Heart in a box
Genre: Fantastique
Année: 2016
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Glénat
Collection: Comics
Scénario:
Kelly Thompson
Dessin:
Meredith McClaren
Couleurs:
Meredith McClaren
 

Emma est complémentent effondrée depuis sa rupture avec l'homme sans nom, son meilleur ami Xan tente de lui remonter le moral en l'amenant faire la fête dans un bar, mais la jeune fille n'arrive pas à oublier son drame sentimental et dans un élan de détresse, souhaite de toute son âme qu'on lui retire son coeur brisé. C'est alors qu'apparaît Bob, cet étrange énergumène lui propose un deal, si elle en fait réellement la demande, il pourra lui retirer son coeur pour le redistribuer à des personnes qui en ont plus besoin.
Le soulagement de ne plus souffrir est de courte durée pour Emma, très vite sa vie devient extrêmement fade, le vide est pire que le chagrin, elle n'est plus malheureuse mais elle n'arrive plus non plus à savourer les joies de la vie, Bob lui propose donc un remède, elle va devoir partir en quête des sept morceaux de son coeur disséminés aux quatre coins du pays !

Kelly Thompson ("Captain Marvel and the Carol Corps", "Jem and the Holograms") a profité d'une peine de coeur pour scénariser littéralement un coeur brisé, celui d'Emma est donc en plusieurs fragments redistribués à des personnages qui auront une signification sur sa vision de l'amour, c'est à un road-trip original que nous convie l'auteure, son scénario plutôt linéaire est rythmé par chaque morceaux de coeur, illustrant à chaque fois un chapitre et une rencontre.
La scénariste ne s'encombre pas de détails, elle se concentre principalement sur son concept sans forcement essayer de le rendre crédible, c'est avant tout le long périple d'Emma qui l'intéresse, son rapport à l'amour et à la perte d'un être cher, malgré quelques raccourcis et incohérence, on s'immerge très vite dans cette oeuvre touchante et légère, on oublie vite ces petits détails tellement l'héroïne est attachante dans ses incertitudes et l'évolution de ses perceptions, via ses rencontres elle va amener un peu de nuance dans ses rapports aux autres et créer des relations intimes beaucoup plus variées, moins formatées.
Meredith McClaren ("Hinges", "Hopeless Savages") illustre d'une manière particulière ce récit, elle se focalise sur les protagonistes, son trait simple fait la part belle à l'émotionnel, les décors sont un peu délaissés au profit d'une grande intensité au premier plan.
Un vent de fraîcheur agréable au sein du monde du comics qui gommera aisément les quelques imperfections de l'ouvrage, un one-shot léger à déguster sans modération.

Note : 7/10

 

gregore

 

A propos de ce comic :

 

- Site de l'éditeur : http://www.glenatbd.com/

Vote:
 
7.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 1028
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Drakka Drakka
New York, dans un futur plus ou moins éloigné, un boss de la mafia est entrain de crever, c'est sur son lit de mort qu'il apprend à son fils surnommé "la ...
Carthago Adventures 2 Carthago Adventures 2
Son principal adversaire étant décédé, Wolfgang Feiersinger rencontre la fille du défunt qui lui demande un service concernant l'authenticité d'une phot...
DoggyBags DoggyBags
Dès la préface, Run annonce la couleur : il veut rendre hommage aux publications d'"EC Comics", cet éditeur qui a donné naissance au fameux conte de la cr...

Autres films Au hasard...