[Very Fast] Un Couteau dans le coeur - 2018

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Giallo / Thriller / Krimi
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 15970
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Dim Nov 18, 2018 10:12 am    Sujet du message: [Very Fast] Un Couteau dans le coeur - 2018 Répondre en citant



Un Couteau dans le coeur - 2018

Origine : France
Genre : Giallo

Réalisé par Yann Gonzalez
Avec Vanessa Paradis, Nicolas Maury, Kate Moran, Jonathan Genet, Khaled Alouach, Bertrand Mandico, Romane Bohringer, Yann Collette, Jacques Nolot (dans le rôle de Monsieur Vannier)






Paris, été 1979. Anne est productrice de pornos gays au rabais. Lorsque Loïs, sa monteuse et compagne, la quitte, elle tente de la reconquérir en tournant un film plus ambitieux avec son complice de toujours, le flamboyant Archibald. Mais un de leurs acteurs est retrouvé sauvagement assassiné et Anne est entraînée dans une enquête étrange qui va bouleverser sa vie...






De Palma, Giallo, Mélo, Treilhou, Richard Kern, Cyril Collard... ça fait tout de même un drôle de patchwork de gens convoqués et ça accouche d'un drôle d'ovni qui a tout du film d'amoureux de ciné de genre le détournant vers un communautarisme gay. C'est d'ailleurs sa limite car il risque d'être perçu ainsi.






Il est possible aussi, et sans qu'on soit sujet pour autant à procès, de le ranger dans la case "élitiste", ce qui, soit dit en passant, n'est pas forcément un défaut dans la mesure où les bobines "ratisse-large" ne donnent que rarement satisfaction aux publics qu'elles prétendent viser et, encore plus rarement, des bons films, de ceux qui restent en mémoire.

C'est ludique, transgressif, parfois-même amusant. C'est à la fois très fidèle aux codes du genre giallo dans lequel il s'inscrit et ça se veut très païen aussi ; l'amour des modèles est détourné au profit d'une volonté de remettre la transgression au centre du cinéma.
Un couteau dans le coeur reste malgré tout trop confiné dans sa cinéphilie, c'est à la fois ce qui nous emmène dans un "ailleurs" factice et ce qui en fait un objet un peu unique, décalé, dans lequel l'esprit de Jean Genêt côtoie celui de Pasolini, lesquels croiseraient les chemins d'un cinéma populaire un peu esthète, ceux de Bava mais ceux aussi, plus secs, d'un Fulci, voire de Soavi auquel il fait penser parfois.






On peut aussi être réfractaire à son côté obstinément militant (encore que situer l'action en 1979 relève peut-être d'avantage de la nostalgie pour un temps révolu et qui était plus libéré), avec cette omniprésence gay (le seul personnage hétéro du film étant celui du flic me semble-t-il, campé par Yann Colette), et se sentir du coup exclu en tant que banal hétéro. Comme si la bobine de Yann Gonzalez n'avait pas été conçue pour tout le monde. Mais on peut aussi se délecter de "pénétrer" (Ô, précieux guillemets !) dans un univers tout à la fois factice et réel, décadent et moral, réaliste et décalé et, somme toute, original. Précieux donc. Inégal et paradoxal aussi.

À la limite, ce qui serait dommage, c'est que Un couteau dans le coeur scinde en deux clans totalement extrêmes : ceux qui adorent, ceux qui détestent. Perso, c'est entre deux que je me situe, avec un léger franchissement de frontière en sa faveur. (en terme de giallo d'époque on a par exemple vu bien pire et surtout bien plus chiant !)






Toujours est-il qu'on semble répéter la même erreur ces derniers temps (et c'est tout aussi valable pour les néo-féministes) : en prétendant "normaliser" une tendance sexuelle, on la particularise et, par extension, on la ghettoïse.
Imaginez qu'un type fasse un giallo mais qu'avec des gens de couleur noire, que vous ne faites vous-mêmes aucune distinction de couleur de peau ni de tendances sexuelles, que cela vous semble intégré depuis belle lurette dans un ensemble plus vaste, de façon naturelle...
Est-ce que vous vous sentiriez concernés, impliqués ?
Et puis, pour revenir au militantisme déjà évoqué (certes, même au niveau de l'industrie du cinéma porno, le cinéma Gay a été longtemps relégué en touche et est apparu à retardement par rapport au porno hétéro), est-ce que le public raciste et/ou homophobe ira voir ce film ? Du coup, il me paraît légitime de se poser cette question : sur qui ce militantisme de la représentativité homosexuelle peut-il prétendre avoir un impact ?







_________________


Dernière édition par mallox le Lun Nov 19, 2018 8:59 pm; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bigbonn
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 13 Déc 2004
Messages: 4538

MessagePosté le: Dim Nov 18, 2018 9:27 pm    Sujet du message: Re: [Very Fast] Un Couteau dans le coeur - 2018 Répondre en citant

mallox a écrit:
Du coup, il me paraît légitime de se poser cette question : sur qui ce militantisme d'intégration gay peut-il prétendre avoir un impact ?

Sur Joe le taxi ?






















mario
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sigtuna
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 08 Jan 2010
Messages: 4367

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2018 8:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il fait quoi Christophe Bier dedans ?

Toutes les actrices sont moches, c'est un parti pris du réalisateur, faut il y voir une forme d'heterohobie ?

new_diable
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 15970
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2018 8:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Toutes les actrices sont moches, c'est un parti pris du réalisateur, faut il y voir une forme d'heterohobie ?



Pas d'"hétérophobie" dans le film car les femmes y sont lesbiennes.
D'ailleurs Vanessa Paradis est désespérée par sa séparation avec Kate Moran et tente par tous les moyens de la récupérer. (même en pratiquant la fameuse violence faite aux femmes... par les femmes !)


Là, par exemple, elle la bloque dans un coin de rue pour lui dire : "tu dois m'aimer ! Aime moi, aime moi, aime moi, putain !" avant de lui malaxer un sein en disant "ça, c'est à moi !" puis en lui frottant la chatte de force et en insistant encore sur le fait que c'est à elle.


Bier y joue un spectateur assistant à la projo du porno gay dont le tournage est au centre de l'action du film et durant lequel acteurs et techniciens se font dessouder.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sigtuna
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 08 Jan 2010
Messages: 4367

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2018 10:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mes questions tenait plus de la boutade mais merci pour tes réponses.
Se faire agresser par Vanessa Paradis et ses 35 kg ça doit être aussi impressionnant que crédible. frank_PDT_16
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 15970
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2018 11:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ah mais ça aurait pu être du 1er degré (quid de ces féministes qui se pointent en gueulant aux bitards !). Et puis Bigbonn verse bien dans la métaphore homophobe avec son allusion au pot d'échappement de Joe.
_________________


Dernière édition par mallox le Lun Nov 19, 2018 8:48 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Valor
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5298
Localisation: Vanves

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2018 7:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant



A gauche Bertrand Mandico, réalisateur de plusieurs courts absolument géniaux (Notre Dame des hormones ou Y a-t-il une vierge encore vivante? par exemple) et de Les Garçons sauvages (avec Christophe Bier) qui fait très fort en ce moment...

Sinon, j'ai pas compris la boutade non plus, tu as vu son rôle dans EquinoXe ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 15970
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2018 8:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"Les Garçons sauvages", on en dit beaucoup de bien, restant curieux, c'est prévu. (Perso j''avais reconnu Mandico en regardant le film).



Pas vu Equinoxe en tout cas. c'est le John B. Root ?
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Valor
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5298
Localisation: Vanves

MessagePosté le: Mar Nov 20, 2018 12:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, c'est le B. Root, Christophe y fait une scène gay très hard... mais filmée de loin. ico_mrgreen

Pour les Garçons, j'avais écrit un petit blurb sur FB l'an dernier :

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sigtuna
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 08 Jan 2010
Messages: 4367

MessagePosté le: Mar Nov 20, 2018 10:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Non en fait la boutade n’était pas drôle, j'ai failli faire un "film de Parti Démocrate" en référence à un running gag ancien et puis je me suis dit que ça risquait d’être mal pris.
frank_PDT_10 icon_redface
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 15970
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Mar Nov 20, 2018 12:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Déconne pas, n'ayant mis volontairement aucun smiley, je crains que Bigbonn prenne mal ma boutade pas drôle sur son homophobie (notoire) et le pot d'échappement de Joe.





Enfin je note que Bertrand Mandico a la touffe mal placée et de travers ! mario
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bigbonn
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 13 Déc 2004
Messages: 4538

MessagePosté le: Mar Nov 20, 2018 7:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

mallox a écrit:
Déconne pas, n'ayant mis volontairement aucun smiley, je crains que Bigbonn prenne mal ma boutade pas drôle sur son homophobie (notoire) et le pot d'échappement de Joe.


parfois, je me demande pourquoi je traine encore sur ce site crypto-gay... frank_PDT_03

frank_PDT_05

new_help

PS : ceci étant, pas vu ce couteau dans le coeur mais pas franchement tenté par ce que tu en dis (et puis j'ai du mal avec Vanessa Paradis que j'ai du mal à trouver crédible)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 15970
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Lun Déc 31, 2018 3:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai enfin vu hier Les Garçons sauvages et putain, j'ai adoré !
Pas super envie de développer (y a pourtant de quoi mais justement, c'est le souci - on est en vacances !) mais cette rêverie qui allie Verne et le transgenre humain comme cinématographique m'a emballé de bout en bout. Même madame Wardh via Nora Orlandi est de la partie.
Franchement, chapeau ! E Viva la libertad, tiens !
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Giallo / Thriller / Krimi Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Charcoal2 Theme © Zarron Media