Monsieur Mardi-Gras Descendres 1
Titre tome: Bienvenue !
Genre: BD européennes , Macabre , Fantastique
Année: 2000
Pays d'origine: France
Editeur: Pointe Noire
Scénario:
Eric Liberge
Dessin:
Eric Liberge
 

"Bienvenue !" est le premier tome de la bande dessinée phénomène d'Eric Liberge. Après quelques petites parutions dans des revues, c'est chez l'éditeur aujourd'hui disparu Zone Créative qu'Eric Liberge va pour la première fois mettre en scène son personnage squelette anciennement nommé Victor Tourterelle mais aujourd'hui, dans son état post-mortem, Mardi - Gras Descendres, décédé entre mardi-gras et mercredi des cendres (une classification comme une autre après tout dans cet après mi-enfer mi-paradis !) Mais en 2000, c'est chez Pointe Noire que cet opus, tout récemment récompensé du prix René Goscinny va être réédité. C'est donc de cette version que nous allons aujourd'hui parler, celle habillée de son sobre noir et blanc original et non la version colorisée de Dupuis.

Car c'est ce qui frappe de prime abord dans cette bande dessinée particulièrement déconcertante : le noir et blanc omniprésent et les personnages ! Une foule de squelettes parfaitement semblables que seuls quelques rafistolages de cuivre permettent de différencier. Des personnages strictement identiques, certes, mais aussi parfaitement différents tellement les expressions, les mimiques et les ossements eux-mêmes nous permettent clairement de les identifier. Et je ne vous parle pas du héros : impossible de ne pas le reconnaître, et ce n'est pas seulement son demi moulin à café en guise de calotte crânienne (et oui, ici, si on perd un os, il faut se débrouiller pour le remplacer avec les moyens du bord !) qui me fait dire cela : le dessin d'Eric Liberge est si précis et si détaillé que l'on parvient à ne jamais perdre des yeux notre héros Descendres, même au beau milieu d'une foule de squelettes, et ce sur une série de près de trois cases de grand format ! Vraiment du beau travail...

 

 

 


Mais revenons-en un instant à l'histoire : Victor Tourterelle est mort. Cartographe de son état, le monsieur a malencontreusement glissé dans sa salle de bain sur l'une des petites voitures de son fils. Le voilà donc maintenant perdu tout seul au beau milieu d'une contrée aride et désertique, "au beau milieu d'un désert de craie, sous un ciel noir comme l'encre avec seul un gros melon blafard qui flotte à l'horizon". Ce n'est pas le paradis ni l'enfer, seulement un état post-mortem inédit que ni le lecteur ni notre héros n'est en mesure d'appréhender. Et le nouveau baptisé Mardi-Gras Descendres va devoir apprendre les règles de sa nouvelle existence de squelette, squelette parmi les squelettes, dans un monde qui ressemble très cyniquement au nôtre. D'ailleurs, ce n'est pas l'arrivée un tant soit peu tardive d'un fonctionnaire à vélo s'empêtrant dans sa paperasserie pour lui inculquer les minces règles de survie et les premières formalités à régler qui va nous contredire !

Descendres doit donc désormais se plier aux règles sans poser de questions et se fondre dans la masse déambulante de ses homologues cliquetants. Pas de questions, car jamais de réponses. Ici, c'est l'obscurantisme qui est de mise et la mort est un état au moins aussi frustrant que la vie ! Mais le pauvre Victor Tourterelle va refuser de se plier sans raison à ce monde qu'il ne connaît pas et mal lui en prendra ! Mardi-Gras Descendres le rebelle va ainsi se trouver impliqué dans une sombre conspiration au sein d'un groupuscule de rebelles qui attendent de lui qu'il dresse enfin une carte des territoires de la mort pour en appréhender les limites. Une idée qui ne sera bien entendu pas du goût de tous... Mais je ne vous en dit pas plus, à vous de découvrir cette intrigue vraiment particulière et fouillée.

Dès les premières cases, tout est jeté : l'ambiance avec ce noir et blanc hypnotique et ces squelettes de bric et de broc, la qualité des dialogues avec un humour vraiment grinçant tout en sens de la formule, en ironie et en cynisme allant droit au but. Eric Liberge nous propose une vision vraiment originale et déconcertante de la mort et Monsieur Mardi-gras Descendres est vraiment une bande dessinée atypique. Pas complètement hermétique, mais pas non plus d'un abord des plus évidents, le dessin et l'intrigue forcent considérablement l'attention du lecteur. Impossible de la survoler paresseusement au risque de ne rien saisir de la portée de cette bande dessinée...

Entre humour noir, portée plus métaphysique, et poésie onirique inhérente à cette vision obscure et uniforme de la mort comme reflet ironique de notre société, Monsieur Mardi-Gras Descendre n'aura pas fini de vous surprendre ! Le dessin est vraiment très beau, très recherché et finalement, le noir et blanc au début déconcertant donne un cachet tout à fait saisissant et original au dessin. Des grandes cases donnent en plus beaucoup d'ampleur au récit et certaines doubles pages sont vraiment absolument scotchantes... C'est bien rythmé, bien trouvé et vraiment cette Bd sort des sentiers battus...

Il a fallu attendre 2005 pour que le quatrième tome sorte chez Dupuis et à cette occasion, les quatre tomes ont été colorisés. C'est beau, certes, mais finalement cela perd beaucoup du charme du visuel original. Je vous conseille vraiment de lire les deux premiers tome dans leur versions originales car pour continuer la série vous serez de toute façon obligés d'en passer par la partie en couleur (rien de vraiment criard, non, heureusement, des tons de brun, de bleuté, de gris et de noir et heureusement de la main de Liberge lui-même mais cela change vraiment tout de même...). En bref, une qualité graphique vraiment remarquable, un scénario intelligent, vraiment bien trouvé et ficelé et une originalité vraiment déroutante. Secouez bien le tout et vous avez un prix René Goscinny amplement mérité et un succès à la hauteur de la qualité de la série. Un premier tome indispensable pour tous les amoureux de macabre qui ne sombre jamais dans le grand-guignol.


Note : 8,5/10

 

Chaperon Rouge

 

A propos de cette BD :

 

- Site de l'auteur : http://ericliberge1.canalblog.com/

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2539
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Doggybags 4 Doggybags 4
Après un troisième tome "mexicain" vraiment réussi, Doggybags revient une fois de plus, ici pas de thème aussi marqué même si ces trois histoires flirte...
7 milliards d'aiguilles 7 milliards d'aiguilles
Hikaru est une jeune lycéenne asociale passant son temps à écouter de la musique plutôt qu'à discuter ou s'amuser avec ses camarades de classe. Lors d'un...
Wild Blue Yonder Wild Blue Yonder
Dans un futur post-apocalyptique, les hommes ont quitté la terre pour le ciel et vivent désormais dans des forteresses volantes. Cola, jeune pilote descenda...

Autres films Au hasard...