[M] Hasta el viento tiene miedo - 1967

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Fantastique / Science-fiction / Fantasy
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Throma
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 3487
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Ven Juin 16, 2006 10:56 pm    Sujet du message: [M] Hasta el viento tiene miedo - 1967 Répondre en citant



Origine : Mexique
Genre : Epouvante
Un film de Carlos Enrique Taboada
Avec Marga López, Alicia Bonet, Norma Lazareno, Elizabeth Dupeyrón...


Le dortoir d'un collège pour jeunes filles une nuit de tempête. Claudia, l'une des pensionnaires, a le sommeil agité de cauchemars. Elle est alors réveillée par une étrange voix suppliante, celle d'une femme lui soufflant son prénom dans le vent. L'appel semble provenir du dehors. Une violente bourrasque fait s'ouvrir la fenêtre près du lit de Claudia tandis que, se redressant précipitamment, la jeune fille découvre avec horreur qu'un corps est pendu au dessus de sa tête...

C'est ainsi que débute l'un des films de fantômes les plus terrifiants jamais conçu, qui renvoie bouler sans difficulté dans leurs tombes toute cette armada de mauvais esprits nippons récents qui n'en finissent plus de chier leurs ectoplasmes sur nos petits et grands écrans.

Plutôt surprenant, ce parfait petit condensé d'effroi nous parvient du Mexique, pays autrefois très productif en matière d'horreur mais qui nous avait plutôt habitué à des oeuvres pas très sérieuses (hormis des films comme ceux de Juan Lopez Moctezuma ou bien le "Muñecos infernales" de Benito Alazraki et ses macabres pantins vivants), remplies à ras bord de monstres repoussants, de vampires, de savants fous, d'hommes-gorilles et surtout de bonnes rasades de catch.

Point de tout ceci ici. Juste de l'angoisse, rien que de l'angoisse avec cette histoire tétanisante de sept collégiennes qui, punies par la directrice impitoyable sont condamnées à passer les vacances scolaires dans l'établissement ; un établissement hanté par le spectre d'une ancienne pensionnaire qui a trouvé refuge dans une tour condamnée au beau milieu du jardin de l'école. C'est du haut de cette tour qu'elle appelle inlassablement Claudia pour une raison inconnue au départ, puis expliquée en cours de route.

Et puis, à dire vrai, c'est surtout l'attention apportée à l'ambiance générale et cette volonté de vouloir créer la peur parfaite qui emballe tant.
Avec de simples petits artifices, Carlos Enrique Taboada parvient à nous flanquer la frousse, que ce soit par le biais d'une ombre qui traverse l’écran, les hululements d'une chouette, une porte qui grince, les plaintes nocturnes du spectre ou bien les apparitions aussi furtives que marquantes de ce dernier. En particulier la toute première, véritablement effrayante, lorsque l'une des filles aperçoit le fantôme derrière une fenêtre de la tour abandonnée.

Pour désamorcer temporairement la tension que dégage son film, Taboada imagine quelques séquences plus guillerettes entre les jeunes protagonistes et notamment une mémorable séance de strip-tease (archi soft puisque pas même un soutif se détachera, si c'est pas malheureux) aux retombées lesbiennes camouflées mais néanmoins discernables.

Si l'on peut toutefois émettre un reproche, ce serait peut être au niveau de la seconde moitié du métrage qui bascule pour l'occasion en plein film de possession (sans escompter pour autant de l'"Exorciste" avant l'heure), puisque le spectre de la jeune femme investit le corps de Claudia, qui va ainsi changer progressivement de comportement.
Un petit passage à vide mais qui n'empêchera pas au film de retrouver de sa superbe en fin de bande et de se conclure de façon macabre et stressante.

Carlos Enrique Taboada, réputé en son pays pour être l'un des cinéastes les plus doués en matière d'épouvante, ne s'arrêtera pas en si bon chemin puisqu'il se rendra responsable par la suite d'autres bijoux de terreur comme "El libro de piedra" en 68 ou "Màs negro que la noche" en 75, que je n'ai pas vu mais que je devrais récupérer incessamment sous peu.

Aucun de ses films n'a été distribué en France pour le moment mais avec des éditeurs burnés comme Bach films, peut-être peut-on espérer la distribution de quelques-uns de ses chefs-d'oeuvre en galette.










_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Bigbonn
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 13 Déc 2004
Messages: 4560

MessagePosté le: Sam Juin 17, 2006 9:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est vrai qu'il a l'air pas mal du tout ce film! à regarder seul dans une grande et vieille maison, un soir de tempête!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Toxic_avenger
80 % irradié
80 % irradié


Inscrit le: 26 Nov 2004
Messages: 762

MessagePosté le: Dim Juin 18, 2006 3:00 pm    Sujet du message: Re: Hasta el viento tiene miedo - 1967 Répondre en citant

Throma a écrit:
"El libro de piedra" en 68 ou "Màs negro que la noche" en 75, que je n'ai pas vu mais que je devrais recupérer incessamment sous peu.


oh ben c'est à croire qu'on a le même fournisseur ! ico_mrgreen
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fantomas 2
10% irradié
10% irradié


Inscrit le: 03 Mai 2006
Messages: 51
Localisation: Saint-Ouen

MessagePosté le: Mar Juin 20, 2006 11:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai aussi le même fournisseur...
Celà dit, le cinéma mexicain d'épouvante ne s'est jamais borné aux histoires de catcheurs (que j'aime bien, mais c'est encore un genre à part). Les films annoncés par Bach en sont la preuve, mais il en existe beaucoup d'autres, comme "El monstruo resucitado", "Orlak el infierno de Frankenstein", "Cien gritos de terror", "Dr. Crimen", "La Llorona" (plusieurs versions), "Museo del horror", le sérial "La maldicion de Nostradamus" avec German Robles, etc. On pourrait continuer la liste un bon moment.
J'aime aussi certaines comédies d'épouvante, comme "La casa del terror", avec Tin Tan et Yolanda Varela (sans oublier Lon Chaney Jr. en guest star), "El fantasma de la opereta", etc.
Si Bach Films veut réellement exploiter le filon au-delà des douze films annoncés, ils ont du boulot pour plusieurs années.
A condition que les acheteurs suivent, évidemment. C'est bien çà le problème. On a déjà vu des boîtes couler, justement parce qu'elles faisaient preuve d'originalité. Croisons les doigts... frank_PDT_08
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16032
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Mer Juin 01, 2011 9:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Comme j'avais trouvé moyen de voir celui-ci avant "Mas Noche...", je déterre le topic. Celui-ci m'avait d'ailleurs échappé (c'est pas faute que Throma m'en ait appris l'existence). je l'ai cherché en faisant l'autre critique, mais j'ai dû me tromper...

En tout cas j'aime également pas mal ce film-ci. Il ressemble énormément à "Plus noire que la nuit" (même classicisme, mêmes ressorts, même économie de moyen, même cadres gracieux et même ambiance un peu languissante voire langoureuse avec de bien jolies jeune filles). A la limite, ce qui m'a le plus gêné, surtout à répétition, c'est la sur-expressivité des actrices, sinon, je le mets au même niveau que "mas noche..."

C'est pas pour embêter Throma, mais à peu de choses, il me semble que ça ferait une critique parfaite pour le site. Je ne sais ce que vous en penserez. Throma en premier, bien entendu.
En tout cas, autant le film que la review me semble le mériter.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Throma
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 25 Nov 2004
Messages: 3487
Localisation: Masse à chaussettes

MessagePosté le: Jeu Juin 02, 2011 1:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Comme vous voulez.
Je la trouve plutôt à chier perso et plus d'actualité (les fantômes nippons)
_________________
http://www.vhs-survivors.com/myvhs.php?alias=Throma
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
flint
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 8815
Localisation: cusset-plage

MessagePosté le: Sam Déc 05, 2015 4:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Vu cette semaine. je ne connaissais pas le cinéma de Carlos Enrique Taboada et j'ai trouvé ce "Hasta el viento tiene miedo" fort bon, voire excellent. Le réalisateur sait créer une atmosphère et exploiter à merveille un décor se réduisant pourtant à une bâtisse, une tour et un parc.
Bref, une belle découverte, et j'ai embrayé avec "El libro de piedra" tourné l'année suivante. Celui-ci est un poil inférieur à "Hasta el viento tiene miedo". Peut-être est-ce dû au fait que l'histoire se rapproche pas mal du roman de Henry James, "Le Tour d'écrou". Du coup, en visionnant "El libro de piedra", on est tenté d'établir une comparaison avec "Les Innocents" de Jack Clayton. Cependant, le final est autant réussi qu'inattendu, se démarquant du coup complètement du bouquin.
Bref, on est en 2015, Taboada est toujours ignoré chez nous, et c'est effectivement une injustice, comme le soulignait Throma.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16032
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Dim Jan 10, 2016 8:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

flint a écrit:
Bref, on est en 2015, Taboada est toujours ignoré chez nous, et c'est effectivement une injustice, comme le soulignait Throma.


Revu hier. Un poil de chat inférieur à Mas Negro, encore que ça se joue à pas grand chose, perso, je me régale devant. Faut que j'en voie d'autres. Ses films distillent un ambiance reconnaissable immédiatement.

Par contre, il n'y pas si longtemps la cinémathèque lui a rendu hommage via une rétrospective (en plus d'une soirée Bis double-programme) tout comme le Festival de Gérardmer en 2013. Comme quoi, petit à petit, il trouve sa petite réhabilitation, les séances et les films étant ensuite chroniqués sur d'autres sites que le nôtre. Et c'est tant mieux.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
flint
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 8815
Localisation: cusset-plage

MessagePosté le: Dim Jan 10, 2016 3:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et merci à celui qui a remis une belle affiche et des captures. icon_wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Valor
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5326
Localisation: Vanves

MessagePosté le: Dim Jan 10, 2016 6:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

icon_wink Merci à "sjb224" de Cinemageddon !

Et sinon (pour ceux qui ont fait allemand LV2) "Hasta el viento tiene miedo", ça veut dire "Même le vent a peur" ! couronne
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16032
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Mer Jan 18, 2017 9:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

Review mise sur le site, toujours pour la bonne cause.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Valor
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5326
Localisation: Vanves

MessagePosté le: Mar Nov 26, 2019 7:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Taboada again:



https://www.amazon.com/Hasta-Viento-Tiene-Afraid-Blu-ray/dp/B07YTDXGW3/

Un jour chez nous ? frank_PDT_19
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mallox
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 10 Sep 2006
Messages: 16032
Localisation: Vendée franco-française

MessagePosté le: Mer Nov 27, 2019 7:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne sais pas mais vu que c'était mon anniversaire hier et que tu as balancé ça, j'ai envie de dire que s'il sort en France, ce sera mon cadeau, même dans cinq ans ! frank_PDT_10
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Valor
Psycho-cop
Psycho-cop


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5326
Localisation: Vanves

MessagePosté le: Mer Nov 27, 2019 9:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Joyeux anniversaire ! new_noel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sigtuna
Super héros Toxic
Super héros Toxic


Inscrit le: 08 Jan 2010
Messages: 4405

MessagePosté le: Jeu Nov 28, 2019 4:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

yep bon anniversaire ! (FB m'a induit en erreur) new_noel
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychovision.net Index du Forum :: Fantastique / Science-fiction / Fantasy Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Charcoal2 Theme © Zarron Media