Ces jours qui disparaissent
Genre: Fantastique
Année: 2017
Pays d'origine: France
Editeur: Glénat
Collection: 1000 Feuilles
Scénario:
Timothé Le Boucher
Dessin:
Timothé Le Boucher
Couleurs:
Timothé Le Boucher
 

Que feriez-vous si d'un coup vous vous aperceviez que vous ne vivez plus qu'un jour sur deux ? C'est ce qui arrive à Lubin Maréchal, un jeune homme d'une vingtaine d'années qui, sans qu'il n'en ait le moindre souvenir, se réveille chaque matin alors qu'un jour entier vient de s'écouler. Il découvre alors que pendant ces absences, une autre personnalité prend possession de son corps. Un autre lui-même avec un caractère bien différent du sien, menant une vie qui n'a rien à voir. Pour organiser cette cohabitation corporelle et temporelle, Lubin se met en tête de communiquer avec son "autre", par caméra interposée. Mais petit à petit, l'alter ego prend le dessus et possède le corps de Lubin de plus en plus longtemps, ce dernier s'évaporant progressivement dans le temps... Qui sait combien de jours il lui reste à vivre avant de disparaître totalement ?

Glénat et sa collection 1000 Feuilles nous propose un imposant et intrigant récit avec "Ces jours qui disparaissent" écrit et dessiné par Timothé Le Boucher ("Skins Party").
L'auteur se lance ici dans un récit de vie arpentant la frontière entre fantastique et troubles psychiatriques, même si très vite, la rareté et l'originalité de la situation va nous faire pencher pour le coté irrationnel, on ne peut s'empêcher de se raccrocher à la réalité et se dire que cette histoire est peut être seulement celle d'un dédoublement de personnalité très poussé.
Lubin Maréchal perd des jours de sa vie, très vite il se rend compte qu'une personne vit à sa place, lui l'être léger, circassien, ne s'embarrassant pas des contraintes de la société, préférant mettre de l'énergie pour vivre avec ses amis, est remplacé par un Lubin beaucoup plus sérieux, passant son temps à travailler, ranger, ordonner, gagner de l'argent, un parfait citoyen, sans trop d'interaction sociale avec les autres humains. Timothé Le Boucher nous présente d'une manière assez originale, le dur passage à l'age adulte, la lutte pour continuer de profiter de la vie avant d'entrer dans un monde plein de contraintes, ce formatage qui prône la réussite et l'efficacité, seulement ici cette transition est tranchée, un jour sur deux, ce qui met en lumière la dualité de Lubin et la complexité de la coexistence de ces deux pensées.
En ce qui concerne la partie graphique, l'auteur s'en sort plutôt bien avec des planches simples et légères, des tons pastels, il y a une forte sérénité visuelle tout à fait agréable mais qui parfois adoucie énormément la dramaturgie de certains passages, un mélange parfois étrange.
Une œuvre atypique qui sort du lot en cette rentrée 2017.


Note : 8/10

 

gregore

 

A propos de cette BD :

 

- Site de l'éditeur : http://www.glenatbd.com/

Vote:
 
8.13/10 ( 8 Votes )
Clics: 628
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Exo 1 Exo 1
Jet Propulsion Laboratory, Californie. Des scientifiques ont découvert une planète bien particulière au sein des six constituant le système planétaire PS...
Violent Cases Violent Cases
A la vue de Mirror Mask, on pouvait se demander ce qu'il y avait de si bien à voir travailler McKean et Gaiman ensemble. Je dois dire que je l'attendais ce fil...
Masque de Fudo 2, Le Masque de Fudo 2, Le
Shinnosuke combat sans trêve pour que ses muscles soient roche et ses tendons acier. En devenant Ninja, le jeune homme a peut-être une chance de revoir sa s...

Autres films Au hasard...