[M] [Critique] Ninja III

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Kung-fu / Wu Xia Pian / Chambara
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
The Omega Man
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 25 Juil 2006
Messages: 1050
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Ven Juil 20, 2007 5:28 pm    Sujet du message: [M] [Critique] Ninja III Répondre en citant







Ninja III

Titre original : Ninja III – The Domination

Genre : Action, Arts Martiaux, Ninja, Fantastique

Année : 1984

Pays d'origine : États-Unis

Réalisateur : Sam Firstenberg

Casting : Lucinda Dickey, Shô Kosugi, Jordan Bennett, David Chung, James Hong, Dale Ishimoto...

Aka : Trancers/El poder del sable/Die Herrschaft der Ninja/Den sorte ninja


Producteurs : Menahem Golan & Yoram Globus
Scénario : James R. Silke
Photo : Hamania Baer
Musique : Udi Haroas
Montage : Michael Duthie
Chorégraphie : Sho Kosugi
Accroche : Aerobic ninja

Avec :
Lucinda Dickey (Christie), Shô Kosugi (Yamada), Jordan Bennett (Secord), David Chung (Black Ninja), James Hong (Miyashima)...

Résumé :
Un guerrier ninja mourant prend possession du corps d'une jeune américaine adepte de l'aérobic. Elle va alors, sous l'emprise du guerrier, exterminer les six policiers survivants responsables de sa mort avant de tomber amoureuse de l'un d'entre eux !

Durant les années 1980, le studio Cannon fut à l'origine de quelques franchises bien lucratives (Les séries du Justicier et de Portés Disparus…) ; l'une d'elles (celle des Ninjas) fut même à l'origine d'un sous-genre du film d'arts martiaux, appelé affectueusement le "hamburger ninja". La série fut produite dans le but de profiter de l’intérêt encore vivace suscité par les arts martiaux, suite à la déferlante des films de kung-fu des années 1970. "L'implacable ninja" avec Franco Nero et "Ninja 2 : ultime violence", les deux premiers épisodes de la série, ayant particulièrement bien marché, les producteurs donnèrent carte blanche au réalisateur Sam Firstenberg (Ninja 2, mais aussi The Avenging Force) et au chorégraphe Shô Kosugi (déjà présent sur les deux premiers). La seule exigence fut d'utiliser la star montante du studio : la belle Lucinda Dickey. Totalement en roue libre, les deux hommes signent un film aux scènes d'action décomplexées et délirantes. Le ninja est ici présenté sous un jour plus fantastique, toujours comme un guerrier implacable mais qui possède certains pouvoirs magiques, ces exploits physiques relevant autant des arts martiaux que de la magie.

Le film est à peine commencé que nous assistons à un véritable carnage, perpétré par un tueur ninja qui doit exécuter sa cible sur un parcours de golf . Le contrat une fois accompli, ce dernier est poursuivi par une armée de policiers qu’il va massacrer un par un. Seule une poignée de rescapés va arriver à le neutraliser en le criblant de balles (efficace mais radical !). Le guerrier, avant de mourir, parvient à transférer son esprit dans le corps d'une jeune femme. Ce qui va lui permettre de se venger post-mortem des policiers responsables de sa mort. Évidemment, la jeune fille tombe amoureuse d'un des policiers, qui commence à soupçonner sa petite amie d'être responsable du regain de morts sauvages dans son entourage. Heureusement, débarque directement du Japon un autre guerrier ninja mais borgne (Shô Kosugi), qui a des comptes à régler avec le défunt.
Cela tombe bien, dans la mesure où un ninja ne peut être tué que par un autre ninja. Tout cela finira dans un monastère bouddhiste, où l’esprit du mort prendra possession des moines pour combattre son ennemi.

Le film s'articule autour de plusieurs scènes d'actions spectaculaires, une parfaite symbiose entre les cascades et les chorégraphies martiales. Ceci permet au réalisateur de mettre en avant les fabuleux pouvoirs de son guerrier. Ainsi, notre ninja bondit sur le toit des voitures de police et aveugle son conducteur en transperçant le toit de son poing, s’accroche à un hélicoptère en plein vol, arrache un motard de son véhicule à mains nues et explose en deux le casque du même motard (des années avant Ong-bak)… Pour lier un peu le tout, le script ajoute une petite touche fantastique, avec des scènes de possession particulièrement kitsch à base de sabre volant (attention au câble visible), de jeu vidéo hypnotiseur et d'armoire gloutonne (merci Poltergeist).
L'ensemble nous entraîne inévitablement vers une séance d'exorcisme chinois assez folklorique, menée par ce bon vieux James Hong. Acteur américain d’origine chinoise, celui-ci est apparu dans presque toutes les séries télévisées américaines des années 70-80 et dans une bonne centaine de films (Jack Burton, Missing in Action, Blade Runner...). Dans le rôle de la possédée qui se transforme en super guerrier, on retrouve l'actrice Lucinda Dickey, vedette du cultisme "Breakin' ". A l'époque, la belle était l'une des valeurs montantes du studio. Athlète devenue danseuse pour les besoins de son précédent film, elle se mit aux arts martiaux et réalisa la plupart de ses cascades, donnant encore un peu plus de réalisme aux combats. Le gentil ninja n’est autre que l’acteur japonais Shô Kosugi, combattant émérite qui bâtit sa carrière en grande partie sur le personnage mythique du ninja. On a pu le voir dans Rage of Honor, Prière pour un tueur, Black Eagle ou l’éphémère série télé The Master/L’Homme au katana » avec Lee Van Cleef.

En résumé, cette petite production Cannon sans prétention est une bande dessinée " live " drôle et rythmée, reliquat d’un sous-genre aujourd’hui en plein revival (voir le coffret sorti récemment), un mélange de mythologie asiatique (le ninjutsu), d'aérobic (histoire de mettre en valeur l'athlétique Lucinda) et de fantastique (ceci contre l'avis de Kosugi). Le film sera jugé trop délirant et trop fou pour le public lambda occidental, mais pas assez pour les spécialistes du genre qui (inévitablement) le compareront aux productions chinoises. Le film, qui est pourtant le meilleur de la franchise, sera un échec cuisant au box-office. Ce qui entraînera la fin de la série des " Ninja ", et le départ de Kosugi. Cela étant, les producteurs enchaîneront avec une nouvelle équipe sur une franchise parallèle intitulée American Ninja/American Warrior, toujours réalisée par Sam Firstenberg, mais où cette fois le blond occidental Michael Dudikoff devient le héros !

























Dernière édition par The Omega Man le Dim Mai 14, 2017 5:11 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
princesse.rosebonbon
Stade de décomposition
Stade de décomposition


Inscrit le: 22 Aoû 2005
Messages: 2185
Localisation: variable

MessagePosté le: Ven Juil 20, 2007 5:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sam Firstenberg ne fait ni dans la dentelle, ni dans la demi-mesure ...et c'est pour notre plus grand plaisir!

J'ai retenu la scène du jacuzzi, particulièrement son doublage, comme une illustration de la sobriété et du bon goût made in Cannon icon_cool
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Valor
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5206
Localisation: Vanves

MessagePosté le: Ven Juil 20, 2007 8:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

frank_PDT_01

Mouais, n'empêche qu'elle a pas un beau bandeau comme ça ta "ninjette" ricaine ...


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
flint
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 8552
Localisation: cusset-plage

MessagePosté le: Sam Juil 21, 2007 9:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

Valor a écrit:
frank_PDT_01

Mouais, n'empêche qu'elle a pas un beau bandeau comme ça ta "ninjette" ricaine ...




Putain, il a pris un sale coup de vieux, Richard Harrison ! frank_PDT_10

Merci, Omega Man, pour cette belle critique d'un film que j'avais raté à sa sortie. Et puis, ce matin, je l'ai trouvé sur une brocante :

[

Encore une belle soirée vidéo en perspective ! ico_mrgreen
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
The Omega Man
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 25 Juil 2006
Messages: 1050
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Lun Mai 03, 2010 6:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'éditeur Prism n'a pas son pareil pour proposer des films dont il n'ont surement pas les droits. J'ai trouvé dans un bac d'une solderie pour la modique somme de 2.99€ un certain "Invasion Ninja 3", acheter un dvd de cet éditeur c'est un peu comme acheter un kinder on ne sait jamais à l'avance ce qu'il contient. Eh bien sous le titre de "Invasion Ninja 3" se cache en fait "Ninja 3 la domination", si vous jetez un œil sur la jaquette vous remarquerez que rien n'est exact, aucune photo, ni l'histoire; encore moins la durée rien a part le chiffre 3 (un hasard ?)

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Valor
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5206
Localisation: Vanves

MessagePosté le: Lun Mai 03, 2010 6:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

The Omega Man a écrit:
rien n'est exact, aucune photo, ni l'histoire; encore moins la durée rien a part le chiffre 3


... et le mot "Ninja" !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alambda
3 % irradié
3 % irradié


Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 5

MessagePosté le: Sam Mai 08, 2010 8:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'en ai vu des films de ninja, des bons, des mauvais et des très mauvais....

Celui-ci fait partie des bons (comme la les trois premiers "american ninja" et "revenge of the ninja").... Mais celui-ci a un petit plus : la sublissime Lucinda Dickey....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lorenzordure
10% irradié
10% irradié


Inscrit le: 02 Fév 2012
Messages: 55
Localisation: Palavas La Vioque

MessagePosté le: Lun Fév 20, 2012 9:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un des premiers film de Ninja que j'ai vu. J'en ai ingurgité beaucoup d'autres depuis, mais celui-là figure dans mon peloton de tête du genre.
_________________
"Et ça ? C'est des timbres retraite pour tuberculeux ?"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
princesse.rosebonbon
Stade de décomposition
Stade de décomposition


Inscrit le: 22 Aoû 2005
Messages: 2185
Localisation: variable

MessagePosté le: Mar Fév 21, 2012 8:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il se détache quand même beaucoup du lot et surtout des Godfrey Ho.
Je garde aussi un bon souvenir de Ninja Condor 13 et Super Ninja.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
The Omega Man
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 25 Juil 2006
Messages: 1050
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Dim Mai 14, 2017 5:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour fêter la sortie du coffret Ninja Cannon je rafraichit cette chronique qui date de dix ans ! frank_PDT_16
J'ai revu le film et je constate avec joie qui j'y prend toujours autant de plaisir même en bluray !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
flint
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 8552
Localisation: cusset-plage

MessagePosté le: Mer Juin 07, 2017 5:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Encore un très bon spectacle, bourré d'action et de cascades. La scène d'ouverture sur le green avec le ninja noir butant ses adversaires plus vite que son ombre est mémorable. Dans la seconde partie de l'histoire, Shô Kosugi assure comme toujours. Lucinda Dickey montre un potentiel athlétique suffisant pour la rendre crédible. L'apport du fantastique le distingue des deux opus précédents et permet à la franchise de se renouveler tout en gardant ses fondamentaux.

En résumé, voilà un très beau coffret. Concernant les bonus, j'ai visionné les quatre épisodes de "Ninja Eliminator". Mélanges de court-métrage et de fausse bande-annonce, ils sont vraiment bien réalisés, bourrés de clins d’œil et de références, et dans l'esprit des sketchs des Nuls ou des Inconnus. Personnellement, cela m'a bien fait marrer.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Throma
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 3432
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Mer Juin 07, 2017 9:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Curieux, j'avais pas du tout accroché à ce film pourtant réputé trépidant. Avec le recul, je me rends compte même que tout film comprenant Sho Kosugi vu jusqu'à présent ne m'a laissé de souvenir impérissable.

Exemple tout frais encore avec le "Prière pour un tueur" de Gordon Hessler, en fait assez mou.

Ce type était-il un vrai champion martial dans la vraie vie ?
_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
The Omega Man
99 % irradié
99 % irradié


Inscrit le: 25 Juil 2006
Messages: 1050
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Jeu Juin 08, 2017 9:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Throma a écrit:
Ce type était-il un vrai champion martial dans la vraie vie ?


En tout cas il y croit


http://shokosugi.net/


frank_PDT_17

http://www.shokosugitheninja.com/main.htm

icon_rambo
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Throma
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 3432
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Jeu Juin 08, 2017 3:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il fait son Sho ouais.
_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Kung-fu / Wu Xia Pian / Chambara Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Charcoal2 Theme © Zarron Media