Anima
Titre tome: Druuna, les origines
Genre: Fantastique , Erotique
Année: 2016
Pays d'origine: Italie
Editeur: Glénat
Scénario:
Paolo Eleuteri Serpieri
Dessin:
Paolo Eleuteri Serpieri
Couleurs:
Paolo Eleuteri Serpieri
 

Une jeune femme blonde se fait réveiller par la piqûre désagréable d'un moustique, après lui avoir réglé son compte, elle décide de partir en balade sur un étrange oiseau géant.
Sa petite excursion la mène aux abords d'une cascade, elle décide donc d'en profiter pour se laver mais un serpent rode et décide d'en faire sa victime, la femme se défend mais n'arrive pas à se libérer de son emprise, c'est alors qu'un homme surgit, il réagit très vite et grâce à son couteau, il tue le serpent et délivre sa proie…
L'homme pense mériter une récompense pour cet acte, sous la menace de son couteau, il tente de violer la femme... qui arrive à attraper une grosse pierre et s'en sert pour porter un coup à la tête de son agresseur… une panthère passait par là, à la vue du sang elle saute à la gorge de l'homme qui n'en réchappera pas… les deux survivants se toisent du regard et se prennent en affection... c'est alors qu'une monstrueuse créature surgit, la panthère l'attaque pendant que la jeune femme s'enfuit...

Cette année, Glénat ré-édite un des classique de la SF érotique, le mythique Druuna de l'italien Paolo Eleuteri Serpieri ("Peaux-rouges", "Chaman"), des recueils contenant deux albums sortiront tout les trois mois, en bonus et à l'occasion de la sortie du premier tome, voici un inédit pour le moins surprenant, "Anima", sous titré "Druuna, les origines", nous présente les aventures trépidante d'une jeune fille blonde (pour rappel Druuna est brune), de plus l'univers graphique est loin de la SF déchue et post-apocalyptique de la série d'origine, on est ici plutôt dans une ambiance naturelle, avec de la verdure à perte de vue et aucune trace de la moindre civilisation...
Autre détail intriguant, il n'y a aucun dialogue dans cet album, l'héroïne vit une série d'aventures sans jamais communiquer oralement, tout passe par le regard ou les gestes, c'est un peu déstabilisant mais renforce un coté onirique qui s'étendra tout le long du récit, on peut vivre cette expérience de cette manière, comme un grand rêve éveillé, Paolo Eleuteri Serpieri lâche complètement la bride de son scénario, on suit une avalanche d'événements relié par un fil continue, chaque séquence se finit sur le début de la suivante, on peine parfois à savoir où il veut en venir mais on se laisse porter par ce voyage chimérique et on en prend plein les mirettes !
L'auteur n'a rien perdu de son coup de crayon, au contraire même, il profite pleinement de cet espace de création sans dialogue pour faire des illustrations grand format, découpant ses planches en peu d'images, magnifiant les courbes de son héroïne et les décors magnifiques, chaque trait va dans ce sens, donner des formes, du volume, des détails…
En bonus on retrouve quelques esquisses ainsi que "Forse..." une brève histoire de l'auteur posant déjà les bases de l'univers de "Druuna".
Un achat indispensable pour les fans de cette œuvre marquante des années 80, un vrai plaisir des yeux !

Note : 7/10

 

gregore

 

A propos de cette BD :

 

- Site de l'éditeur : http://www.glenatbd.com/

Vote:
 
7.00/10 ( 3 Votes )
Clics: 1407
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Six-gun Gorilla Six-gun Gorilla
Au XXII ème siècle, les humains ont colonisés d'autres planètes afin de pouvoir produire la nourriture qu'il leur manque, sur une de ces planètes, les co...
Aftermath Aftermath
Alors qu'ils étaient âgés d'à peine une dizaine d'années, Arès et quelques autres enfants étaient des Trigs, des combattants doués de pouvoirs psychiq...
Saga Valta 1 Saga Valta 1
Par une belle nuit de printemps Astridr met au monde Gunnar le fils de Valgar de la lignée des Valda, malheureusement Thorgerr le père d'Astridr est opposé...

Autres films Au hasard...