Doggybags 12
Titre tome: Samurai
Genre: Horreur , Fantastique , Gore , Thriller-Polar
Année: 2016
Pays d'origine: France
Editeur: Ankama
Collection: Label 619
Scénario:
Elsa Bordier, Atsushi Kaneko, Run, Thomas Rouzière
Dessin:
Souraya, Atsushi Kaneko, Guillaume Singelin, Thomas Rouzière
 

On a jamais été aussi proche de la fin de la franchise Doggybags, ce douzième et avant dernier volume a pour thème le Japon, un pays où les contes horrifiques prolifèrent.
Et ça démarre justement par "Shiganai", l'histoire d'une jeune adolescente, Mei, qui a beaucoup de mal à s'intégrer dans la société nippone, les autres filles de sa classe se moquent perpétuellement d'elle, les garçons l'ignore totalement et ses parents la brime continuellement par rapport à ses résultats scolaires peu concluants. Le jour où Haru lui demande de traverser le vieux cimetières de la ville, elle n'hésite pas une seconde, y voyant un moyen de s'intégrer, mais elle va faire une étrange rencontre qui va bouleverser sa vie.
Changement d'ambiance pour "The man from Paris", un tueur à gage français se voit confier un meurtre au Japon, cependant sa victime était au courant et tout dérape, une folle course poursuite démarre, mais le tueur a peu d'échappatoire, ne connaissant même pas la langue locale.
"Samurai" aborde forcement le thème de l'honneur, en particulier sur le champ de bataille, un guerrier peu courageux tombe par hasard sur le cadavre d'un samouraï d'élite, s'il ramène sa tête à son seigneur, il sera couvert d'honneur sans avoir réalisé le moindre effort, la tentation est grande...

Ce numéro spécial Japon nous propose de découvrir trois histoires assez différentes avec ses propres thématiques. Une des plus intéressantes est certainement celle de "Shiganai" qui nous fait découvrir la difficulté d'intégration dans une école en y ajoutant une pointe d'épouvante, le scénario d'Elsa Bordier est bien construit et bien accompagné par le travail graphique de Souraya dont on reconnaît le style utilisé dans "Freaks' Squeele Rouge", des dessins doux aux couleurs pastels qui font ressortir la violence du final.
C'est un peu moins évident d'accrocher à "The man from Paris", les dessins questionnent, le trait est simple, efficace, mais le dessinateur utilise un effet, doublant chaque trait avec une couleur qui change à chaque chapitre, on y perd en clarté et on se demande même s'il n'y a pas des lunettes 3D fournit avec l'album, difficile de rentrer dans l'histoire qui finalement se limite à un enchaînement de situation extrême, le héros n'y comprenant rien et le lecteur pas beaucoup plus…
L'intérêt remonte clairement avec le dernier récit, un mélange d'histoire de Samourai et de folklore japonnais avec l'apparition d'un Kitsune, renard polymorphe aimant se jouer des faiblesses des humains, il joue ici son rôle à la perfection donnant une dimension moralisatrice à cette fable nippone. Guillaume Singelin ("The grocery") nous démontre une nouvelle fois son talent, ses planches sont superbes, usant d'une colorisation adéquate, limitant ses couleurs, s'inspirant des estampes japonaises.
A noter également la présence d'une nouvelle par Tanguy Mandias et d'une mini-bd assez plaisante de Thomas Rouzière (qu'on a déjà croisé chez Doggybags).
Un pur produit d'exploitation, on ne peut pas dire que ce douzième volume révolutionne le concept mais il en respecte les normes qui ont jusqu'à présent fait son succès.

Note : 7/10

 

gregore

 

A propos de cette BD :

 

- Site de l'éditeur : http://www.ankama-editions.com/

Vote:
 
7.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 1052
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Oracle 1 Oracle 1
Elle est la Pythie, la messagère des dieux, dévouée au culte d’Apollon, la vierge dont les visions ont maintes fois sauvé Delphes et les autres cités g...
D 2 D 2
  Après un premier tome qui avait été pour moi une demi-déception, ce second volet a réussi à me séduire bien davantage. Lord Faureston avait été un...
Prince de la nuit 7, Le Prince de la nuit 7, Le
Epoque romaine, Kergan est l'un des deux fils d'un chef de guerre Dace, il est courageux, doué au combat et craint par ses ennemis contrairement à son demi-...

Autres films Au hasard...