Livre de Jack, Le
Genre: BD européennes , Romance , Fantastique
Année: 2000
Pays d'origine: France
Editeur: Les Humanoïdes associés
Scénario:
Denis-Pierre Filippi
Dessin:
Olivier G. Boiscommun
Couleurs:
Olivier G. Boiscommun
 

Pour pouvoir rentrer dans une bande, Jack doit prouver son courage aux autres membres et pour ça, rien de mieux qu'une maison hantée, plutôt un vieux manoir en ruine en réalité. Bien que peu rassuré par les vannes de ses copains, le jeune garçon est tout de même bien décidé à rentrer dans la vieille demeure. Seule Sam, l'unique fille du groupe, semble trouver ça puéril mais les garçons se chargent bien de la rabrouer.
Une fois rentré à l'intérieur de la construction, Jack va être attiré par des bruits et découvrir une impressionnante bibliothèque. Il va y voler un livre pour preuve de sa visite. Mais une fois dehors, il va se rendre compte que ce livre n'est pas ordinaire. Sa vie semble s'écrire dessus au fur et à mesure qu'il la vit. Mais en se réveillant le lendemain, lui et Sam se rendent compte que leurs petits camarades sont partis avec le livre tandis que le corps de Jack semble être en train de changer .

 

 

Sur ce scénario pas forcément maitrisé, on se rend compte au bout de quelques pages que notre groupe d'adolescent est orphelin sans que rien ne l'indique forcément avant. Denis-Pierre Filippi nous livre un jolie conte fantastique pas dénué de romance, d'humour et de mystère, bien qu'un peu court et un peu trop prévisible, on devine en effet un peu trop facilement ce qui va se passer une fois l'histoire entamée.
Reste les deux personnages d'adolescents, plutôt attachants faute d'être originaux, que ce soit Jack, garçon qui a fugué de chez lui, et Sam, jeune fille dont la mère est tombée malade. L'histoire d'amour  naissante entre les deux jeunes gens est plutôt attendrissante mais également l'une des clés de voute de cette bande-dessinée puisqu'à l'origine de tout ce qui va suivre ainsi que de l'impressionnante métamorphose de Jack 
Bien que classique, le récit a tout de même sa petite dose d'originalité, ne serait-ce que par son élément fantastique, même s'il est traité un peu rapidement, comme toute cette oeuvre d'ailleurs. Il aurait été préférable que l'histoire prennent un peu plus de temps afin de mieux exploiter ses rebondissements et son intrigue. Car malgré toute sa poésie, l'histoire semble être beaucoup trop brève malgré ses nombreuses qualités.

Et parmi ces nombreuses qualités, on trouve le dessin d'Olivier G. Boiscommun qui permet une immersion totale dans l'histoire. Mélange de réalisme et de traits caricaturaux, le style du dessinateur rend ses personnage très expressifs. Le tout est complété par des décors où aucun détail ne semble avoir été oublié, laissant apparaitre une cité où l'on pourrait bien se perdre et un imposant édifice en ruine que l'on n'a vraiment pas envie d'habiter.
"Le Livre de Jack" est donc une BD pas totalement réussie mais encore moins totalement ratée bien qu'on puisse lui trouver de nombreux défauts. Mais il y a surtout beaucoup de qualités dont une moral plutôt bonne quoiqu'un peu banale et une romance finalement plutôt réussie aussi. Si on y rajoute un dessin superbe, on se dit que les amateurs de belles BD auraient vraiment tort de se priver de ce sympathique ouvrage !

Note: 8/10

 

Stegg

 

A propos de cette BD :

 

- Site de l'éditeur : http://www.humano.com/

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2601
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
King's game 5 King's game 5
Les morts se succèdent au sein de la classe de seconde B, plus de la moitié des trente deux élèves sont morts, un des seuls espoirs pour arrêter cette tr...
D 2 D 2
  Après un premier tome qui avait été pour moi une demi-déception, ce second volet a réussi à me séduire bien davantage. Lord Faureston avait été un...
Bimbos Vs Chatons Tueurs Bimbos Vs Chatons Tueurs
Des monstres, la littérature, le cinéma et bien entendu le neuvième art nous en a proposé beaucoup : des vampires, des zombies, des aliens, des extraterre...

Autres films Au hasard...