Freaks' Squeele 6
Titre tome: Clémentine
Genre: Fantastique , Humour , BD européennes
Pays d'origine: France
Editeur: Ankama
Collection: Label 619
Titre VO: Florent Maudoux
 

Le sixième tome de Freaks Squeele sort et nos apprentis super-héros sont de retour, bien qu'il devienne de plus en plus dur de les considérer comme encore apprenti, même s'ils ne sont pas vraiment des super-héros également. Florent Maudoux les lance donc avec cet avant-dernier album de la série dans une quête qui va les mener tous droit en enfer ! Enfin avec cette série, l'enfer ne ressemble pas vraiment aux canons du genre et va être l'occasion pour l'auteur de multiplier les références et délires geeks en tous genre !

A peine remis de leur amnésie, Chance, son père qui n'est personne d'autre que le diable, Funérailles et Ange vont donc devoir aller en enfer afin de retrouver Claidheamor, à l'origine d'une invasion de monstre bien malgré lui. Laissant derrière eux d'autres élèves de la FEAH s'occuper des créatures, ils vont s'enfoncer dans un enfer en sept étages, comme celui de Dante, mais aux ambiances bien différentes. Xiong-Mao et Ombre sont quant à eux en pleine forêt, toujours amnésiques et en plein milieu d'une guerre entre Lycantes et Werecat.
L'enfer sera donc le lieu où se passera une grosse partie de cet album, mais comme disait Sartre, l'enfer, c'est les autres. Les autres en question sont ici des personnages secondaires de la série, dont on ignore comment ils se sont retrouvés là, et dont les peurs ou les angoisses vont donner lieu à des univers bien différents, si le premier prend la forme d'un parc d'attraction malsain, un autre est carrément un mélange de Kaiju Eiga et de Super Sentai ! Un petit regret : le second à l'univers évoquant Clive Barker est trop rapidement évoqué.
On est donc en plein dans un délire geek où les références sont nombreuses, trop peut-être, car l'univers de Florent Maudoux semble avoir un peu de mal à exister par lui-même. Heureusement, il n'oublie pas de placer ses propres intrigues dans l'histoire et Xiong-Mao va une nouvelle fois devoir faire face à sa soeur, encore plus sournoise que d'habitude, tandis que Chance va devoir faire avec son père biologique, tout juste entré dans sa vie et qui l'exaspère déjà, ce nouveau duo fonctionne plutôt bien et fait souvent sourire.
Puis, après l'histoire plutôt calme du tome précédent, ce tome ne nous laisse pas trop le temps de respirer. Déjà en séparant le trio de tête et en les envoyant dans des histoires différentes, Florent Maudoux multiplie les intrigues avec brio et talents, puis il ajoute même une touche de noirceur à la fin, lorsqu'un personnage devra faire face à lui-même, passage assez sombre et qui rappelle qu'on n'est pas là que pour rigoler. Ce mélange de sérieux et de rigolade, de références et d'originalité, fonctionne donc toujours.

Pour le dessin, il est toujours aussi bon et l'idée des enfer permet à l'illustrateur d'explorer plusieurs types d'univers tous en gardant son style. Ce second tome est donc un bon moment de lecture et cette série reste toujours aussi déjanté et divertissante. Son principal défaut reste de ne pas avoir une vraie intrigue tout le long de son histoire et de passer de l'une à l'autre un peu trop facilement. A se demander comment Florent Maudoux va bien pouvoir conclure et ça, il n'y a plus qu'un tome à attendre pour le savoir !

 

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de cette BD :

 

- Site de l'auteur : http://saignecrapaud.blogspot.fr/

- Site de l'éditeur : http://www.ankama-editions.com/fr

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 1821
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Warren Ellis présente Hellblazer Warren Ellis présente Hellblazer
Isabel Bracknell a eut une brève mais intense histoire avec John Constantine, c'est donc dans la douleur que ce dernier apprend qu'elle a été sauvagement t...
Mandragore 1, La Mandragore 1, La
  1892. Les Fathers of Realms. Tel est le nom de la société secrète qui s'impose comme la plus puissante de l'Angleterre victorienne. Depuis que les démon...
Doggybags 4 Doggybags 4
Après un troisième tome "mexicain" vraiment réussi, Doggybags revient une fois de plus, ici pas de thème aussi marqué même si ces trois histoires flirte...

Autres films Au hasard...