Ash et Eli 3
Genre: Fantasy , Shonen , Manga , Steampunk
Année: 2013
Pays d'origine: Japon
Editeur: Ki-Oon
Scénario:
Mamiya Takizaki
Dessin:
Mamiya Takizaki
 

Ce troisième tome de la saga de fantasy de Mamiya Takizaki poursuit donc les aventures de Ash et Eli, toujours dans la droite lignée de "Full Métal Alchemist", mais avec moins de talent tout de même et un humour souvent au ras des pâquerettes. Le côté Shonen est donc toujours très présent et très accentués, ne brillant ni par son originalité, ni par son univers, mais arrivant à divertir et même parfois à amuser.

Dans ce volume, on verra donc Ash se mettre à travailler pour une sorcière afin d'en apprendre un peu plus sur la magie, se lancer à la poursuite d'un malotru détruisant les champs d'honnête paysan, rencontrer une vieille dame qui va le prendre pour son fils disparu et aider une femme à retrouver sa fille disparue, même si Eli lui conseille de se méfier. Eli qui semble d'ailleurs toujours en retrait et passe son temps à faire la morale à Eli.
Une autre occupation va prendre du temps à la jeune héroïne : botter les fesses à Zukka Jekka, un semi-humain tomber amoureux et draguant lourdement sa dulcinée, ne récoltant que des coups de poing en retour. La série s'enrichit donc d'un nouveau sidekick comique, remplaçant le cochon dont l'intérêt humoristique était tout de même limité. Pas sûr que celui de ce nouveau personnage le soit plus ceci-dit.
Quant à l'intrigue principale, si le premier chapitre nous en apprend un peu plus sur l'univers et sur la nature d'un personnage secondaire qui prouve qu'il faut se méfier des apparences, elle ne progresse guère, évoluant peu au final, laissant deviner quelques détails sur la nature des méchants et la place de l'armée dans cet univers. Bref, il n'y a pas de rebondissement vraiment surprenant dans ce nouveau volume.

Le graphisme est dans la filiation direct des tomes précédents et de ce qui se fait en shonen, c'est tout aussi classique graphiquement que scénaristiquement. Si le divertissement fonctionne à peu près, l'humour présent est le plus embarrassant, sauf si l'on aime les blagues potaches et voir des personnages secondaires se faire taper dessus, même s'il faut bien admettre que sur le fond, l'univers proposé n'est pas totalement intéressant !

Note : 6/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.ki-oon.com/

Vote:
 
6.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 1888
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Hadrian's wall 1 Hadrian's wall 1
En 1985, les tensions entre les États-Unis et l’Union Soviétique ont abouti au désastre nucléaire. Pour trouver la paix, les deux superpuissances se son...
Manoir des Murmures 3, Le Manoir des Murmures 3, Le
La première chose à dire, c'est qu'on l'a attendu cet album, annoncé pour début 2010 et repoussé suite à des soucis de santé de l'illustrateur, mais il...
Ragnarök 1 Ragnarök 1
Ragnarök, le crépuscule des dieux dans la mythologie nordique, a vu la fin des neuf mondes. Trois siècles plus tard, les dieux n'existent plus, cette péri...

Autres films Au hasard...