Batman: The Dark Knight Returns
Genre: Comics , Super-héros , Intégrales , Science-fiction
Année: 2009
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Panini Comics
Collection: DC
Scénario:
Frank Miller
Dessin:
Frank Miller
Couleurs:
Lynn Varley
 

Cela va faire dix années maintenant que Batman et tous les autres super-héros ont disparu, Double-Face s'apprête à sortir de l'asile psychiatrique où il était enfermé, son visage entièrement soigné par la chirurgie, Le Joker est dans un état de catatonie et le commissaire Gordon va bientôt prendre sa retraite. Mais le calme n'est pas revenu à Gotham pour autant, un nouveau gang qui se fait appeler les mutants sévit dans la ville.

Et ils vont faire l'erreur d'agresser le milliardaire Bruce Wayne. Un Bruce Wayne qui va alors se rappeler l'assassinat de ses parents et la guerre impitoyable qu'il avait menée contre le crime, une guerre qu'il avait cru abandonner derrière lui. Toujours en colère, mais vieux et affaiblit, il va se lancer dans une croisade faite de sang et de fureur, quitte à réveiller tous ses vieux ennemis et offrir Gotham City au chaos...


Frank Miller nous livre ici un chef-d'oeuvre et un grand moment de comics, une histoire de super-héros à la fois sombre, violente et intense, qui n'est parfois pas sans rappeler le Watchmen d'Alan Moore, pourtant sorti la même année mais avec les personnage du DCverse cette fois-ci, et dans laquelle les super-héros ne seront pas traités avec les égards habituels qui leur sont dus, Batman semblant dans cette histoire tout aussi dangereux que les criminels qu'il poursuit.

Mais avant tout il est âgé, menaçant à chaque pas, à chaque coup, de faire une crise cardiaque, de s'écrouler définitivement.  Et malgré ça il est bien déterminé à sortir de l'ombre et à rétablir la paix à Gotham, même si la réapparition d'un super-héros ne doit pas plaire à tout le monde. S'ils ont en effet quitté le devant de la scène, il semble que ce ne soit pas sans raisons... Il faut dire que leur façon de faire régner la loi est paradoxalement illicite !

Mais ça n'arrête pas Batman, bien décidé à rétablir la paix quel qu'en soit le prix, non seulement pour lui mais pour les autres, puisqu'il va se trouver un nouveau Robin (ou plutôt une nouvelle puisqu'il s'agit d'une adolescente) au risque qu'elle se fasse tuer. Frank Miller décrira même les agissements d'un groupe qui pour suivre l'exemple de Batman va faire régner la terreur afin de rétablir la justice. Les Super-Héros auraient-t-ils une mauvaise influence ??

Il y a également dans Dark Night Returns de la politique internationale puisque la guerre froide n'est pas finie mais s'apprête à sombrer dans le pire, malgré la présence de Superman travaillant toujours pour les Etats-Unis mais dans l'ombre cette fois, de manière officieuse. Mais il n'empêchera pas le conflit de dégénérer jusqu'au point de non retour. Un point qu'on peut voir offert par les super-héros, comme si leur présence ne devait pas être si bénéfique que ça.

Et il y a aussi les média et plus particulièrement la télé débilitante à outrance, offrant la violence en spectacle, cherchant parfois à statuer sur Batman à travers ses détracteurs ou ses supporters, le retournant dans tous les sens pour le définir, psychopathe, héros ou canular. Ce sera à chacun de faire son choix...

Pendant ce temps, Batman affrontera ses Némésis, toutes ses Némésis, et le plus dangereux ne sera pas celui que l'on pense, ni le Joker, ni Double-Face, son Ying pouvant finalement être un tout autre personnage de l'univers DC. Il devra en effet imposer sa ruse à une force sans équivalant dans l'univers et le combat qui s'en suivra sera épique, impressionnant, le point culminant de cette énorme saga !

Quand au dessin il sert magistralement l'histoire, s'amusant à prendre la forme d'une télé pour les passages télévisés justement mais offrant également de pleines pages du Dark Knight en pleine action, rendant apocalyptiques ses combats avec le joker, des combats violents où  Batman étale toute sa brutalité.


The Dark Knight Returns est un chef-d'oeuvre, une claque qui montre un monde de super-héros sombre et pessimiste où le chaos semble devoir régner en maître, son histoire autant que son graphisme happe le lecteur et ne le relâche pas avant qu'il ait terminé. Frank Miller tape donc ici un grand coup, nous livrant une oeuvre majeure.


Note : 10/10

 

Stegg

 

A propos de ce comics :

 

- Site de l'éditeur : http://www.paninicomics.fr/

Vote:
 
8.88/10 ( 8 Votes )
Clics: 3413
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Carnets de Darwin 3, Les Carnets de Darwin 3, Les
Depuis que le monstre a été abattu, les massacres ont doublé d'intensité, même les illuminés ont vu leur campement complètement ravagé, comble de l'ho...
Onihime VS 1 Onihime VS 1
Le duo, déjà responsable de Unbalance x Unbalance, Lim Dall young (Kurokami - Black god, Freezing...) au scénario et Lee Soo hyon au dessin nous présente ...
Retour à zéro Retour à zéro
Depuis plus de 200 ans, la lune sert de prison pour les pires malfrats de la terre, une manière de réguler la criminalité et de ne plus se soucier de ces p...

Autres films Au hasard...