cinéaste qui signe la préface !

Rappelant le fantastique pratiqué par Richard Matheson qui explorait les fêlures psychiques des États-Unis en usant de la paranoïa poussée dans ses derniers retranchements comme d'un scalpel mettant à nu les obsessions de ses concitoyens, les contes d'Umezu sont destinés à devenir des classiques du genre.

Je peux difficilement m'étendre plus sans déflorer le sujet, le mieux que vous ayez à faire étant de vous faire votre propre idée sur ce recueil.

Néanmoins, vous êtes prévenu, votre réalité risque de basculer du jour au lendemain…

 

Gernier

 

A propos de cette BD :

 

- Site de l'éditeur : http://www.lezardnoir.com/

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 1590
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Rockabilly Zombie Apocalypse 1 Rockabilly Zombie Apocalypse 1
Une guerre sans précédent contre les zombies a engendré le chaos sur terre, réduisant cette dernière en un véritable champ de ruines.C’est dans ce mon...
Aventures d'El Spectro 1, Les Aventures d'El Spectro 1, Les
El Spectro, "Le fantôme écarlate", est un champion de la Lucha Libre mais également un grand voyageur et aventurier qui n'hésite pas à venir en aide aux ...
Oracle 1 Oracle 1
Elle est la Pythie, la messagère des dieux, dévouée au culte d’Apollon, la vierge dont les visions ont maintes fois sauvé Delphes et les autres cités g...

Autres films Au hasard...