Orphelins 2
Titre tome: Les Esprits de l'ombre
Genre: Extraterrestres , Anticipation
Année: 2015
Pays d'origine: Italie
Editeur: Glénat
Collection: Comics
Scénario:
Roberto Recchioni
Dessin:
Gigi Cavenago, Alessandro Bignamini
Couleurs:
Lorenzo de Felici, Arianna Florean
 

Ringo a été le plus instable des "Orphelins", après avoir à de nombreuses reprises défié l'autorité de ses supérieurs, il n'accepte pas sa punition et blesse deux soldats responsable de sa peine, c'en est trop pour le colonel Nakamura qui décide de le punir de la peine de mort.
Mais le professeur Jsana Juric voit dans le jeune garçon un futur grand combattant et fait pression pour lui sauver la vie...
De nos jours, le vaisseau de reconnaissance est victime d'une attaque extra-terrestre, durant les affrontements, le chasseur de Ringo est touché et il doit se poser sur la planète alien... à l'atterrissage il se rend compte qu'il ne peut plus contacter le vaisseau mère et que n'ayant pas reçu d'injection contre les radiations, il ne lui reste que vingt-quatre heures avant de mourir d'en d'atroce souffrances.

Glénat nous avait promis un rythme de parution soutenu et nous ne sommes pas déçu du résultat, voici déjà le second opus de la série italienne "Orphelins".
Roberto Recchioni a six tomes pour conter son histoire et il prend le temps de poser son scénario, Jonas et Juno prenaient pas mal de place dans "Petits Soldats", ici le récit se concentre quasi-exclusivement sur un autre couple, à savoir Ringo et Sam, le passé de ces deux personnages les plus borderline est clairement plus captivant, Ringo est un individualiste assez fier et très résistant mettant à mal la hiérarchie et Sam est une fillette avec un coté quasi autiste et mystique, n'arrivant à échanger qu'avec son compagnon et protecteur, d'apparence la plus jeune et faible, elle cache une rage et une force effrayante !
Le scénariste avance finalement peu l'intrigue principale, on ne découvre pas grand chose sur les aliens, les scientifiques inventent juste une machine pour essayer de les détecter. C'est donc surtout la psychologie de ces super-guerriers qui semblent apporter de l'ampleur et de la complexité à l'ensemble, un choix judicieux si la série veut tenir la route sur la durée.
L'équipe graphique évolue encore, Gigi Cavenago rejoint l'équipe, on est pas perturbé pas ses dessins qui reste dans la ligne précédente mais on remarque avec joie un trait plus appuyé et des personnages qui prennent un peu plus de profondeur.
C'est toujours aussi jouissif et on attends impatiemment la suite...

Note : 7,5/10

 

gregore

 

A propos de ce comic :

 

- Site de l'éditeur : http://www.glenatbd.com/

Vote:
 
0/10 ( 0 Votes )
Clics: 1688
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Breizhskin Breizhskin
Yannick est un adolescent de 16 ans, depuis un an, il est skinhead, un vrai skinhead comme il dit, breton, fier d'être blanc et celte... équipé de ses docs...
C'est un oiseau... C'est un oiseau...
Le décès de sa grand-mère a été un épisode marquant de la vie de Steve, en effet cette journée à l'hôpital a causée plusieurs trauma, la vieille dam...
Passe-murailles, Les Passe-murailles, Les
A l'occasion de la sortie d'un recueil regroupant les deux tomes des Passe-Murailles, revenons sur cette série intimiste proposant divers récits. Leur parti...

Autres films Au hasard...